Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Quelques news...

    Bon mon absence n'est pas du à mon accouchement!

    J'ai des contractions et j'avoue que cela ne m'arrange pas car chéri pars trois jours à l'étranger pour le boulot... Donc je sers les fesses  et j'en fais le moins possible!

     

    Non mon absence est du à un we placé sous le signe de la maladie. Ma puce a une otite et une rhino qui est descendu sur les bronches (mais bon pas besoin de kiné quand même), chéri est toujours mourant (ces hommes..) et moi je tousse comme un fumeur de gitane maïs.

    Alors vous comprendrez que ce we a été calme. Même si j'ai quand même eu le courage de recevoir samedi soir (je me demande encore comment j'ai fait)

    Et puis hier, malgré mon état de fatigue et ma toux, j'ai osé prendre le TER (oui madame le TER mais en 1ère quand même) pour aller voir mes grands parents à 1h de Paris.

    Je suis rentrée épuisée mais eux étaient très content de nous voir (la puce et moi)

     

    Alors voilà. Aujourd'hui c'est REPOS. Je ne veux pas accoucher cette semaine (oui je sais le terme approche mais quand même) parce que:

    - Chéri n'est pas là

    - Je suis trop malade pour supporter un accouchement

    - La puce est toujours sous antibiotique

    -  Et la chambre n'est pas encore tout à fait prête.

     

    Pourtant je les sens ces contractions. Pour le 1er accouchement, je serais déjà allée à la clinique :-) Là je me dis que j'attends de voir... Pourvu que cela ne soit pas ça.

    medium_50672044.jpg

  • Je savais que la journée allait être rude...

    • Puce n'a dormi qu'une heure à la sieste de cette aprés-midi...
    • Beau papa passe à 16h pour me deposer des fruits ramener de Tunisie ou d'Algérie (chais plus)


    medium_51058447.jpg

  • Journée difficile en perspective

    La puce et sa maman sont bien malades... Rhume et toux carabinés.

    Le papa bosse comme un malade (rentré hier à 1H du mat...)

    Il va falloir que je ne m'écroule pas de fatigue pour m'occuper d'elle... Vivement l'heure de la sieste que je puisse dormir...

     

    Bon courage à ceux qui ont la chance de ne pas être malade :-)

    medium_200419304-001.jpg

  • I have a dream

    Bon parlons de mes rêves érotiques (attention cette note peut choquer, arrêter de lire si vous pensez qu'une mère de famille ne doit pas en avoir )

    Parce que même si je suis enceinte, je continue à en faire très régulièrement.

     

    D'abord, je tiens à dire que je ne crois pas aimer les femmes. Je dis je ne crois pas, car je n'ai jamais essayé et peut être que ce serait la révélation de ma vie. Mais en même temps, j'adore faire l'amour avec des hommes donc je pense que je suis hétéro point.

    Pourtant beaucoup de mes rêves érotiques se passent avec des femmes. Toujours inconnues (aucun fantasme sur des connaissances) et c'est toujours moi qui agit. Je ne me laisse jamais faire (à ma grande deception car cela doit être aussi bien)

    Mes rêves plus classiques (avec des hommes donc) se passent toujours avec des personnes de ma connaissance (parfois les plus incongrus, ceux que l'on imaginait même pas) et là je suis totalement dominée.

    Bizarre non?

    medium_56300860.jpg

  • Allez oust du vent!

    Oust la mauvaise humeur de chéri

    Oust ce gros bidon qui m'empêche de nouer mes chaussures sans souffrir le martyr

    Oust belle famille qui m'embête

    Oust les poils du chat qui s'incrustent partout

    Oust le voisin qui râle parce que le vélo de la puce est sur le palier

    Oust les coups de fil en pleine journée pour des enquêtes à la con

    Oust ce mal de gorge qui est apparu insidieusement cette nuit

    Oust cette envie permanente de manger des cochonneries

    Oust cette poussière qui revient alors que je l'ai enlevé hier

    Oust les problèmes de boulot

    Oust mes 32 ans qui se profilent

    Oust ma cellulite qui est réapparu pendant ma grossesse

     

     

    Avis de tempête sur Paris... Moi je dis, le vent il va tout nettoyer 

    medium_200448957-001.jpg

  • Aprés les petites phrases de chéri,

    Voici une nouvelle rubrique: les petites phrases de ma puce

    (et oui elle parle maintenant)

     

    Donc ce we au réveil alors qu'elle avait les yeux qui avait un peu coulé...

