Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Valise presque prête

    Pour le grand départ en famille.

    Nouveauté puisque les filles vont prendre l'avion pour la première fois.

    Pur hotel

    Presque pur temps (en tout plus chaud qu'à Paris) (et puis on s'en fout y'a une piscine couverte magnifique)

    Espérons que cela soit un pur moment de bonheur avec belle famille.

     

    Back on monday... 

  • Ce we...

    - On a fêté deux anniversaires

    - On a eu froid puis très chaud (rapport au chauffage qui n'était pas mis lorsque nous sommes arrivés à la campagne)

    - On a ramassé des pommes

    - On a fait de la balançoire

    - On s'est disputé mais on a aussi beaucoup rit

    - On a pas eu d'embouteillage au retour

    - On a (j'ai) oublié son portable

    - On a pris peu de photos

    - On a (j'ai) eu une migraine pendant 2 jours (pas encore complètement terminé)

    - On aura eu envie que ce we continue...

     Afficher les informations sur l'image

  • Le week-end se précise...

    Et bilan de cette semaine:

    - J'ai envoyé 2 candidatures.

    - J'ai reçu deux réponses négatives

    - J'ai passé 3 soirées sur 5 à m'engueler avec chéri (faut dire qu'il a arrêté de fumer son joint quotidien depuis lundi alors l'humeur n'est pas au beau fixe)

    - J'ai 85 amis sur facebook. Et j'ai d'ailleurs cassé mon anonymat par deux fois. Une fois en toute conscience et l'autre fois en faisant une mauvaise manip... (mais j'en suis ravie)

    - J'ai déjeuné avec une amie. Ancienne connaissance de boulot (c'était mon contact dans mon agence de pub) qui est devenue une véritable amie. J'ai rarement eu cette impression de me retrouver avec une personne qui semble être ma jumelle. (pas physiquement car elle est magnifique)

    - J'ai pleuré un soir dans la cuisine. Les nerfs ont lâchés lorsque comme tous les soirs ma puce me faisait une comédie pour manger et que j'étais obligée de lui crier dessus

    - J'ai fait une seule fois du sexe (poor mummy)

    - J'ai reçu ma paire de chaussure achetée sur internet (et je suis ravie elles sont superbes!!!)

    - J'ai très mal dormi toute la semaine (mauvais rêve et insomnie)

    - J'ai lu un livre à ma puce et pour la 1ère fois j'ai vu que ma fleur était attentive et montrait du doigt des choses

    - J'ai fait le ménage, fait les courses, mais j'ai toujours pas eu le temps de virer mon vernis à ongle tout pourri de mes pieds pour en remettre du tout beau... (vite Tunis c'est mercredi prochain!!!)

    Bon we à vous...

    Afficher les informations sur l'image

  • J'ai compris pourquoi je suis morose

    Parce que aprés une phase ascendante avec entretiens professionnelles, perspective des vacances, été (enfin presque), je me retrouve en hiver (il fait à peine jour le matin lorsque je pars avec les filles), avec tous mes entretiens qui ont foirés (alors que j'y ai vraiment cru pour certains) et pas de vacances excitantes en perspective...

    Alors je fais quoi?

    Tous les matins, je regarde les nouvelles offres d'emploi et quand je vois des annonces type "responsable marketing pour une ligne de smartphone...", cela a beau être (presque) ma branche, cela me souale à un point que vous ne pouvez imaginer.

    J'ai envie de changer d'industrie. Exit le High Tech. Je veux travailler pour d'autres marques qui me parlent plus...

    Cela ne peut pas durer cette situation. Cette glande totale au bureau me fatigue plus que si je bossais.

    Et puis je n'aime pas cette situation qui m'oblige à trop penser. J'en viens même parfois à m'imaginer que je serais mieux mère au foyer alors que bon, faut quand même que je vous sachiez, que si je n'ai jamais prolongé mon congé maternité ce n'est pas par conscience professionnelle, mais parce que je m'ennuyais ferme à la maison!

