Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les jours passent et se ressemblent

En ce moment au bureau c'est l'horreur.

  • Je suis dans la même situation qu'il y a quelques mois. L'annonce prochaine de bébé ne va pas arranger les choses. Je m'attends à un retour de baton à tout moment. Et pour la 1ère fois de ma vie je me sens dans une impasse professionnelle. Jusqu'à présent mon parcours professionnel avait été fluide et plein de sens. Je sors de l'école, je trouve un stage dans une très belle société d'entertainment, je suis embauchée, puis quelques années plus tard débauchée pour une autre aventure. Et enfin, je décide de partir et je rentre pour le numéro 1 de ce secteur où je suis depuis maintenant presque 5 ans. Et là je stagne. Les deux premières années sont magiques, j'apprends énormément. Mais rapidement je me rends compte qu'aucune évolution n'est possible. Je cherche vaguement mais comme nous commençons à penser au bébé, je mets en stand by. Entre ma puce et maintenant j'ai pas eu le temps et la force morale de chercher. J'ai l'impression d'être reléguée au rang de mère et c'est assez difficile de montrer sa motivation lors d'un entretien.
  • Aujourd'hui, je suis dans une impasse. Je ne supporte pas l'idée de devoir attendre 5 mois avant de pouvoir partir en congé maternité. Mon travail me rend en horreur. Je ne supporte plus ce manque de réflexion globale, cette absence de stratégie, les remarques débiles de ma boss... J'ai l'impression que nous faisons de la merde et surtout je sais que l'on me met de coté. C'est insupportable.
  • Je ne peux décemment pas chercher du travail avant quelques mois. Je compte le faire dés que je serais en congé maternité. Mais cette attente est très dure.

Est ce que vous vous êtes déjà retrouvé dans ce genre de situation? Comment avez-vous géré cette crise?

Tous les témoignages sont les bienvenus. Je compte bien faire comme la pink et me lancer dans une recherche ardue. Mais vous êtes tous d'accord pour me dire que je ne peux décemment pas commencer avant quelques mois non?

Commentaires

  • 5 mois à attendre c'est rien :
    - 2 mois à ne pas penser à autre chose que les nausées
    - 3 mois à ne pas penser à autre chose qu'à ton mari

    Sinon, pense à envoyer ta lettre de démission pendant ton congé maternité : tu n'auras pas à faire de préavis.

  • Moi aussi j'ai eu une période de ras le bol au boulot: moins de responsabilités sous pretexte que je ne travaillais 6 heures par jour au lieu des 8 réglementaires, marre de voir des gens incompétents faire du n'importe quoi (mais ils étaient là toute la journée, pas moi), marre du boss, marre de tout. J'ai commencé à reflechir pour un autre boulot et l'opportunité est vite arrivée: un employeur est venu me chercher pour un boulot avec pleins de responsabilités, une équipe sympa, des bureaux tous neufs avec un quartier agréable et une paie bien plus meilleure que les 2 sous que l'on me donne actuellement. mais j'ai refusé, j'ai laissé passer cette occas en or. Bien sur je le regrette parfois un peu mais pour une fois je n'ai pas été égoiste. J'ai fais passé ma famille en premier parce que ce nouveau travail aurait inclus beaucoup de voyages, 8 heures ou plus par jour et moins de temps avec les marmots. Et après avoir bassiné tout le monde qu'il me fallait un autre job, je me suis dégonflée.
    Moral de mon histoire ( désolée de squatter tes commentaires pour raconter ma vie): en 5 mois tout peut changer, je ne dis pas que l'ambiance à ton boulot va s'améliorer mais tes priorités vont ,elles, changer.

    Boone courage quand même. Ne te mine pas trop la santé avec ces histoires de boss con.

  • Merci Koko, mais je sens que je ne suis pas faite pour être mère au foyer et me contenter d'un boulot médiocre pour une vie de famille épanouie... J'ai besoin de m'éclater dans autre chose que ma petite famille. Je veux trouver un juste milieu. Bref je demande beaucoup!
    Merci en tout cas pour ton témoignage :-)

  • Je ne pense pas que tu demandes beaucoup : tu es juste une femme active, et tu sais ce que tu veux, c'est génial !
    J'ai donné ma dem' il y a 4 ans pour entrer à l'IUFM (formation pour devenir prof). J'avais fait le tour de ma boîte, l'ambiance était excécrable, je ne pouvais plus voir les collègues, même en peinture.
    J'ai choisi de changer totalement de métier, cela a été dur, mais à présent, je m'éclate !
    Une collègue avait eu "la chance", d'être arrêtée pratiquement toute sa grossesse : moralité, elle a eu le temps de chercher, puis de trouver le job qui l'intéressait. Prends toi un peu de temps toutes les semaines pour commencer un repérage. Le temps viendra vite, et tu vas trouver un job sympa !
    Bon courage !

Les commentaires sont fermés.