Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

complaintes d'une mummy active

Y'a pas à chier c'est vraiment dur en ce moment.

Avec chéri on marche sur des oeufs. On est tout le temps sur la défensive, on est prêt à s'engueuler à tout moment. Je suis pas pessimiste, j'essaye de ne pas trop m'alarmer mais on est dans une période difficile. Je le sens fatigué, légèrement déprimé et sur les nerfs. Et comme quand il ne va pas bien, il ne communique pas. Hier il m'a dit qu'il se sentait malade et je sais qu'il somatise quand cela ne va pas. Le problème c'est que entre nous ce n'est pas la joie non plus au niveau sexe et donc cela n'arrange rien du tout.

Et puis pour appuyer là où cela fait mal, avec la puce c'est assez sport en ce moment. Je ne sais pas si c'est l'âge qui veut cela (20 mois) mais elle est de moins en moins facile à gérer. C'est la croix et la bannière pour la faire dîner le soir. Elle refuse de manger des choses qu'elle ne connait pas (et donc aprés avoir goûter n'aime pas). Je ne sais pas quoi faire. La forcer? Me dire qu'elle est grande et que son goût est déjà marqué? Alors j'oscille entre enguelades pour la forcer puis au bout de 3 cuillères péniblement avalées (et souvent recrachées), je lui enlève son plat et lui donne un yahourt. Je ne remplace plus le plat (je le faisais au début). C'est, je crois, ma manière de lui faire comprendre que ce n'est pas bien. Mais dois-je la renvoyer au lit sans manger de dessert?

Chéri et moi nous sommes perdus. Cela nous rends triste et nerveux, donc cela n'arrange rien.

Et cela me fait peur pour le futur quand bébé sera là...

Alors voilà globalement notre vie est mouvementé en ce moment. Et comme je le disais ici, chaque épreuve ou difficulté me semble insurmontable...

Je pars demain pour 3 jours en déplacement. Chéri va gérer seul. Moi cela va me faire un bien fou mais lui, je sais pas dans quel état je vais le retrouver...

Commentaires

  • C'est surtout ta maison que tu vas retrouver dans un sale état!
    Dis bien à ton mari qu'il ne se prenne pas la tête : pates, jambon, mac-do...

  • oui la maison c'est déjà de l'acquis. Je connais cela :-) Disons que la photo de mon blog illustre bien une partie de mon boulot à la maison...
    Pâtes, Mc Do? Je suis pour dans un cas comme celui là, mais lui est plutôt contre...

  • patience... un jour elle en aura marre du purée jambon yaourt, en attendant tu fais tout comme il faut (enfin comme moi je fais donc c'est farpaitement parfait CQFD) et vers 4 ans, le miracle se produira, elle voudra gouter un champignon, voire même un bout d'avocat...

  • C'est juste que j'ai peur en lui cédant qu'elle fasse la loi. pas facile de trouver le bon équilibre.
    Allez! je serais rodée pour le deuxième!!!

  • moi je venere la creche, on y mange équilibré, (seul en plus !), alors bon, que des yaourts pour diner, j'arrive mieux à accepter... pis ça finit par passer...

  • c'est l'age ma fille c'est la meme chose,nous on laisse faire les chose sa va passer!

  • C'est marrant comme j'ai l'impression de me retrouver sur ce blog...
    2 enfants à la maison, un ptit bout de 19 mois, mignon, certe, mais avec un caractère de chiotte (de qui il tient?????).
    Un seul conseil pour la bouffe : Stresse pas, laisse passer. Donne lui le yaourt. Ca lui passera, c'est sur !!!!
    Courage. je compatis largement !!!

  • Je précise... le 2ème enfant, c'est le père, bien sur !!!!

  • oui, faut éviter de s'engager dans un "bras de fer" avec les gamins, d'un autre côté, elle fait ça peut être aussi pour "tester", donc si tu réagis pas du tout, c'est pas bon non plus. Je pense que tu fais bien en tous cas. Et puis on appelle cette période de la vie "la première adolescence" eh oui madame... en + tu es enceinte donc il y a peut être une petite inquiétude qui pointe chez ta puce, et puis pour toi un surcroit de fatigue, ce qui signifie : se poser + de questions, être un peu à cran de tout...

    Faut être raisonnable, pas laisser "tout" faire, mais pas être trop dure non plus. Tu sais, quand on est bienveillant-e les enfants le sentent, et c'est ça qui va lui rester à ta puce. Ne t'inquiète pas trop.

    Un truc que je faisais (vu que je suis pas femme d'intérieur) : je notais les menus de la crèche pour m'en inspirer et je les lui repréparais (en m'aidant au besoin de surgelés, petits pots, etc.) avec 2 semaines de décalage, ce qui permettait une "variété dans l'habitude" et une certitude de menus assez équilibrés. Bon maintenant, elle ne va pas se laisser mourir de faim, chacun-e a un appétit et des goûts différents et puis... le yaourt est un excellent aliment et... cool ;o)

  • Merci pour vos gentils commentaires. Cela va beaucoup mieux. Elle ne mange pas tout mais elle mange mieux. Calme, fermeté et compréhension des goûts, je crois que c'est ça le secret!

  • Merci pour vos gentils commentaires. Cela va beaucoup mieux. Elle ne mange pas tout mais elle mange mieux. Calme, fermeté et compréhension des goûts, je crois que c'est ça le secret!

Les commentaires sont fermés.