    Hier j'ai regardé Des Racines et des ailes. Et je me suis demandée pourquoi après le bac je n'avais pas fait une école d'architecture plutôt qu'une école de commerce. Ou une école d'art ou d'histoire. C'est passionnant le métier de conservateur. Plus que celui de responsable marketing.

    J'en ai marre de dépenser de l'argent pour communiquer sur un produit qui n'est ni utile ni intellectuellement intéressant.

    Je rêve d'avoir 18 ans et de tout recommencer.

    (oui je sais il n'est jamais trop tard mais reprendre des études à 33 ans avec deux enfants et un mari, je suis pas sûre que cela soit si réaliste, économiquement parlant je parle)

    Afficher les informations sur l'image

  • Fur or not?

    Alors peut être que je n'y connais rien, peut être que vous allez me démontrer le contraire mais dans ce monde où tout va mal, où l'écologie, le respect de la planète, le non gaspillage, ect... sont devenus vital pour la survie de notre planète, où est le problème de porter de la fourrure?

    Les hommes avant la création du synthètique (dérivé du pétrole donc polluant j'imagine) tuaient les bêtes pour les manger (nous le faisons encore et pas de manière très propre) et utilisaient leur fourrure...

    Alors voilà, j'ai de la fourrure (un manteau en peau et intérieur fourrure ainsi qu'une écharpe). Et honnêtement non seulement c'est super chaud (plus que n'importe quel manteau même en laine) mais en plus c'est d'une douceur extrême.

    Alors je sais pas mais certes les animaux ne sont pas bien traités dans certains pays (mais le sont ils plus chez nous dans ces usines d'abbatages?) mais il suffit d'acheter dans les pays européens.

     

    Je fais sûrement un raccourci là mais en cas de total opposition faudrait dans ce cas là devenir végétarien.

    PS. je vous parle de cela car par ce grand froid j'ai ressorti mon écharpe en fourrure, et mon dieu que je suis bien avec!!!

    Afficher les informations sur l'image

  • Ma belle soeur me souale

    (c'est un coup de gueule que je crie ici. Il ne va intéresser que moi mais il aura le mérite de me soulager... Désolé vous êtes pas obligé de le lire)

    Donc encore et toujours ma belle soeur.

    Encore et toujours ces histoires d'enfants gâtés qui ne supportent pas de dormir dans la même chambre que leur fille. 

    Encore et toujours cette hypocrisie qui me fait passer pour la chieuse. 

     

    Hier coup de fil de ma belle soeur préférée qui me demande si nous allons ce we à la campagne. Leur venue dépends de la notre puisque qu'ils ne supportent pas de dormir avec leur fille (je rappelle que nous l'avions fait pendant 2 ans avant la naissance de ma Fleur qui par conséquent nous a fait changer de chambre et récupérer 2 petites chambres au lieu d'une très grande auparavant, et ce à la demande de ma belle soeur qui voulait notre ancienne chambre. Seulement elle pensait que nous allions prendre sa fille dans la chambre des notres, qui jouxte la notre et n'avait pas pensé que sa fille pleurerait la nuit empêchant l'idée de l'avoir le plus loin possible d'elle la nuit impossible). 

    En gros elle m'explique que si on vient ils ne pourront pas y aller , car "tu comprends on peux pas dormir" (!) et nous fout la pression pour que l'on ne vienne pas.

    Aujourd'hui 2 coups de fils (pas répondu) puis finalement un texto pour savoir si on y allait.

    J'ai fini par répondre que nous n'avions pas encore décidé mais que nous n'irions pas ce soir de toute façon et qu'ils pouvaient donc y aller et avoir au moins une nuit tranquille (leur fille dors dans la chambre des miennes quand nous n'y sommes pas).

