Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Où êtes vous professeur Freud?

 

Je suis une grande rêveuse. Pas éveillée non non. Je rêve beaucoup la nuit.

Souvent de la même chose.

Je suis moi, mariée avec un enfant. Je travaille dans ma société, je vis dans mon appartement. J'ai ma vie de tous les jours.

Sauf que je suis désirable. Tous les hommes sont fous de moi, et je n'ai qu'à choisir. J'ai le pouvoir de séduction ultime. Dans mes rêves j'assouvie tous mes fantasmes.

Prenez celui de cette nuit. Je vivais une histoire torride avec un collègue de travail (vous savez celui d'une note précédente). C'était incroyablement génial. Tellement au delà des réalités mais tellement véridique que parfois je me réveille et me demande si j'ai vraiment rêver.

Des rêves tout le monde en fait, des fantasmes tout le monde en a. Mais les miens atteignent un tel niveau de réalisme que parfois je me demande si je suis bien équilibrée. Je n'en suis pas au point de Madame Demi Moore dans un film dont je ne me rappelle plus le nom qui vivait deux vies et était deux personnes différentes le jour et la nuit. Certes. Mais mes rêves sont tellement proche de la réalité hormis ce petit détail qui est mon pouvoir de séduction.

Suis-je vraiment si frustrée que cela pour rêver autant? Je ne suis pas une femme sur qui on se retourne dans la rue. Je ne suis pas moche non plus, loin de là. J'ai indéniablement un charme fou. J'ai rendu des hommes très amoureux de moi. Mais je plais à certains hommes seulement. On ne m'aborde jamais dans les cafés ou en boite. Je ne m'habille pas sexy, je n'ai pas une attitude sexy. Mais j'ai du bagout, je suis vivante, je suis drôle, on ne s'ennuie jamais avec moi...

J'ai le syndrôme de l'insatisfaite. J'aimerais qu'un homme flashe sur moi de façon bestiale, pour mon corps, mon sexapeal et pas pour mon intellect ou mon esprit.

Je rêve d'être une blonde sexy qui passe son temps à utiliser les hommes pour assouvir ses fantasmes.

Justement, le temps d'une nuit....

 

Commentaires

  • Les femmes ont plus de rêves érotiques que les hommes, et ils sont plus...forts... On en a de la chance!

  • Je me suis levée ce matin avec un malaise qui a duré toute la journée.

    Je suis aussi une grande rêveuse, et je me souviens de mes rêves très longtemps.

    Souvent c'est des rêves d'aventure du style c'est la guerre et je suis dans l'eau à respirer avec une paille.

    Mais cette nuit mon homme ce friturait avec mon amant potentiel (j'en ai pas !!) Je crois que ce week end m'a fortement troublé, et que mon inconscient ou subconscient se décharge comme il peut.

    Donc pas de malaise, ton cerveau fait son boulot

    Bises

  • J'ai longtemps eu le même rêve. Je cours dans une ruelle sombre, nous sommes plusieurs, quelqu'un nous poursuit. Et puis j'entends des coups de feu et je m'écroule sous les balles avec une douleur hallucinante. Ensuite je me réveille.

    Je me suis souvent demandé si je n'avais pas vécu ce moment.

    Ton we t'a perturbé? Faudra vraiment que tu me racontes cela. Tu sais un blog c'est pas mal. Ce que j'écris ici, je ne les dis à personne. Pas même à ma meilleur amie...

  • Je ne pretends pas etre une blonde sexy mais je suis bien placee pour dire qu'une paire de bonnets E et une cambrure exageree attirent " de facon bestiale" comme tu dis et font se retourner dans la rue... mais seulement les beaufs, ceux dont tu ne veux pas, ceux dont personne ne veut d'ailleurs.

    Donc passe 15 ans (ok, 21 ), j'ai vite appris a mettre en veilleuse mes signes exterieurs de sexualite et a rechercherles mecs qui m'apprecieraient pour mon esprit, pas mon decollete...

    Finalement, tu es gagnante au final tu sais...

  • certes, c'est pour cela que je précisais que c'était "justement le temps d'une nuit" :-).

  • Sinon... fais comme mon copain fume de la drogue et hop plus de rêve du tout! je plaisante les rêves c'est là où on peut faire tout ce qu'on veut sans faire depeine aux gens...un peu comme les livres!

  • C'est la solution de chéri. Il ne rêve pas ou du moins ne s'en souvient pas... C'est bête pour lui car moi j'adore mes rêves! ;-)

Les commentaires sont fermés.