Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Baptème, envie de meutre et cie

Hier, je pensais vous faire une note sur la famille (ma famille) et ses grands inconvénients. Ces situations où vous vous dîtes que vous rêveriez presque être orpheline tellement cela vous pèse. Et puis finalement tout c'est (presque) arrangé.

Je vous raconte quand même...

Pour faire un rapide résumé pour ceux qui ne me connaissent pas ou se souviennent pas: mes parents sont séparés depuis 6 ans (toujours en instance de divorce, oui oui quand un couple se déteste et ne tombe pas d'accord, cela peut être très très long...) et se battent comme jamais.

Il y a 4 ans lors de mon mariage mon père n'est pas venu (il n'a assisté qu'à la cérémonie) parce que je lui avais demandé (par égard pour ma mère) de ne pas venir accompagné de la personne avec qui il a refait sa vie (et avec qui il a trompé ma mère pendant 10 ans, juste pour situer). Déjà cela avait été extrêmement dur... Ne pas avoir son père dans un moment pareil ce n'est pas normal.

J'ai attendu 3 ans avant de faire baptiser ma puce. Parce que je savais que ses dissentions familiales allaient encore me ronger. Chéri insistant nous nous sommes décidés à le faire au mois de mai pour la grande et pour ma Fleur.

J'ai envoyé une invitation à mon père et à ma mère. Normal quoi!

Conversation avec ma mère il y a 2 jours: si ton père vient je ne viens pas. (bon je résume là, la conversation à ce sujet à durer 1/2h...)

Je lui ai dit que je ne choisirais pas entre les deux, et que si elle voulait me priver de ce moment qu'elle n'avait qu'à assumer...

(j'ai été dure, encore la méchante fille qui ne soutient pas sa maman)

(mais bien sûr j'ai eu cette boule à la gorge et l'envie de tout annuler)

...

Elle m'a appellée hier pour me dire qu'elle avait réfléchi et viendrait... Mais qu'il fallait que je comprenne que c'était un effort insurmontable pour elle.

Je l'ai remercié de faire l'effort.

 

Et au fin fond de moi, dans cette endroit qui n'appartient qu'à moi, dans les choses innavouables (mais que je vous avoue à vous): j'ai envie d'être orpheline.

Afficher les informations sur l'image

Commentaires

  • MERDE pour l'entretien.

    Pas de commentaire pour le reste, je n'ai pas assez de recul sur ce type de sujet. Les couples divorcés que je connais ont toujours maintenus des rapports cordiaux, donc je ne connais pas ce type de situation.

  • Merci

    (pour le reste, tu sais je ne demande pas forcément d'avis, c'est plus un défouloir...)

  • A nmous deux , nous pourrions écrire un livre sur " la famille idéale".
    Pour le baptême de M&R (ils avaient 3 et 1 ans), on a évité la cata: mon père a refusé de parler à sa fille ( pas moi, mais l'ainée) tout le week-end. C'était chaud, car nous l'avions choisi comme une des marraines. le papy nous a fait toute une scène (il n'a pas supporté qu'elle soit marraine, après avoir commis l'adultère, quitté son mari...etc), pour la petite histoire, les choses ne se sont pas arrangées: elle est personne no-grat chez parents, c'est bête parce qu'elle habite maintenant (avec son amant) à 500 mètres de chex eux.

    Moi je ne me dit pas " je veux être orpheline"...je me dit plutôt " qu'est-ce que je suis bien en Angleterre".......

    Quoique, il y a la belle famille et là, ce n'est pas triste non plus: dimanche prochain , nous allons à un baptême et pour la première en presque 4 ans , nous allons voir les parents de John. ce dernier aurait fait des pieds et des mains pour que nous ne soyons pas invités

    je n'ai toujours pas envie d'être orpheline, mais je me dis que si (et je l'espère pas) nous devions nous séparer avec John, je m;assurais que mon prochain copain ait des parents et une famille un peu plus équilibrée.

  • famille et équilibre: connais pas! :-)))

  • Moi j'ai beaucoup de chance.
    Mon pere c'est un peu comme le tien, mais ma mere etait au courant et ils ont fait avec pendant 7 ans avant de nous le dire (et nous faire garder le secret 2 ans de plus) puis au bout de 9 ans de le dire a tout le monde lorsqu'ils ont decide de se separer. Une bonne partie de ma famille etait sur le cul.
    Mes parents essayent d'etre inteligent et de rester au moins polis.
    Ils etaient la tous les deux pour l'anniversaire de mon frere et le mien.
    Nous allons avoir un mariage formel (type religieux) en novembre car peu de monde a pu venir au civil.
    J'invite mon pere ET sa copine. Parce que je la connais et que je la respecte beaucoup, parce que mon pere est heureux avec elle et qu'elle fait partis de sa vie. Ma mere le sait et elle viens aussi. A ma connaissance c'est la premiere fois qu'ils seront tous les 3 en face en public.

    Mes parents savent qu'ils sont la pour nous et pas pour eux. Donc j'ai de la chance qu'ils sachent faire la difference et je compatis.
    Il faut parfois leur rappeller que ce n'est pas pour eux qu'ils sont la, mais pour leur enfants et petits-enfants, et qu'il faut parfois ravaler sa fierte.

  • Oh crois moi je n'ai fait que leur répéter mais ce n'est pas un argument de poids parfois de dire qu'il faut le faire pour ses enfants ou petits enfants...

Les commentaires sont fermés.