Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

On s'en fout mais ma belle famille me fait chier.

- Marre d'entendre les histoires de belle soeur qui sous pretexte qu'elle ne supporte pas que nous ayons un truc et pas elle pense que nous sommes pareils. Je m'en fous qu'elle est récupérée l'argenterie de sa grand-mère et pas chéri. Et non je veux pas que beau papa nous en achète pour compenser. On est pas jaloux, on est pas vénal et on ne fais pas la manche (et oui je sais que c'est bizarre à entendre, beau papa, mais on s'assume très bien tout seul)

 - Les boules de devoir laisser ma fille pour la matinée (demain) à mon beau-père. J'étais obligée sinon c'était risque de divorce avec chéri. Pour relativiser, il vient chez nous et je crois pas qu'il veuille comme d'hab l'emmener faire des trucs absurdes. Mais j'ai les boules car je sais que ma puce ne l'aime pas. Enfin pas vraiment, et j'ai peur que cela se passe mal. Enfin je prends sur moi et on verra bien demain soir.

Pour conclure, on épouse AUSSI sa belle famille.

Commentaires

  • Rhan la la quelle lourdeur... ma pauvre... et le congé maternité c'est pour quand ?

  • fin septembre... Cela va me faire du bien :-)

  • de tout coeur avec toi ! tu peux aussi apprendre à ton enfant, mais elle est bien jeune !... à ne pas "tout" accepter, il y a des livres pour ça, une série notamment en bandes dessinées qu'on trouve dans les biblithèques enfantines et qu'on peut lire ou regarder avec ses enfants ("LILI"), apprendre à dire "non", à faire respecter son corps, ses goûts, ses envies, etc. Ainsi, l'enfant, même en l'absence des parents, a si je puis dire un "garde fou" intégré qui lui permet de savoir ce que l'autre peut, ou n'a pas le droit, de lui faire ou de lui imposer. Bonne journée à toi malgré tout ;o)

  • Pas mal l'idée du bouquin. Je vais aller chercher cela tout de suite. Merci!

  • contente pour toi que tout se soit bien passé (vu ton récent message) . J'ai eu un remord à ne t'avoir parlé "que" de livres... Je ne sais pas ce qui t'effraie (et c'est pas une question que je pose, je précise bien) mais si tu as une crainte de qq chose d'important ou répréhensible, peut être devrais-tu en parler auprès d'une assoc qui s'occupe de la vie de l'enfant, ou d'une assoc de femmes ?

    Peut être aussi que tes craintes sont amplifiées par ton propre vécu (c'est mon cas), peut être que le comportement de ton beau père n'est pas "super" mais qu'il ne met pas ta fille en danger moral ni physique, dans ce cas tu peux éviter/limiter comme tu fais les moments où ils sont ensemble, éduquer ton enfant de manière avertie ... Si c'est une raison + grave, alors demander conseil à des professionnelles de l'aide à la petite enfance est aussi une solution. Bon, je ne suis pas psychologue, parfois la famille est effectivement pesante ;o)

  • Ne t'inquiètes pas Dominique, son grand père a une attitude très correcte avec elle. J'ai vraiment pas de souci là dessus. Il est juste chiant à ne pas comprendre qu'un enfant n'a pas toujours envie de faire ce qu'un adulte veut.

    Mais il est clair que mon passé me rend plus receptive à ce genre de chose. Plus attentive. D'où l'intérêt de ce genre de livre, car malheureusement ma puce risque d'être confronté un jour à ce genre de situation. Et même si on sait que "ce n'est pas naturel ni bien", on est pas toujours armé pour dire non.

  • tout à fait ;o) ne t'inquiète pas (trop), tu as conscience de ce qu'il faut et par l'éducation tu en feras une personne qui pourra profiter de la vie tout en sachant se faire respecter. C'est très bien.

Les commentaires sont fermés.