Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Enfant,

J'ai toujours rêvé d'être quelqu'un d'autre.
Je m'imaginais des tas des choses qui me sortaient de cette vie que je n'aimais pas.

Adulte, alors que que j'ai tout pour être heureuse. Je continue de me créer des scénarios. M'imaginer être moi mais quelqu'un d'autre quand même.

Enfant, je rêvais d'habiter dans un endroit plus grand. Je rêvais que Mickaël Jackson tombe amoureux de moi et m'emmène loin de ma famille (on ne rigole pas, à l'époque il était une star incroyable et encore terriblement sexy- Je parle de l'album Thriller là)

Adolescente, je rêvais de quitter la maison. Je m'imaginais un monde où mes parents me payaient un appart. Où je sortais comme une malade et où j'étais la coqueluche de tous les garçons du collège. J'étais une petite fille exceptionnelle avec des dons incroyables.
Je vivais tellement dans ce monde imaginaire que je me demande comment je ne suis pas devenue schizophrène.

Adulte, rien n'a changé mais si la fréquence a diminué. Je continue encore à vivre dans un monde parallèle. Je ne bosse pas dans le marketing mais je suis agent secret pour le gouvernement (trop de 24H). Je suis grave.

A coté de cela, j'ai une vie complètement normale. Et les personnes qui me connaissent bien ne se doutent pas que je vis aussi dans un monde imaginaire. Je suis tellement terre à terre. Une vraie Bree je vous dit.

Comme je ne suis pas encore passé de l'autre coté de la barrière, je continue à vivre cette seconde vie.

Si j'allais voir un psy, je serais curieuse de savoir ce qu'il en pense.







Aprés relecture, cette note est pas claire. les phrases sont super mal construites. Tant pis, moi je me comprends...

Commentaires

  • Hum hum... sache que tu n'es pas la seule... j'ai toujours vécu comme toi, dans 2 réalités, celle que je m'imaginais et puis celle de tout le monde, en fait, la seule et l'unique si on en croit les psys ;-) Ca fait du bien de se plonger dans son monde à soi, de se raconter des histoires. Peut-être que ce n'est pas "normal" mais moi en tout cas, ça me plaît et je ne suis pas prête à abandonner mon monde.

Les commentaires sont fermés.