Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bon finalement comme le dit la note précédente,

Je ne suis pas à Bruxelles. Je devais enchaîner direct en prenant un train ce matin à 7H (alors que je suis rentrée hier soir à 19h aprés plus de 18h de voyage) et c'est pourquoi j'avais prévu cette note à l'avance.

Mais hier j'ai décidé de ne pas y aller. D'abord parce que ma puce a eu la bonne idée de faire une varicelle la veille de notre départ (et qu'elle a encore des boutons, secs d'accord mais quand même) et que donc c'était un bon pretexte pour ne pas partir. La vraie raison c'est que aprés ce que j'ai subi au bureau ces derniers temps, je vois pas pourquoi je me taperais une réunion européenne qui ne sert à rien...

Alors je suis là dans mon bureau vide (ben oui tout le monde y est à Bruxelle) et je parcours les blogs avant de me décider à faire le reporting de mes vacances.

D'abord les filles m'ont manquées mais la séparation a été moins dure pour moi que prévu. Ma puce a adoré être chez sa grand-mère et ma fleur n'a pas vu la différence.

De ce coté là, donc tout va bien.

Les vacances. Endroit paradisiaque, plongées tous les jours (on a passé notre PADI advanced pour ceux qui connaissent). Bon sinon c'est un peu mort comme endroit car à part la plage, les cocktails et le spa (oui oui), le soir c'était pas l'éclat! Et comme nous ne sommes plus un couple qui se regardent dans les yeux et trouvent la vie belle on s'ennuyait vite tous les deux...

Et du coup on en profitait pour s'engueler. Une copine m'a dit qu'en rentrant de voyage avec son chéri seul aprés 3 ans de vacances avec les enfants, elle était revenue encore plus amoureuse.... Nous cela n'a pas vraiment été le cas. Disons que nos "divergences" qui sont cachées depuis quelques temps par la folie des enfants, sont ressorties de plus belles. Elles ont éclaté en plein jour en quelques sortes. Et cela n'a pas toujours été facile.

Surtout qu'au paradis, comme il n'y a rien à faire, on réfléchis beaucoup, on analyse, on prends le temps de décortiquer.

Alors non nous ne sommes pas revenus plus amoureux que jamais. Non nous n'en sommes pas au point de nous séparer. Mais ce voyage en amoureux m'aura surtout permis de voir ce qui clochait entre nous. Maintenant à moi de les resoudre si je veux finir ma vie avec lui. Je dis à moi car lui se braque totalement qu'en j'essaye de lui en parler. Donc il va falloir que je me débrouille seule.

A part cela j'ai aussi pris des couleurs! :-)

Commentaires

  • Je vais finir par croire que les vacances sont dangereuses pour le couple...
    Courage

  • divergence... sexuelle???????
    :-))))))))

  • On ne se moque pas Brav! C'est dur d'être mariée, avec des enfants et plus dans la hype!!! ;-)
    Non, les divergences sont dans la façon d'être, mais forcément ont des conséquences sur le sexe (même si parfois une bonne dispute...). Mais dieu merci on se connaît suffisamment pour savoir que de ce coté là on regarde dans la même direction (si je puis dire) :-)

Les commentaires sont fermés.