    Ce problème sera réglé d'ici cet été puisqu'elle attend un heureux évènement et que beau papa fait aménager la remise attenant à la maison en chambre et que ma belle soeur y installera ses enfants. (mon beau père pense que les miennes vont aussi y aller mais c'est hors de question puisqu'il n'y a pas d'ouverture sur la maison et qu'il faut passer par l'extérieur pour y accéder. A 3 ans et 1 an je les trouve un peu jeune pour cette liberté. Mais tant mieux cela ne gène pas ma belle soeur)

    Ces histoires de chambre me souale d'autant plus qu'elle joue la petite fille parfaite à chaque instant (genre c'est moi la chieuse alors qu'elle est arrangeante, alors que bon c'est quand même elle qui fait chier pour que l'on vienne pas)

    La preuve la semaine dernière aprés lui avoir dit que pour Tunis nous pensions prendre les filles dans notre chambre (beau papa avait réservé une chambre pour mes filles et leur cousine mais non communicante donc moi je refuse) et que son père avait eu le gentillesse (voir générosité vu le prix des chambres) de nous en prendre une autre (communicante cette fois et rien que pour mes filles), elle a eu le culot de me dire: "mais on vous aurait laisser la chambre bien sûr et prit notre fille avec nous, cela me parraît évident vous avez quand même deux enfants".

    Tu parles! Et là pendant 4 jours elle aurait pas râler de ne pouvoir dormir?

    (bon ben voilà inutile mais cela me soulage) 

  • Ma puce dans son monde

    Elle joue à la dinette, s'invente une vie, conduit sa poupée chez le docteur, dispute, crie...

    d9605aae8d9cfdbc69cbe7c0d5a10148.jpg Elle me rappelle moi au même âge 

    Bonne journée (moi je suis à la maison car à cause des grèves, la crèche est fermée) 

  • Ce sentiment de bien être

    Lundi soir. Nous sommes dehors (mes filles et moi). Nous rentrons de chez le pédiatre. La nuit tombe, il fait froid, il y a du vent. Mes filles sont bien couvertes. Nous courons vers la pharmacie et je me sens bien.

    J'ai souvent ce sentiment de sécurité, de bien être lorsque nous sommes dans un endroit hors de notre cocon familiale. Ce sentiment d'être loin de chez nous et pourtant qu'ils ne peut rien nous arriver parce que nous sommes ensemble.

    Petite pensée du mercredi matin.

    ( Mes enfants sont quand même la meilleure chose qu'il me soit arrivé)

    Afficher les informations sur l'image

  • sortir de l'enfance

    Je n'aime pas voir ma puce grandir.

    Elle n'est plus mon petit bébé dans ces moments là.

    Ce week-end à la campagne,

    Chéri toujours aussi gentil me dit alors que je suis assise sur la table basse pour prendre mes amours en photo:

    "mais pose pas ton cul ici c'est du verre tu vas le casser"

    Je m'exécute (je ne veux pas lancer une enguelade devant les filles)

    Et ma puce qui lui réponds :

    "faut pas dire cela à maman, c'est pas gentil"

    Sa perplexité m'étonne. Et surtout ce n'est pas la 1ère fois qu'elle prends ma défense. A chaque fois je ne suis jamais rentrée dans ce jeu là. Je ne veux pas qu'elle voie nos failles.

     Et pourtant malgré moi, elle les voit...

    Afficher les informations sur l'image

  • Se réaprivoiser...

    C'était mon mot d'ordre hier lorsque je suis rentrée à la maison.

    J'étais motivée. Par vous et vos très gentils commentaires et par mon amie avec qui j'avais passé deux heures au café (en séchant le boulot, je sais c'est pas bien)

    Ma meilleure amie, celle qui connaît tout de moi, même mes secrets les plus intimes (enfin pas celui que vous connaissez parce que celui là je peux pas, j'ai trop honte). Alors grosse discussion de fond avec elle.

    Cela m'a fait un bien fou.

    Hier soir, il est arrivée crevé et de mauvais poil (comme d'hab). J'y suis allée cool, histoire de ne pas lui sauter dessus. Mais pendant qu'on regardait la TV, je me suis mise à lui masser les pieds (et cela faisait longtemps croyez moi), doucement, tout en aillant l'air de le faire sans m'en rendre compte.

    Je le (me) réaprivoise.

    Afficher les informations sur l'image