     

    J'ai des crottes de nez dans les yeux

     

    C'est ma fille alors moi cela m'a fait craquée....

    medium_200444691-001.jpg

  • Je suis une enfant de la télé

    Grosse discussion hier avec une amie qui vient de s'installer avec son chéri. Ils n'ont pas la télé. Très bien. Du coup ils parlent énormément (certes) et font plus de calins que nous (en même temps, ils viennent de se rencontrer).

    Ils ont raison. La télé nous empêche de faire ce que nos grands-parents faisaient avant nous (prendre le temps d'être ensemble).

    Je sais que lorsque nous rentrons de nos journées crevés et que aprés avoir couché la puce nous nous écroulons devant la télé avec un plateau repas, cela ne facilite pas la communication.

    Et pourtant J'ADORE LA TÉLÉ....

    Je trouve que contrairement à ce que disent certains bien pensant, elle est une ouverture sur le monde incroyable.

    Je suis issue d'un milieu relativement aisé. Comment serais-je devenue tolérante et compréhensive sur ce que peuvent vivre les autres (ce qui ont eu moins d'argent que moi) si je ne regardais pas les reportages ou les télé-réalités qui les mettent en situation?

    Et puis maintenant je sais aussi l'éteindre. Et ça c'est aussi un grand pas.

     

    Et puis désolé de dire cela mais mis à part les livres qui ont forgés mon caractère et mon imaginaire, certaines séries m'ont aussi marquée...

    (comme Clair de Lune avec Bruce Willis, Twin Peaks de David Lynch ou plus récemment Buffy the vampire slayer)

    Et vous la télé, vous la vivez comment?

    medium_51259480.jpg

     

  • Me voilà seule,

    Dans cet appartement devant mon ordinateur.

     Et l'inspiration ne vient pas.

    Ou plutôt je pourrais parler de choses mais qui me sont trop personnels ou bien qui ne vous intéresserons pas.

     

    J'ai laissé ma puce à la crèche. Cela se passe à merveille. Je suis heureuse pour elle, mais pour moi aussi. Au risque de passer pour une mère indigne, je n'aurais pas supporté de l'avoir avec moi 24H/24. Pardoxale de laisser en toute confiance son enfant à des inconnus toute la journée et de ne pas supporter l'idée de la laisser un we chez ses grand-parents.

    D'ailleurs beau papa veut la garder pendant que je serais à la maternité. Il va falloir que j'explique à chéri qu'au contraire il faudra qu'elle soit le moins perturbée et qu'elle passe énormèment de temps avec lui pour compenser. Encore une bataille à livrer...

     

    Je ne travaille pas, je n'aime pas ça et pourtant je commence à m'habituer à ce rythme. Je me mémérise. Je commence à devenir lente dans tout ce que je fais. Je commence à avoir des habitudes... Remarque c'est le calme avant la tempête. Et la tempête peut arriver maintenant comme dans un mois (grand max normalement)

    Il fait gris et bizarrement ce temps ne me dérange pas. J'aime être chez moi au chaud à ne rien faire.

     

    Alors je surfe sur internet. J'ai découvert de nouveaux blogs. 

     

    Bref, je me ralentis.

    medium_200332173-001.jpg

  • 37 semaines de grossesse...

    Et pour la 1ère fois je vous montre mon ventre....

     

    medium_39_SA.JPGQuand je vous disais que l'on me regardait comme une bête curieuse à cause de mon bidon en avant...

     

    Alors?

    Fille ou garçon? (vous pouvez répondre dans le post it à droite)

     

     

     

  • Malade

    Chéri pense qu'il est malade. Très malade.

    J'en avais déjà parler dans des posts précédents.

    Jusqu'à présent les examens qu'il a fait lui ont montré qu'il n'avait rien ou presque rien. 

    Et pourtant il pense qu'il a quelque chose de grave et ne se retire pas cette idée de la tête.

     

    Moi je ne sais que penser. Je me fie à ses résultats et pourtant je ne peux pas m'empêcher de penser que s'il ressent cela c'est qu'il doit y avoir du vrai.

    Alors depuis 2 semaines, il se traîne. Il est en permanence de mauvaise humeur, s'écoute, regarde ses ganglions, passe son temps sur internet... Il devient OBSEDE par cette maladie que personne n'arrive à lui diagnostiquer.

    On a passé un we affreux avec lui d'une morosité sans nom et moi qui ne savait que faire: quelque soit ma réaction (positive ou compatissante) il me rejète car je ne peux comprendre selon lui.

    Oui, c'est vrai je ne comprends pas.

    Je lui ai dit de passer à la clinique faire un check up complet. Pour que l'on soit fixé. Il rétorque qu'il a trop de boulot.

    Peur de savoir?

    Je ne sais plus quoi faire. Est ce psychologique? Quelle méthode adoptée?

     

    Je suis un peu perdue là.

     

    medium_200436883-001.jpg