Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Comment vous dire...

J'ai une boule dans le ventre suite à une dispute avec ma puce.

Elle est odieuse en ce moment. Dés que je lui dit non, elle pleure, hurle, fais de la comédie. Son père lui cédant une fois sur deux, et moi jamais je suis la méchante qu'elle déteste.

J'ai essayé de lui parler "en adulte". Lui expliquer qu'elle doit écouter sa maman, ect... Sur le moment elle dit oui mais cela ne l'empêche pas de recommencer.

Ce matin, j'ai craqué. En larmes, je lui ai dit que tant qu'elle ne m'écouterait pas je ne m'occuperais plus d'elle. Je lui ai dit que je ne l'emmènerais pas à la crèche (pensant que cela allait lui faire de la peine).

Au contraire, elle était ravie d'y aller avec son père et moi je me suis dit que j'avais été bien conne car la punie dans l'histoire c'était moi.

J'ai toujours voulu ne pas avoir les mêmes relations avec mes filles que j'avais avec ma mère (c'est à dire aucune complicité). Je crois que je me plante bien là, car ce matin lorsqu'elle est partie avec son père, elle m'a dit au revoir avec un grand sourire...

;-(

Commentaires

  • les enfants sont parfois joueurs dans une certaine duretée lors qu'ils veulent s'affirmer et cela toujours avec la personne la plus proche d'eux. Ta fille a du caractère (surement comme sa maman). Je pense que cela va passer. J'en ai élevè deux et ca n'a pas été toujours rose!

    Mon fils a 22 ans maintenant et j'en suis si proche que beaucoup de mes amis me disent parfois (et me font réaliser) que c'est extraordinaire!

    Que le bisou doux soit avec toi ma mummy!

  • Rhooooo je te laisse corriger mes fautes! demain je m'achète un cerveau!

  • L'éducation, c'est ça aussi. Ces moments difficiles car ton enfant n'en fait qu'à sa tête, c'est essayer de voir quoi faire, se tromper aussi, s'énerver puis se réconcilier. C'est les colères et les câlins. Mon fils fait pareil par moments, il y a des phases difficiles et des jours où il est adorable. Son père cède pas mal, moi non. Tu sais, je suis persuadée qu'un enfant aime qu'on lui mette des limites. Les enfants à qui on a tout permis sont loin d'être plus épanouis et d'être plus proches de leurs parents que ceux à qui on a su dire non. Maman me disait souvent "si je ne t'aimais pas, je te laisserais tout faire. Je te dis non aussi parce que je t'aime. Sinon, cela me serait égal ce que tu fais". Je ne l'ai pas compris enfant, je trouvais ça sans logique. Jusqu'au jour où je me suis retrouvée à dire à mon fils exactement la même chose et j'ai souri en repensant à maman. Oui, c'est plus fatiguant de dire non, mais c'est éduquer. Ta puce t'en sera reconnaissante un jour.
    Désolée pour ce roman. Courage!

  • @Fodsy: merci de ton petit mot (et de tes bisous doux). Je sais que cela ne va pas être facile et j'ai peur de ne pas être assez forte pour le supporter et donc de devenir comme ma mère (froide et indifférente), alors que je l'aime et que je mourrais pour elle... Oui tu as de la chance d'être aussi proche de ton enfant, j'espère sincèrement qu'il en sera de même pour moi.

    @petitemaman: Tout le monde dit qu'un enfant aime les limites, c'est sûrement vrai à long terme mais pour le moment elle préfère son papa :-) Je lui dit les mêmes phrases que toi, pourvu que cela marche un jour. Et merci pour ce roman, tu peux croire cela me remonte le moral vos commentaires.

