Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les meubles ont volé hier soir!

Vraiment...

Le transat de ma fleur, la poussette, la commode de l'entrée (déplacée de quelques centimètres), la casserole remplie de ravioli roquefort noix...

Chéri a eu besoin de décompresser en déplacant sa colère contre les meubles (remarque certains le font sur leur femme, c'est donc mieux pour moi).

Enguelade de fou donc hier soir. Et bien sûr comme ce n'était pas à cause de sa famille ou de la mienne, c'était l'autre sujet de discorde: les enfants.

J'ai encore du mal à prendre du recul par rapport à cette enguelade. Très intense mais rapide quand même. C'est monté aussi vite que c'est retombé.

Le pourquoi? Disons que la puce faisait une comédie (une grosse, très grosse), que c'était la fin de la journée et que tout le monde était à bout de nerf. Que je m'énervais contre elle, que chéri me contredisait parce qu'il trouvait que je ne calmais pas le jeu avec elle, mais moi trop énervée j'avais l'impression qu'il voulait que je lui cède (ce que je ne voulais absolument pas faire), donc on montait dans les décibels (moi, lui, ma puce, seule ma fleur restait stoïque dans son lit) et les meubles ont fini par valser... ce qui a eu le mérite de calmer tout le monde (ma puce instantannément)

Je déteste ce qu'il s'est passé hier soir. Les cris, les pleurs. Cela m'a rappellée mes parents. Et je m'étais toujours dit que je ne ferais jamais quand eux.

Commentaires

  • Encore ce matin, ma femme a dit (gueulé) à notre fille:
    "voilà tu m'énerves, je ne m'occupe plus de toi ce matin" puis elle est sortie de la chambre.

    Ensuite je m'en suis occupé de notre fille.

    Le secret est là: si tu ne veux pas céder, laisse tomber complètement.

  • argh ! c'est violent quand même.
    je crois qu'il va falloir en reparler à Chéri. et à la puce.

  • des fois il faut que cela sorte: 3 personnes fatiguées de leur journée et tapatiti...c'est sur qu'il va y avoir des étincelles.
    Ici, je suis celle qui n'énerve le plus vite (et dire que beaucoup me croit patiente!!!), je ne supporte pas les caprices, les pleurs pour un oui ou un non....j'appris (j'apprends a me controler): je sors, je vais un tour dehors 5 minutes et ça me calme. Un jour j'ai complètement explosée et ai cassé le telephone, la telecommande, balance les raviolis....et puis cela ne m'auara servi a rien: j'si du passer des heures a nettoyer les murs couverts de la sauce raviolis: pas cool.
    Quant aux autres, ils ont compris que je pouvais peter les cables facilement donc plus jamais il ya eu de scene de ce genre, aussi intense.

  • C'est difficile et rare sont ceux qui ne sont jamais dans ce genre de scénario. Chez moi c'est assez régulier que tous le monde soit un peu sur les nerfs d'autant que nous sommes une famille de nerveux: mon mari grand nerveux, moi tendance soupe au lait (encore pire car j'ai encore du mal à prévenir quand ça va explosé) fiston hypersensible et avec encore une grosse difficulté à se canaliser, puce électron libre à tempérament vindicatif. Alors que fiston n'a quasiment jamais fait de colère avec la puce je la met régulièrement dans sa chambre le temps de trouver suffisement de ressources pour lui faire entendre raison et/ou passer le relais à mon mari. Souvent d'ailleurs il s'en mèle rapidement quand il sent que je suis à bout et il trouve alors quelques grammes suplémentaire de patience. Je n'hésite jamais à le laisser faire car je me souviens de quelques fois ou ça avait dégénéré et ou je me suis montré vraiment inutilement brusque avec les enfants, ou alors ou j'ai jetté de ou trois truc à travers la pièce. Dans ces cas là je sais que c'est mon éducation qui ressort par toute les pores de ma peau et moi non plus ce n'est pas comme ça que je veux fonctionner.
    L'isolement dans la chambre est une très bonne solution car il permet de calmer un peu le jeu et aussi de discuter éventuelement 2 min avec le conjoint sur les solutions possibles pour sortir de la crise.

  • @jid: oui mais j'ai peur que ma puce continue à jouer sur les deux tableaux. Si maman dit non, papa dira oui

    @ Loutre: on en a parlé à chaud bien sûr hier soir. Mais faut qu'on en reparle...

    @koko: je pensais pas que l'on irait aussi loin quand même

    @cleanette: oui le secret c'est d'arriver à se calmer...

    En conclusion, beaucoup de progrès encore avant de réussir sa vie de famille et de mère!!!!

Les commentaires sont fermés.