Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • 1 semaine déjà...

    que je suis en congé maternité.

    Mon programme Bree n'a pas été respecté. J'avais oublié qu'avec un ventre énorme je n'avais pas la même forme que d'habitude.

    Donc mis à part le rangement à fond du salon et de la salle à manger, je n'ai rien fait.

    La semaine prochaine, ma puce est à la crèche. J'aurais plus de temps pour me reposer entre deux ménages :-))

    Ou sinon, je confirme, malgré les déjeuners ou les parcs avec les copines, je ne suis pas faite pour être mère au foyer!!!!

  • Enfant,

    J'ai toujours rêvé d'être quelqu'un d'autre.
    Je m'imaginais des tas des choses qui me sortaient de cette vie que je n'aimais pas.

    Adulte, alors que que j'ai tout pour être heureuse. Je continue de me créer des scénarios. M'imaginer être moi mais quelqu'un d'autre quand même.

    Enfant, je rêvais d'habiter dans un endroit plus grand. Je rêvais que Mickaël Jackson tombe amoureux de moi et m'emmène loin de ma famille (on ne rigole pas, à l'époque il était une star incroyable et encore terriblement sexy- Je parle de l'album Thriller là)

    Adolescente, je rêvais de quitter la maison. Je m'imaginais un monde où mes parents me payaient un appart. Où je sortais comme une malade et où j'étais la coqueluche de tous les garçons du collège. J'étais une petite fille exceptionnelle avec des dons incroyables.
    Je vivais tellement dans ce monde imaginaire que je me demande comment je ne suis pas devenue schizophrène.

    Adulte, rien n'a changé mais si la fréquence a diminué. Je continue encore à vivre dans un monde parallèle. Je ne bosse pas dans le marketing mais je suis agent secret pour le gouvernement (trop de 24H). Je suis grave.

    A coté de cela, j'ai une vie complètement normale. Et les personnes qui me connaissent bien ne se doutent pas que je vis aussi dans un monde imaginaire. Je suis tellement terre à terre. Une vraie Bree je vous dit.

    Comme je ne suis pas encore passé de l'autre coté de la barrière, je continue à vivre cette seconde vie.

    Si j'allais voir un psy, je serais curieuse de savoir ce qu'il en pense.







    Aprés relecture, cette note est pas claire. les phrases sont super mal construites. Tant pis, moi je me comprends...

  • La journée d'une mummy plus du tout active

    Pas facile d'être mère au foyer.

    Disons que je ne suis pas du tout habituée. C'est incroyable d'avoir cette presque liberté de mouvement et de ne pas savoir quoi faire de ses journées. Presque liberté car il faut quand même que je m'occupe de ma puce avant qu'elle ne rentre en crèche.

    Alors moi je dis bravo à ces femmes qui ne travaillent pas, s'occupent de leurs enfants et ne s'ennuient pas.

    Parce que moi cela fait deux jours que je suis à la maison et je suis déjà en train de me plaindre :-)

  • J'ai essayé desespérement vendredi

    de vous faire une note sur mon ventre avec photo à l'appui, mais cela ne marchait pas. HautetFort n'intégre pas ma photo...

    Bon je reessaye aujourd'hui...


    Cela ne marche toujours pas, alors je comprends pas.

    Tant pis. Comprend rien à l'informatique.

    Ou sinon...

    Bilan du we:
    Pas de sexe (mal de gorge et fièvre pour toute la famille)
    Diner très sympa avec pôtes samedi soir
    Déjeuner dominical et familial
    Montage de meuble par chéri sans cris et mauvaise humeur

    Voilà.

    Bon début de semaine à tous!!

  • Et je me suis mise à aimer le matin

    Avant elle, je detestais cela.

    Je trainassais le plus possible au lit et quand j'étais levée j'étais aussi capable de rester en pyjama une partie de la matinée pour prolonger cet état de veille.

    Le top du top était de se lever, prendre un petit déj et se recoucher soit pour mater la télé, soit pour se rendormir.

    Avant elle, je ne supportais pas de me lever alors que le soleil était encore couchée. L'hiver était la pire période de ma vie et je n'arrivais pas au boulot avant 10h30

    Avant elle, chéri et moi on faisait quand même plus de calin...

    mais...

    Depuis que j'ai ma puce, je me lève (presque) en chantant. J'aime quand je l'entend parler dans son lit (et oui on a de la chance, elle ne pleure pas. Elle appelle "maman" ou " papa" éventuellement. Mais la plupart du temps on l'entends parler toute seule dans son lit). J'aime quand je me lève, ouvre sa porte, lui dit bonjour, qu'elle me pose déjà des questions ( " il est où papa?", " il déjeuner" ( ce qui veut dire il a pris son petit déjeuner), " papa prend douche"...). J'aime la prendre dans mes bras, sentir son corps contre le mien et son odeur. J'aime aller à la cuisine, préparer le petit déjeuner et le prendre avec elle et son papa.

    Je n'aurais jamais cru que la vie de famille allait me changer à ce point.

    Je n'aurais jamais cru que j'allais aimer les matins.

