Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un déjeuner avec son père

Malaise perceptible: plus grand chose en commun (heureusement que ma puce est là pour combler la conversation), surtout éviter les sujets qui fâchent (divorce en cours avec ma mère, problèmes de boulot) et essayer de faire comme si nous étions complices comme avant.

Comme avant quand j'étais sa petite fille qui le regardait avec admiration et croyait que c'était le plus intégre et le plus courageux des hommes

Comme avant que je comprenne adolescente (trop vite donc) qu'il était comme beaucoup d'hommes lâche, qu'il trompait ma mère depuis 10 ans mais qu'il n'osait pas la quitter

Comme avant que je quitte la maison, que je soit autonome et que je forge mon caractère

Comme avant que je me rende compte que nous sommes pareils: ambitieux, égoiste et avec ce sacré caractère qui fait mal aux gens que l'on aime

Il me manque ce père que j'admirais

Les commentaires sont fermés.