Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Si mon mari était un chomeur...

Hier déjeuner avec une amie. On blablate sur plein de choses et on en vient à discuter de nos maris, notre vie.... Bref comme d'hab quand deux copines se retrouvent :-)

Et là elle me pose la question cruciale: " Tu l'aurais aimé si il avait été chomeur, sans argent et sans une famille derrière d'un certain niveau social?"

Je me suis précipitée pour répondre oui! Mais elle me connaît la miss alors elle m'a quand même fait avouée que cela n'aurait certainement pas été le cas.

J'ai temporisé ensuite en disant que ce qui me plaisait aussi chez chéri, c'est son envie de réussir, de se passionner pour son boulot. Et pas son compte en banque ou son salaire. Et c'est vrai. Je n'aurais pas aimé un homme qui traîne du matin au soir sans ambition ou en se plaignant de sa vie. J'aime que mon homme fasse tout pour réussir même si parfois il passe par des gros moments de doutes. Et cet état d'esprit est récompensé forcément par une aisance matérielle.

En poussant plus loin la réflexion, je me suis dit que j'avais toujours été avec des garçons qui avaient plus ou moins de l'argent. Mon père m'a toujours dit que j'aimais les choses qui brillaient. Parfois sur un ton de reproche, mais c'est lui qui m'a élevée comme cela.

Mes grand-parents sont modestes mais mes parents on réussit professionnellement et on pu nous élever (4 enfants je vous rappelle) de façon très très correct. Dés le collège, j'ai été dans un lycée privée. On allait au catéchisme et j'ai aussi été scout (bon c'est pas ce dont je suis le plus fière!!!). Ils ont tous fait pour que l'on soit avec une certaine catégorie de personne.

Et sans vouloir faire de l'élistisme, je les en remercie. Il est plus facile de nos jours d'être riche, bien élevé, entouré de personne influente que modeste avec une éducation minimum.

Je trouve que mes parents ont fait le bon choix. Dans ce monde où l'élistisme est de mise il vaut mieux être du bon coté de la barrière....

Commentaires

  • Un chômeur, qui traine la savatte, qui manque d'ambition est aussi un homme qui se conduit comme un enfant. Je crois que tu n'as surtout pas envie de jouer à la maman avec ton homme… et que n'est nécessairement pas qu'une question d'argent.
    Je sais pas…

    Soutenir son conjoint (ou mari), c'est ce qu'on fait tous mais devenir son coach à plein temps, là… faut pas pousser mémé dans les orties non plus ;-)

  • Autant c'est un enfant dans la vie privée, autant (et j'ai de la chance pour cela) il s'occupe vraiment bien de sa famille en assurant le coté matériel (même si je travaille aussi) et en faisant tout pour que nous ne soyons dans le besoin.
    Et c'est ça que j'aime aussi :-)

  • C'est sûr qu'au delà de l'argent, un type qui glande toute la journée et se lamente, ça n'a rien de sexy.

  • euh...pour le sondage, je ne rentre dans aucune case... Ni celib, ni maman active mais lectrice!

  • Mmm..Alors là, je suis un peu irritée : votre article dénonce l'élitisme mais s'en réclame.. N'ayant jamais été du "bon" côté de la barrière, je me demande comment vous pouvez parler des défavorisés, et comment je peux parler des classes aisées : nous ne les connaissons pas.
    De plus, un chômeur est aussi un homme à qui on REFUSE l'ambition : quel avenir quand on se sait promis au SMIC à vie, ou presque, dans des métiers qu' on fera sans passion, sans amour, et que la possibilité d'en sortir n'existe pas? Tout n'est pas si simple...

  • Je ne dénonce pas l'élistisme dans cette note. Je la constate. Et je dis justement que la vie est très dure et qu'il faut mieux être né aisé car la vie devient plus facile. C'est une constatation.
    Je ne pensais pas que ma note faisait penser que tout était simple. Je sais que être chomeur n'est pas un désir. J'imagine que tous les métiers ne sont pas motivant et épanouissant.
    Mais surtout je sais que j'ai beaucoup de chance. D'avoir un métier qui me plait, d'avoir les moyens de bien vivre, et de ne pas avoir à souffrir quotidiennement.
    C'est tout ce que je disais: 'thanks god I'm lucky'.

  • merci de votre réponse, qui éclaircit un peu les choses..

Les commentaires sont fermés.