  • Je suis vraiment grave moi!

    J'aime faire le ménage.

    Ou plutôt j'aime que mon appartement soit nickel.

    J'aime ce sentiment de bien être qui m'envahit aprés avoir nettoyé la cuisine, passer l'aspirateur ou la serpillère. je regarde le travail et je me sens apaisée.

    Je deteste le foutoir et quand mon appart est grade.

    Je suis en congé maternité la semaine prochaine et je me réjouis à l'avance du nettoyage de printemps que je vais pouvoir faire.

    J'ai déjà mon programme dans la tête pièce par pièce:

    - Notre chambre: faire la poussière à fond, vider mon armoire pour jeter (donner) ce que je ne mets plus et faire de la place, peut être déplacer quelques meubles pour changer.

    - La chambre de la puce: trier ses jouets, vider sa commode, faire de la place pour les meubles de futur bébé.

    - La cuisine: nettoyer à fond les placards, nettoyer le frigo

    - La salle de bain: faire le tri dans les produits de beauté

    - le salon & la salle à manger: pouvoir enfin nettoyer et faire briller le parquet

    - le balcon: s'occuper des pots qui trainent, jeter les cochonneries qui s'accumulent

    Voilà!

    Certaines seraient annéanties... Moi je me réjouis...

    Vive le ménage! C'est AUSSI thérapeutique croyez moi :-)

  • Dr Jekyll and Mister Hyde

    Je ne sais pas trop comment commencer cette note.

    Je me répète car c'est un sujet que j'ai déjà évoqué: les comportements de chéri en public et en privé.

    Je suis lucide. Chéri est quelqu'un de compliqué. Ses comportements s'expliquent (mais ne s'excusent pas) par un mal être, de la timidité et un vrai manque de confiance en soi.

    Pourtant avec moi et la puce il peut être attentive, aimant, drôle, doux...

    Et en présence de ma famille il devient autoritaire, raleur, odieux, limite insultant.

    Une fois sur deux cela se passe mal. Hier, chez ma mère cela s'est mal passé. Toujours sur la corde, avec cette peur que cela dérape à tout moment.

    Dans la seconde où on est parti, il est redevenu gentil. Un peu plus que d'habitude car il avait senti qu'il avait abusé. Il a passé sa soirée a essayé d'être cool avec moi.

    Je n'ai pas fait comme d'habitude. Gueuler, essayer de lui expliquer qu'il déconne avec ma famille.

    Je n'ai plus envie car cela ne porte jamais ses fruits. Il s'excuse sur le moment mais il recommence aprés.

    Je passe moins de 10% de mon temps avec ma famille. Mais j'apréhende toujours et je ne sais plus quoi faire pour améliorer cela...

    Des témoignages?

  • Vive la technologie (ou pas)

    Voilà à quoi pourrait ressembler mon bébé...

    medium_bebe_34SA.jpgOn voit que la moitié du visage car le cordon faisait de l'ombre.

    Je ne connais pas le sexe, je garde précieusement secret les prénoms choisis, et je veux tous sauf programmer mon accouchement...

    Alors hier cela m'a fait bizarre quand même de prendre connaissance avec lui de façon si abrupte.

    Remarque cela ne me gène pas si longtemps puisque je publie sa 1ère photo sur un blog censé être anonyme.

     

     

    Bon we à tous!

    J'entame la semaine prochaine ma dernière semaine de boulot (j'ai craqué et demandé mon congé patho).

  • encore une enguelade... encore à cause de ma belle famille

    Email de belle maman ce midi:

     Je passerai ce soir voir C., à la même heure que d'habitude

    Bisous

    F.

     Inutile de vous dire que j'ai pas aimé. Déjà la semaine dernière elle est passé à l'improviste, aujourd'hui elle ne me demande même pas si cela me dérange (pour sa décharge elle en a parlé à chéri hier, mais elle aurait quand même du me demander si moi cela ne me dérangeait pas, vu que chéri rentre trop tard pour l'accueillir)...

    Bref, je renvoie un email pour lui dire que cela ne m'arrange pas et lui proposer de passer demain.

    Forcément chéri m'appelle en m'insultant car me ressortant des griefs vieux comme le monde comme quoi je ne veux pas que la puce la voit...

    Je crois rêver. Email incendiaire de ma part remettant les choses en place.

    Excuse de chéri.

    Problème réglé.

    Sauf que encore une fois, on s'est engueulé à cause de ses parents...

    Cela ne se ressent peut être pas, mais je commence à EN AVOIR RAS LE BOL. Cela me bouffe l'existence!!! Jamais au grand jamais ma mère n'oserait faire le 1/4 de ce que ses parents font!!!

    Je ne sais plus comment lui faire comprendre. JE SUIS FATIGUEE.

  • Je sais sous le sceau du secret...

    que ma meilleure amie va se marier :-)

    Je suis heureuse comme jamais.

    Il fait sa demande au papa ce we et ils l'annonceront à leurs amis ensuite.

    C'est bête mais je suis quand même romantique car lorsqu'elle me l'a annoncée j'ai failli pleurer.