Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Une question con

    Vous savez pourquoi les interrupteurs de lumière des toilettes sont souvent à l'extérieur?

     

    Afficher les informations sur l'image

  • Conversation avec une amie

    Hier j'ai déjeuné avec une amie que je n'avais pas revu depuis les vacances.

    Nous étions en très léger froid (enfin surtout moi) aprés une conversation autours des enfants que nous avions eu un soir.

    Elle a deux enfants comme moi. Mais deux garçons. Mes filles sont (relativement) calmes, les siens sont des vrais tornades. Mes filles m'écoutent pas toujours mais devant les autres elles sont toujours adorables en disant merci et en m'obéissant sans problème, les siens n'écoutent rien, se foutent d'elle bref sont odieux.

    C'est toujours très fatiguant de passer du temps avec eux et leurs enfants (elle passe son temps à hurler sur son gamin qui la tape, lui réponds, et se marre quand elle le dispute) mais ce sont nos amis et nous le faisons.

    Jamais au grand jamais je ne lui ai fait une réflexion sur sa façon d'élever ses enfants (alors que franchement je lui enverrais bien super nanny et je ne suis pas la seule à le penser). Bref je suis restée à ma place.

    Mais pas elle.

    Un soir pendant les vacances alors que nous parlions de séparation avec les enfants, elle n'a pas su rester à sa place.

    Vous savez que j'ai beaucoup de mal à laisser mes enfants. Je passe énormément de temps avec eux (et j'y prends plaisir). Elle, elle les a laissé 1 mois 1/2 à sa belle mère cet été, a une personne en permanence chez elle pour se lever la nuit, n'hésite pas à sortir régulièrement aprés le bureau sans repasser par la maison et passe souvent des we sans eux. Je ne juge pas, ses enfants sont difficiles, elle et son mari ont sûrement besoin de repos.

    Bref, on parlait de cela et j'ai eu le droit à un véritable procès: parce que je ne laissais pas mes enfants, que mon couple allait en subir les conséquences (si j'avais été méchante je lui aurais dit que cela n'a pas aidé le sien puisque son mec sort d'une histoire de 6 mois avec sa stagiaire , et qu'ils essayent de surmonter cela) et qu' elle trouvait que mes enfants me collaient trop, ne s'éloignaient  jamais de moi et que pour elle ce n'était absolument pas normal qu'elles soient comme cela...

    J'ai été choquée parce que sur le moment j'ai douté. De mon éducation, de ma façon d'être avec mes filles, du fait qu'elles soient effectivement souvent dans mes parages et qu'elles recherchent ma compagnie.

    Je sais que j'ai un travail à faire sur moi concernant la possibilité de laisser mes filles plus souvent (mais bon 1 mois 1/2 sans voir ses parents, sauf quelques we à 1an1/2 et 3 ans, personnellement je ne trouve pas cela bien) mais je crois sincérement que mes filles sont heureuses et qu'elles ne sont pas étouffées par moi.

    Elle m'a fait doutée quelques semaines alors durant ce déjeuner hier j'ai soigneusement évité d'aborder le sujet enfant.

    Afficher les informations sur l'image

  • Hier j'ai essayé de regarder HB sur France 2

    Une fiction réalité (j'adore) dont on nous parlait depuis plus d'une semaine. L'audience n'a pas été géniale je crois d'ailleurs.

    J'ai essayé. Pas que cette docu fiction soit mauvaise (franchement je ne suis pas assez pointue pour pouvoir critiquer cela) mais je n'ai pas pu.

    Trop de stress pour moi. De penser à ces parents qui ont attendu 46h. Je ne sais pas si moi j'aurais pu survivre à cela.

    Et vous vous avez regardé?

    Afficher les informations sur l'image

  • L'arrivée d'un bébé...

    Hier soir discussion au téléphone avec une très bonne amie qui vient d'avoir un bébé (1 mois).

    Les hormones, la fatigue et son chéri faisaient qu'elle voyait tout en noir. Problème d'ajustement, nouvelle équilibre à trouver à 3, emploi du temps et activités fondamentalement changés... Rien de grave mais tout à reconstruire.

    Cela m'a rappelée moi il y a bientôt 3 ans après la naissance de ma puce. L'arrivée de celle ci avait demandé quelques ajustements: le papa qui ne trouve pas sa place, la difficulté de communiquer ses angoisses de maman et puis bien sûr la remise en route du couple.

    Je me souviens d'une enguelade mémorable avec chéri chez ma mère le jour de Noël en présence de toute ma famille. J'ai cru qu'il allait me foutre une baffe devant tout le monde. Cela a fini en pleurs dans la chambre où dormait ma puce. Le retour à table avait été rude, et chéri a encore du mal à faire oublier cette histoire à mes frères. La raison? Aucune idée. Il était irritable et une de mes réflexions ne lui avait pas plu. Chéri a toujours été violent verbalement mais là il avait vraiment dépassé les limites. Rien n'est excusable bien sûr mais la naissance de ma puce y était pour beaucoup. Cela avait beaucoup perturbé notre vie et notre couple.

    L'arrivée de ma fleur s'est fait dans un calme relatif...

    Tout cela pour dire que l'arrivée d'un bébé se n'est pas anodin. Je comprends lorsque l'on dit que cela détruit un couple. La mort d'un enfant aussi d'ailleurs. Et je me dis souvent , mais Dieu nous en préserve, que le mien ne survivra pas à cela. Parfois je me dis que nous sommes un couple en sursis.

