Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une séparation

Je vois beaucoup de monde autours de moi qui se séparent. Vieux (comme mes parents dont le divorce pas encore réglé est digne d'un véritable réglement de compte et de coup bas) ou jeunes (amis qui quittent leur nouvelle dernière petite amie en attendant de nous présenter la prochaine), virtuels aussi et parfois très proches.

Toutes ses séparations me font énormément réfléchir.

Bizarre me direz-vous alors que je viens d'avoir un deuxième enfant. Justement non, car c'est l'arrivée d'un enfant qui déséquilibre un couple qui n'est pas stable. La naissance de ma puce avait été dure au niveau de notre couple. La crise passée, elle nous a renforcés. Je m'attends donc que l'arrivée de ma fleur nous pousse un peu à nous interroger.

J'aime mon mari et j'ai encore du désir pour lui. Je dis encore car je suis persuadée que le sexe ne dure pas 40 ans. Ensuite il y a la tendresse, l'estime de l'autre et une amitié indélébile. Je ne crois pas en l'amour éternel et pourtant je veux réussir là où mes parents ont échoués: vivre toute ma vie avec un homme, avec des hauts et des bas certes mais sans jamais de regret.

Donc pour l'instant, l'idée de la séparation est bien lointaine.

Et pourtant il m'arrive d'y penser dans l'absolu et je ne sais pas si lui ou moi arrivions à surmonter cela. Parce que déjà il y a les enfants.

Comment supporter d'être séparés d'eux une semaine sur deux (pour un père comme pour une mère)?

Comment ne pas être attristé de les voir grandir sans leur père à mes cotés?

Comment surmonter seule des épreuves de la vie quotidienne?

 

Je n'imagine pas me séparer de chéri car je n'imagine pas y arriver sans lui.

Alors je m'interroge sur la force qui permet à ces autres couples de le faire.

medium_200408892-001.jpg

Commentaires

  • Je me pose la même question certains jours...
    Et comme toi, je n'imagine pas y arriver sans LUI.
    La force, l'envie, les sentiments profonds qui ne s'expliquent pas... c'est peut être pour cela qu'on EST et qu'on a tjs envie d'être 2.

  • Et sinon, la petite fleur va bien? ça gazouille et ça gagatte?.
    ;-)

  • Presque 25 ans de mariage (un quart de siècle !!!), 2 jumelles de 20 ans, un métier TRES prenant pour Lui... mais on est toujours ensemble malgré les difficultés de la vie, et heureux de l'être... Il n'y a pas de leçons à donner... C'est le miracle de l'amour qui nous a permis de résister aux crises inévitables sur un si long parcours, et qui nous fait encore avoir de si merveilleux moments de complicité. Je te souhaite la même belle aventure ! :)

  • Belle leçon d'amour... et le longévité, Line !
    Merci.;-)

  • c'est marrant que tu abordes ce sujet...car nous aussi on a entendu maintes et maintes fois que l'arrivée d'un enfant risuqait déstabiliser notre couple..!!??, je veux bien le croire, mais on va tout faire pour que tout se passe le mieux possible, même si c'est clair que la vie n'est pas tjrs rose..mais n'est-ce pas la le but et la raison d'être 2 plutôt que seul? affronter les difficultés et profiter des bons moments ensemble? alors je vous souhaite plein de bonheur à vous 4.
    PS :Cool pour ce 1er we!
    PS2 : c'est rigolo (enfin, façon de parler!), moi aussi mes parents sont en plein divorce, au bout de 30 ans de marriage, ça fait réfléchir..et c'est plus une bataille ou un réglement de comptes administratif qu'une séparation...pppfff, tout ça pour ça!
    Ca fait aussi réfléchir sur son propre couple mine de rien...mais pas douter.

  • On s'étonne soi-même de la force qu'on a ;-)

Les commentaires sont fermés.