Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Je devais vous parler de

ça: medium_200449238-001.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

mais je vais plutôt vous parler de ça:

medium_200430678-001.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Je suis horrifiée d'entendre ce matin à la radio qu'il va y avoir des manifestations contre la nouvelle loi qui interdira (enfin) la cigarette dans les lieux publics. Je suis horrifiée que ces personnes ne comprennent pas que les non fumeurs en ont marre de respirer leur merde. Je suis horrifiée que l'on puisse regretter de ne plus pouvoir suffoquer dans un lieu public, de ne plus sentir le tabac froid en sortant et surtout de ne plus se bousiller la santé...

Alors oui je sais, y'a aussi la pollution. Et puis l'alcool aussi est dangereux pour autrui (quand un mec bourré en voiture percute un piéton par exemple). Je sais aussi que c'est de l'hypocrisie de la part de l'état qui ponctionne des taxes monstrueuses sur le tabac...

Mais moi je m'en fous de ça. Ce que je vois c'est que enfin je ne serais pas obligé de supporter la clope des autres.

On dit que les non fumeurs sont intolérants? J'hallucine... Ce sont eux qui le sont en n'acceptant pas de ne plus géner autrui. Car désolé mais c'est ce qu'ils font.

 

Samedi soir, à minuit j'ai été obligé de lâcher prise et quitter cette soirée (trop enfumée) car justement je ne pouvais plus respirer. Sans parler du faut que enceinte, j'ai imposé cela à mon enfant.

Voilà, samedi les fumeurs m'ont gâchée la soirée car j'ai du l'écourter...

Est ce que moi aussi j'ai le droit de manifester? 

Commentaires

  • Je suis absolument pour le respect de l'autre et n'allume jamais un cigare sans demander si cela dérange...
    mais légiférer là dessus et pas sur l'alcool cela m'horripile d'autant que les positions des anti sont plus proches de l'ayatollah que de la raison...

  • Je suis absolument pour le respect de l'autre et n'allume jamais un cigare sans demander si cela dérange...
    mais légiférer là dessus et pas sur l'alcool cela m'horripile d'autant que les positions des anti sont plus proches de l'ayatollah que de la raison...

  • Et mon éducaction fait que je ne refuse jamais à quelqu'un le droit de fumer son cigare ou sa cigarette...
    Je suis d'accord qu'il faut aussi légiférer sur l'alcool. Pour moi la cigarette est déjà un bon début.
    Par contre je ne suis pas d'accord: les anti cigarettes sont beaucoup plus tolérants que les fumeurs.

  • Et demain interdiction de tousser ou de bailler sans mettre sa main devant la bouche dans les transports en commun...Je l'ai lu dans...euh...ici paris!

  • ben déjà il y a les gens qui ne supportent pas bien la fumée (allergiques, asthmatiques) et c'est pas rare, merci pour eux ;o) Ensuite une loi contribue, malgré tout, à donner un certain "sens" à la société. Respecter la propriété d'autrui (pas touche à mes bronches ;o) Les gens n'aiment pas les contraintes, ok, mais... nous vivons en société, le bien commun lorsqu'il est rappelé (trop rarement) c'est plutôt civique ... donc une bonne chose je trouve.
    Cela envoie un signal aux jeunes qui sont la cible de choix des marchands de tabac. J'ai commencé la cigarette à 14 ans et tout stoppé à 20 ans.
    Gillou le fou : j'en ai connu des gens comme toi, quand j'étais enceinte y'avait pas encore de loi anti tabac dans les lieux publics et certains clients demandaient "ça vous dérange" et je disais "oui" et ils fumaient pas. Mais ... c'était rare... La plupart allumaient la clope machinalement sans se poser de question...
    Bon ben maintenant la loi est du côté des non fumeurs. Les gens ralent mais c'est normal, faut que les mentalités évoluent ça va prendre du temps. C'est sûr l'idéal seraient que les gens soient respectueux les uns des autres, etc. mais...

  • je suis non-fumeuse et je m'associe à toi pour manifester contre le sans-gêne de la plupart des fumeurs !

  • La plupart des fumeurs ne fait pas tous les fumeurs...!
    Et la loi qui interdisait l'avortement elle était bonne?
    Et la loi pour la peine de mort elle était bonne?