  • Ah les enfants! ils sont terribles! Mes loustics aussi me font le coup de "t'es méchante, je ne t'aime plus" Et c'est dur! Surtout quand j'ai déjà l'impression de ne pas leur avoir consacré suffisement de temps (parceque je suis rentrée tard, que j'avais des courses ou du ménage à faire, que j'avais vraiment besoin de souffler, etc...).
    Mais dans ces cas là je garde en tête une vérité essentielle: Les enfants ont besoin de s'opposer et de rencontrer des limites pour se construire. Ils en ont besoin pour apprendre à gérer de mieux en mieux les frustrations nombreuses de leur futur vie d'adulte et ce n'est pas un service à leur rendre que de leur céder. Et au final celui auxquels les enfants font le plus confiance c'est la personne la plus sure et la plus solide même si ça ne semble pas évident à première vue.
    Dans les cas de crise, faire un break avec l'enfant c'est un bon moyen par contre les punitions à long terme ne fonctionne pas surtout sur les plus jeunes car ils n'arrivent pas à faire la relation entre 2 événements éloignés dans le temps. Est-ce que tu regardes Super Nany? ils y disent souvent beaucoup de vériter sur les règles qu'il faut tenir même avec de jeunes enfants, la façon de leur parler et de leur expliquer très clairement ce qu'on attends d'eux dans les 5 min qui viennent au lieux de généraliser sur leur comportement de la journée (trop abstrait pour les enfants).
    Pour ma part il m'arrive régulièrement d'envoyer mon fils se déshabiller tout seul dans sa chambre et se coucher sans histoire du soir mais il a quand même droit à son bisou du soir une fois couché: ce n'est pas parceque je suis faché contre son comportement de la soirée que je suis faché contre lui et il le comprend de mieux en mieux même si au moment de la sentence il se révolte toujours violament.
    Courage!

  • dur dur... j'ai sensiblement la même chose avec ma cadette, mais j'ai la "chance" d'avoir vécu ça déjà avec la premiere et j'ai bien vu que... ça finit par passer... mais c'est long... donc la deuxieme me sert du : "t'es méchante, je t'inviterai pas à mon anniversaire de 4 ans" environ 350 fois par jour... usant... COURAGE

  • De rien. J'imagine que cela sera difficile aussi quand mon fils sera assez grand pour me dire "je ne t'aime plus" ou "tu es méchante". Quand j'étais enfant, Maman me répondait un truc comme "cela me rend triste que tu ne m'aimes plus, car moi je t'aime très fort" ou alors quand j'étais vraiment impossible et que je réclamais une autre maman plus gentille (sic), elle me disait qu'elle aussi aurait aimé une petite fille plus gentille et je faisais moins la fière.
    Courage, tiens bon, tu le fais pour elle car si tu baisses les bras, cela sera infernal. Tout permettre ce n'est pas un service à leur rendre, même si c'est difficile.

  • @Cleanette: Je regarde super nany et j'avoue me servir de certains de ses trucs (pour ne jamais être dans la même situation que ces pauvres parents). Merci de tes conseils et de ton expérience en tout cas

    @Opio: oulàlà donc ce n'est pas la crise de 2 ans 1/2? :-)

    @petitemaman: je lui dis ce que ta maman te disait. Même si elle fait sa renfrognée, j'espère qu'elle le comprend (que je l'aime plus que tout au monde). Mais je ne perds pas courage, sauf que ce matin, c'était un peu dur!

  • Il ne faudrait pas que ton mari cède parce que ça va mal se terminer cette histoire, pfff... J'aurais fait pareil que toi, mais avec le soutien de mon mari... Tu as utilisé les bonnes méthodes, mais il faut juste que ton mari et toi ne fassiez qu'un ! Allez, bon courage, respire fort ! Bises

  • Bon courage. Je pense aussi qu'il serait plus judicieux (et plus constructif pour ta fille) que vous fassiez front à 2 car cela risque d'empirer avec le temps (adolescence...). J'ai le même problème avec Ex-Mari qui autorise Petit Ours Brun dès que le JH réclame alors que pour moi cela reste "exceptionnel", j'ai essayé de lui faire comprendre ça hier, mais c'est pas évident. Je sais que je serais souvent "maman qui dit non, alors que papa dit oui", mais je pense que les enfants font la différence. Tu sais, quand ils sont malades ou tristes..., c'est plutôt "Maman" qu'ils appellent, non?!
    Bon courage.

