Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Entre deux

De retour de la campagne et bientôt en partance pour le sud ouest.

On pars jeudi mais vu le temps annoncé nous avons préféré rentrer à Paris. Merci Météo France d'ailleurs car grand ciel bleu... Où sont les averses et orages prévus? Paris quand il fait beau alors que je pourrais profiter de la piscine, cela me gave...

Hier soir, je jette un coup d'oeil à mes blogs préférés. Et je tombe sur l'horreur. Cette famille si belle, si heureuse, si pétillante de vie à qui il arrive l'un des plus grands malheurs au monde. Je suis effondrée. Je laisse un commentaire maladroit. J'en rêve toute la nuit.

Ce matin, je me demande même si je ne l'ai pas imaginé. Si ce n'est pas moi qui est inventé cela, que mon horreur ressort aussi de temps en temps malgré mon désir de l'enfouir.

J'y retourne et j'ai de nouveau envie de pleurer.

Je ne connais pas réellement cette jeune fille. Mais sa maman en parle si bien que cette famille était devenue presque des amis. J'ai l'impression de les connaître. Et ce que cette homme a osé lui faire, au delà du fait qu'elle me renvoie à mon passé, me touche comme s'il s'agissait de ma propre fille.

Je sais qu'il faut être vigilent, je sais que cela arrive parfois mais pas toujours. Mais ce que je sais aussi c'est que personne n'est à l'abri et qu'il ne faut pas croire que "lui" n'osera pas  le faire.

J'ai peur quand je vois ma fille se blottir dans notre lit prés de son père. J'ai peur quand elle le charme même avec la plus grande innocence du monde. Je connais mon mari certes, je pars du principe que lui n'est pas comme cela. Mais je sais que l'homme peut être un monstre et que n'importe qui peut devenir une ordure.

Que se passe t'il dans leur tête pour toucher à des enfants?

Aujourd'hui j'ai mal. Je pense très fort à cette famille, je pense très fort à elle et j'espère qu'elle se reconstruira comme j'ai su (à peu prés) le faire.

 

Commentaires

  • Je n'ai pas vécu de près ou de loin ce que toi tu as vécu, mais ce qui arrive à Loréal et sa princesse m'a beaucoup touché, au plus profond de mon être...
    Parce que je suis une femme, maman de 2 filles, parce que même si je ne les connais pas en dehors du blog du Nid, ça fait des mois que je les vois évoluer, que je prend du plaisir à lire chaque billet qu'elle écrit, et que je me suis attachée à cette belle petite famille où règnent bonheur et joie de vivre...
    Comme toi, j'ai laissé un commentaire maladroit parce que j'étais sous le choc, scotchée devant tant d'horreur, que je ne pouvais pas laisser ça sans réagir....

  • Je suis partie en vacances et j'ai pensé très fort à Loréal. C'est bizarre, car on ne se connait pas "réellement", juste par nos blogs. Mais on a l'impression d'avoir tissé des liens quand même. Alors c'est sûr que ce qui est arrivé est horrible...

Les commentaires sont fermés.