Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

C'est important je pense

Alors je vous fais suivre l'info (copyrights The Green Post Box)

Poisson Selon un rapport de la FAO, 52% des stocks de poissons sont exploités à leur maximum, ce qui signifie qu'ils sont pêchés au maximum de leur capacité biologique. 24% sont sur-exploités, épuisés ou en en cours de récupération. 21% sont modéremment exploités.

C'est pourquoi le WWF, avec le MSC (Marine Stewartship Council), lance l'opération "Pour une pêche durable". La norme MSC est aujourd'hui considérée par le WWF comme étant la plus fiable, respectant les principes du "code de conduite pour une pêche responsable".

Les bases du problème de la pêche :

Aujourd'hui, plus des 3/4 des espèces péchées sont surexploitées. Le prélèvement effectué par la pêche est supérieur aux capacités de ces espèces à se renouveler. Les français sont parmis les grands amateurs de produits de la mer (moyenne de 34Kg/an/habitant), mais pourtant la pêche française ne peut fournir que 15% de cette consommation. Le restant vient donc d'exportations d'autres pays européens ou de pays du sud, appauvrissant donc la faune de ces régions...

Le poisson c'est bon, mais mieux vaut consommer avec modération les produits de la mer, si l'on souhaite en profiter encore longtemps !

Les 4 conseils pour consommer mieux :

1/ Variez et n'achetez pas toujours les mêmes espèces. (Le thon rouge est en passe de disparaitre par effet de mode).

2/ Préférez les produits issus de la pêche sélective et préservative de l'environnement. Parlez-en à votre poissonnier...

3/ Evitez les produits pouvant provenir de pêches illégales : Le thon rouge, sole tropicale...

4/ Evitez d'acheter des espèces pendant leur période de reproduction.

Pas facile pour le consommateur de faire le tri devant l'étal du poissonnier...
Utilisez le petit guide Pour une pêche durable qui classe les poissons à éviter, à consommer avec modération et à privilégier.

En savoir +
MSC
Pour une pêche durable

Commentaires

  • J'ai la chance d'habiter à Hambourg (pour une fois qu'il y a un avantage à habiter si loin!) où la Mer du Nord (et la Baltique aussi) est à quelques kms seulement. Je n'achète que des poissons pêchés localement. Mais effectivement, c'est important de signaler ce problème.

  • Oui , je vais faire attention maintenant!

  • C'est bien pratique ce petit guide! A emmener pour faire les prochaines courses!

Les commentaires sont fermés.