  • Reste cool et calme, à l'écoute, en amour mais surtout il te faut rester ferme! c'est toi la maman!

    Que le bisou soit avec toi

  • @Laëtitia: Nous avons des grandes discussions avec chéri sur le sujet. Mais lui trouve que je suis trop dure et pense temporiser comme cela. En même temps, je noircis un peu les traits, il lui arrive aussi de ne pas céder :-)

    @petitemaman: Les hommes ne sont jamais là et veulent profiter de leurs enfants plutôt que de les disputer... C'est toujours le même problème non? Enfin depuis que les femmes travaillent car avant les hommes s'étaient l'autorité! Et oui quand elle est malade, c'est moi qu'elle vient voir (ouf!)

    @Fodsy: oui monsieur!

  • Dans mon cas (enfin Ex-mari), c'est un peu aussi qu'il n'a pas envie d'un conflit. C'Est plus confortable de céder, c'est sûr mais ce n'est PAS constructif.

    Je vais me mêler de ce qui ne me regarde pas mais je ne pense pas qu'un papa qui dise oui si maman a dit non, cela temporise, honnetement. Ca a tendance à "embrouiller" l'enfant non. Si toi tu dis non en argumentant "car c'est pour ton bien et si je ne t'aimais pas, je te dirai oui tout le temps" et que pour la même chose, le papa laisse faire, il comprend quoi l'enfant à la fin?! Que papa s'en fiche, que maman ment ou un mix des deux, non?!

  • C'est dur dur cette rebellion, le bon cote c'est qd meme qu'elle se laisse aller a etre terrible avec toi justement car elle sait que tu l'aimes et qu'elle peut se lacher avec ses vraies emotions avec toi ! Un enfant va par ex etre tout sage a l'ecole ou a la creche, se contenir, et rentre chez soi laisser cours a tous ses sentiments (et donc etre intenable !) car la il est totalement en confiance il sait plus ou moins consciemment qu'on l'aime malgre les betises et les cris et qu'il peut etre lui meme.

    Et que ta puce aime aller avec son papa, heureusement que ce n'est pas une punition, ne le prend pas contre toi mais "pour papa" !

    Enfin pour les limites, je suis aussi persuadee qu'on ne peut pas aimer son enfant et le laisser faire ce qui lui chante ! Mais essayer de punir pour "faire de la peine" comme tu le dis dans ton billet, c'est jouer sur les sentiments, c'est manipuler les emotions et je trouve que ce n'est pas tres juste de faire ca... Punir ce n'est pas resoudre un probleme (ok avec une grosse betise je punis mais generalement je prefere que l'enfant repare sa betise) et faire souffrir pour punir c'est rude je trouve...

    Quand elle dit qu'elle ne t'aime plus ou qu'elle te deteste ce n'est pas toi la maman qu'elle veut attaquer, elle exprime sa frustration et tombe juste car ca te fait mal et tu souffres... Reste calme et retorque que ok toi tu l'aimes meme si elle crie, pleure hurle, fait des betises...ce que tu n'aimes pas c'est son comportement x ou y. As tu essaye de pratiquer l'ecoute active comme dans le livre Parents efficaces de Gordon ? C'est tres instructif et aide bien a denouer ce type de conflits avec les petits.

    Courage !

  • Tout a déjà été dit mais quand même... Je suis persuadée qu'être une bonne mère se mesure également à sa capacité à se faire détester par son enfant sans flancher... Mon fils me dit dix fois par jour que je suis "méchante" (parfois il va jusqu'à pleurer et geindre "je veux mon papaaaa") jusqu'à ce qu'il cherche à obtenir quelque chose de moi, et je redeviens gentille, j'ai droit à mille calins, comme par magie... Et viendra un moment où elle détestera aussi son père qui lui aura résisté... Le plus dur, c'est de prendre ça avec une certaine distance, pas au premier degré (j'y arrive pas mal, mais je suis une mère indigne).

Les commentaires sont fermés.