    La loi, ce n'est pas une garantie d'intelligence...parfois même le contraire...surtout quand elle déchaîne la connerie comme j'en ai été l'objet il y a trois jours.

    je raconte:
    je suis dans une brasserie de Montparnasse que j'aime bien et au moment où je vais allumer mon cigare arrive une famille pour dîner;
    j'ai quasiment fini mon café et je me lève en disant :"il n' y a aucun problème je vais aller fumer au bar"
    les gens très sympathiques me disent : "prenez votre temps, finissez votre café"
    mais je me lève et vais au bar où j'allume un cigare pour ne pas déranger les sympathiques tolérants;
    à ce moment j'entends une voix derrière moi dire: "mais qu'est ce qu'il vient nous faire chier ici ce connard avec son cigare de merde, pour qui il se prend?"
    je me dis que je vais essayer d'expliquer que le bar, etc...
    je me refais traiter de connard ( gros sûrement, ça va ensemble..!) et l'individu qui m'avait sympathiquement apostrophé trouve deux soutiens de poids en la presonne de deux mecs auxquels personne ( et surtout pas moi) n'adressait la parole et qui lui emboîtent le pas dans le registre des insultes en ajoutant " de toutes façons tu feras comment à partir du premier janvier gros con?"
    voilà ce que donne la loi au service d'abrutis...
    certes tous les non-fumeurs ne le sont pas loin de là, mais je pense que le retour de balancier pour les fumeurs va être douloureux...
    ils l'ont peut-être cherché mais pas tous, pas mopi, pas plein d'autres que je connais...
    mais ce n'est pas très grave...et cela va plaire à mes enfants , particulièrement à mon fils qui m'ennuie avec son tabagisme passif...
    quant à ma fille...elle ira fumer dehors avec son papa qui va arrêter parce qu'il ne supporte plus qu'à 16ans moins 9 jours elle fume quasiment un paquet tous les deux jours...
    mais ça ce n'est que ce que doit être l'éducation: l'exemplarité...
    je n'arrêterais pas pour cause de loi mais pour pouvoir montrer à ma fille que c'est nocif pour elle , plus que pour moi qui suis presque un vieux monsieur...

    mais la dictaure des non-fumeurs me repoussera certainement à recommencer!

  • Vaste débat n'est ce pas?
    L'intolérance dans les deux sens n'est pas tolérable certes. L'attitude de ces non fumeurs est inadmissible je suis d'accord.
    Ce que je disais juste dans cette note, ce n'est pas que cette loi va obliger les gens à arrêter de fumer (chacun fait ce qu'il veut) mais elle va permettre à ceux qui ne fument pas de ne pas avoir à supporter la fumée des autres.
    Chéri a arrêté de fumer depuis cet été. Samedi pour la 1ère fois il s'est rendu compte de l'odeur dans le bar et ensuite sur les vêtements et à trouver cela horrible
    Et je pense honnêtement que c'est facile de parler de dictature des non fumeurs...

  • ce n'est pas la dictature des non-fumeurs, le terme est mal choisi, je m'en excuse...
    c'est l'occasion pour les ratés, les aigris, les rabougris et autres crétins congénitaux de se défouler en ayant "la loi avec eux"...
    et cela me fait craindre le pire lorsque l'on voit le degré d'intolérance ambiant...
    c'est l'autre qui est responsable de tout...ce qui ne va pas...
    donc après les immigrés, les minorités quelles qu'elles soient eh bien, ce sera au tour des fumeurs d'être victimes de la Lepénisation des "esprits" ( mal choisi car je ne vois pas où LePen rime avec esprit...) qui autorise à être violent et excluant avec tout ce qui n'est pas soi surtout si l'on est du côté du plus fort, du côté de la loi!

  • ça, Gillou le fou, la bêtise humaine ne manque pas, c'est sûr ! Là c'est carrément de l'insulte et des propos complètement hors de proportion. Franchement ça fait peur, dans un lieu public, il y en a vraiment qui pètent les plombs, mais c'est vrai que les gens deviennent agressifs parfois pour des broutilles ! enfin heureusement les caractériels, fumeurs ou non, sont tt de même une minorité mais c'est encore des mots de trop, c'est sûr...

    Mummy, c'est marrant le truc de l'odeur, ça m'est arrivé après un an sans cigarette, et j'ai su que c'était une super étape dans mon arrêt du tabac. Au début, quand je marchais derrière qqn qui fumait, ça me faisaient envie, parfois même j'ai rêvé que je fumais et que c'était agréable, etc . Et puis 1 an après le stoppage, je me suis rendue compte que l'odeur du tabac je commençais à la trouver plutôt désagréable et à éviter les lieux enfumés. Maintenant ça fait presque 25 ans que j'ai arrêté, j'avais commencé très jeune. Bon courage à ton homme, c'est dur mais ça vaut le coup, pour lui, pour vous deux et les enfants à la maison !

Les commentaires sont fermés.