    (parfois seulement car pour moi le divorce n'est pas une option, et je ferais tout pour que nous soyons sur un contrat longue durée)

    Afficher les informations sur l'image

  • we pourri

    We pourri

    Temps pourri

    Recherche de job pourrie

    Enguelade avec chéri pourrie

    ...

    Je veux autre chose de pas pourri dans ma vie

     Afficher les informations sur l'image

    (réflexion d'une enfant de 2 ans)

  • J'ai rien à faire

    Je me suis fais depuis la rentrée (c'est à dire moins d'un mois) la saison 1 et 2 de Grey's Anatomy, je suis sur la saison 3...

    A 10h30 ce matin, j'avais lu et réglé tous mes emails pro. Je n'avais plus rien à faire.

    Je n'ai plus besoin de nounou, ma journée est vide tout à coup.

     

    Je suis dans un état d'apathie tel que la moindre chose à faire me fatigue.

     

    Vous trouvez cela normal vous!??!!!

    Afficher les informations sur l'image

  • Les boules...

    D'abord ce matin, une jeune femme m'a proposée de me laisser la place dans le métro... Moi qui pensait avoir bien maigri, c'est loupé! Bon j'avais une robe empire et cela peut porter à confusion, mais honnêtement je me suis re-regardez dans la classe en arrivant au bureau et je n'ai pas du tout l'air d'être enceinte!!!!

    Ensuite, débrief avec un cabinet de recrutement sur mon entretien d'hier. J'ai évoqué avec eux la possibilité d'un 4/5... Le cabinet pense que c'était une grosse erreur d'en parler... Je crois que je viens de flinguer mon entretien... C'est con parce que ce job je l'aimais bien...

    Je vais avoir d'autres trucs sympatiques aujourd'hui vous croyez?

    Afficher les informations sur l'image

  • Ce que je ne vous dit pas vraiment...

    C'est dur, très dur.

    La rentrée a fichu un coup à notre couple. On se croise. Le matin, je suis débordée et le soir je suis trop fatiguée pour entamer ne serais qu'une petite conversation.

    Depuis deux semaines, nous sommes deux étrangers dans une maison.

    Il ne m'aide pas vous le savez. Je sais aussi que je devrais lui dire. Les quelques fois où j'ai abordé le sujet (maladroitement car sur le coup de la fatigue, donc en criant) il m'a répondue qu'il fallait que j'arrête de jouer la victime, qu'il faisait plein de trucs mais qu'il fallait tout le temps que je râle.

    Il doit faire des choses sûrement mais il y a tellement de chose qu'il ne fait pas.

    Je range systématiquement tous les matins:

    - Sa chemise et sa paire de chaussettes qui se trouvent au pied du lit

    - Les affaires du petit déjeuner

    - Les pièces qui trainent sur tous les meubles

    Le soir:

    - Je fais à manger

    - Je débarrasse et range la cuisine

    - J'étends le linge

    Tout cela est de ma faute, je l'ai mal éduqué, je préfère faire que de demander dix fois (ou de laisser traîner jusqu'à ce que cela s'accumule... ça aussi j'ai essayé).

    Je ne lui en veux pas, c'est mon choix aussi de super Bree, mais c'est dur d'entendre des réflexions à la con et surtout c'est sur en ce moment d'être autant fatiguée que je le suis...

    (et ne me dîtes pas qu'il faut que je prenne une femme de ménage, j'en ai une. Mais le soir faut bien ranger les jouets, la cuisine, la salle de bain, le salon et la salle à manger ou sinon cela devient vite le bordel!!!)

     

  • Alors

    D'abord j'ai trouvé une nounou. Une jeune étudiante en théâtre de 22 ans qui peut tous les jours et le mercredi toute la journée. Elle n'est pas libre pendant les vacances scolaires mais bon une chose à la fois...

    Elle ne m'a pas encore plantée et j'ai rendez-vous avec elle ce soir à 16h pour lui montrer l'école, la crèche et ce qu'il faut faire ensuite. J'espère qu'elle est aussi bien qu'elle en a l'air!

     

    Ensuite incroyable ce we non? Pas de chance, on était pas à la campagne (réunion d'école samedi) mais on a profité du soleil dimanche chez des amis qui ont une maison et un jardin.

     

    Pour finir, entretien ce matin et autre entretien mercredi. J'ai eu une réponse négative pour le poste que je me rêvais. Tant pis...

    Voilà, j'ai pas grand chose à raconter en ce moment. Ou plutôt pas envie de regarder au fond de moi et d'analyser tout cela. Je le ferais certainement, dans pas longtemps.

     

  • Franchement je ne sais comment je vais faire!

    J'appelle

    J'envoie des emails


    Je passe 3h par jour sur les sites spécialisés



    Je connais tous les noms qui sont sur tous les sites


    J'ai même appelé les agences spécialisées (deux seulement m'ont répondue et négativement!)



    Je me suis encore fait plantée par une étudiante que j'avais rencontré lundi soir et qui ne veut pas être déclarée (elle touche les assedic et ne veut pas les perdre)



    Je ne sais plus quoi faire...



    La semaine prochaine c'est belle maman qui me dépanne. Mais ensuite faut que je trouve et honnêtement, je n'en peux plus!



     Personne veut bosser pour moi ou quoi?



    (et je vous assure que mes filles sont adorables)



    Afficher les informations sur l'image