Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Life is a bitch

Il y a quelques jours je parlais de mon non attachement à cette famille que je ne sentais pas mienne.

Et puis la vie est venue me dire qu'il fallait que je sois plus modérée dans mes propos: un de mes frères divorce. Il est effondré. Et il a débarqué chez moi samedi soir. Sans prévenir, pour me parler, comme si j'étais la 1ère personne à qui il ait pensé pour panser ses plaies.

J'ai passé du temps avec lui, je l'ai surtout écouté, il avait besoin de comprendre pourquoi elle partait.

Et moi je me disais: "mais comment va t'il survivre en ne voyant son enfant qu'une semaine sur deux".

Life is a bitch et j'espère qu'elle saura m'oublier sur ce coup là

535537e3fee0f6aaf95a86a1e2e38c45.jpg

 

 

Commentaires

Les commentaires sont fermés.