Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ma belle soeur me souale

(c'est un coup de gueule que je crie ici. Il ne va intéresser que moi mais il aura le mérite de me soulager... Désolé vous êtes pas obligé de le lire)

Donc encore et toujours ma belle soeur.

Encore et toujours ces histoires d'enfants gâtés qui ne supportent pas de dormir dans la même chambre que leur fille. 

Encore et toujours cette hypocrisie qui me fait passer pour la chieuse. 

 

Hier coup de fil de ma belle soeur préférée qui me demande si nous allons ce we à la campagne. Leur venue dépends de la notre puisque qu'ils ne supportent pas de dormir avec leur fille (je rappelle que nous l'avions fait pendant 2 ans avant la naissance de ma Fleur qui par conséquent nous a fait changer de chambre et récupérer 2 petites chambres au lieu d'une très grande auparavant, et ce à la demande de ma belle soeur qui voulait notre ancienne chambre. Seulement elle pensait que nous allions prendre sa fille dans la chambre des notres, qui jouxte la notre et n'avait pas pensé que sa fille pleurerait la nuit empêchant l'idée de l'avoir le plus loin possible d'elle la nuit impossible). 

En gros elle m'explique que si on vient ils ne pourront pas y aller , car "tu comprends on peux pas dormir" (!) et nous fout la pression pour que l'on ne vienne pas.

Aujourd'hui 2 coups de fils (pas répondu) puis finalement un texto pour savoir si on y allait.

J'ai fini par répondre que nous n'avions pas encore décidé mais que nous n'irions pas ce soir de toute façon et qu'ils pouvaient donc y aller et avoir au moins une nuit tranquille (leur fille dors dans la chambre des miennes quand nous n'y sommes pas).

Ce problème sera réglé d'ici cet été puisqu'elle attend un heureux évènement et que beau papa fait aménager la remise attenant à la maison en chambre et que ma belle soeur y installera ses enfants. (mon beau père pense que les miennes vont aussi y aller mais c'est hors de question puisqu'il n'y a pas d'ouverture sur la maison et qu'il faut passer par l'extérieur pour y accéder. A 3 ans et 1 an je les trouve un peu jeune pour cette liberté. Mais tant mieux cela ne gène pas ma belle soeur)

Ces histoires de chambre me souale d'autant plus qu'elle joue la petite fille parfaite à chaque instant (genre c'est moi la chieuse alors qu'elle est arrangeante, alors que bon c'est quand même elle qui fait chier pour que l'on vienne pas)

La preuve la semaine dernière aprés lui avoir dit que pour Tunis nous pensions prendre les filles dans notre chambre (beau papa avait réservé une chambre pour mes filles et leur cousine mais non communicante donc moi je refuse) et que son père avait eu le gentillesse (voir générosité vu le prix des chambres) de nous en prendre une autre (communicante cette fois et rien que pour mes filles), elle a eu le culot de me dire: "mais on vous aurait laisser la chambre bien sûr et prit notre fille avec nous, cela me parraît évident vous avez quand même deux enfants".

Tu parles! Et là pendant 4 jours elle aurait pas râler de ne pouvoir dormir?

(bon ben voilà inutile mais cela me soulage) 

Commentaires

  • Ouf, je suis pas la seule a ne pas porter ma belle-soeur dans mon coeur... Decidemment, comment ca se fait qu'on soit les seules a voir leur manege, huh?
    J'admire ton stoicisme en revanche.. ;)

  • Je reste stoïque car je pars du principe qu'il ne faut JAMAIS se disputer avec sa famille proche. Alors j'ai mes copines et mon blog pour me défouler :-)

  • est-ce la soeur de ton mari ou bien la femme de son frère? S'il s'avère que c'est la seconde solution, envoie-là "au bain" gentiment mais fermement... elle n'a pas plus "de droits" (si l'on peut dire... ) que toi !

    Dans le 1er cas, il faut t'assurer du soutien de ton cher et tendre... autrement, je te sens mal barrée !!!

  • C'est la soeur de chéri... Donc elle a quand même plus de droit...
    (mais bon chéri est d'accord avec moi alors on céde sur certains trucs pour avoir la paix et pour mieux rebondir ensuite sur d'autre situation)

Les commentaires sont fermés.