Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Heureusement que le ridicule ne tue pas

    Ce matin dans le métro, je me suis demandée si j'étais bien réveillée...

    Une jeune fille assise en face de moi qui avait un pull doré (bon j'aime pas mais ce n'est pas le pire) et par dessus son soutien gorge noir... Oui vous ne rêvez pas.

    Je me suis demandée:

    - si elle avait vraiment zappé ce matin

    - si elle préparait une blague

    - oui si c'était la nouvelle tendance...

     

    Franchement j'ai halluciné!!!

    A votre avis, c'est quoi???

    2123959068.jpg

     

  • Ouf!

    Aprés avoir été stressée toute la semaine (à regarder météo france toutes les 5 mn sur internet), d'une humeur de chien samedi quand il pleuvait des cordes, nous avons passé un dimanche de baptême incroyable!!!

    Du soleil, il faisait même trop chaud et certains se protégaient sous les tentes prévues normalement en cas de pluie...

    Mes filles trop belles dans leur robe blanche, avec leur petit chapeau et leur toute nouvelle médaille.

    Ma famille réunie sans enguelade.

    A perfect day.

     1660274912.jpg

     

     

     

     

     

     

     

    (bon la semaine va être costaud alors je profite encore de ce petit moment de bonheur) 

  • Même pas mal!

    Votre fille, celle que vous aimez le plus au monde (avec l'autre), celle pour qui vous seriez prête à donner votre vie (je comprends cette expression que depuis que j'ai des enfants) fait des bétises (normal quoi!).

    Vous la prévenez d'arrêter une première fois. Puis une seconde. Puis vous la menacez d'une fessée. Et finalement vous lui donnez.

    Et là elle vous regarde dans les yeux en vous disant: "même pas mal".

    Génial, j'avais juste envie de la taper encore plus fort ("et c'est qui qui gagne hein?!!!)

    Je souffle. Respire. Garde mon calme. Et lui explique que je ne tape pas fort parce que j'ai pas envie de lui faire mal. Mais juste envie qu'elle m'écoute.

    (pas sûre qu'elle est compris, même sûre qu'elle continuera)

    Incroyable à 3 ans 1/2 de déjà répondre à ses parents. Mais en même temps cela me rassure. Qu'elle sache se défendre, qu'elle sache tenir tête à un adulte. Moi je trouve cela bien. Faut juste que je continue à lui apprendre le respect de ses parents.

    502789254.jpg

  • Ma vessie et moi

    Vendredi dernier je suis retournée voir le docteur que j'espérais ne plus jamais revoir: mon nutritionniste.

    Parce que pour ceux qui me connaissent (ah non pardon personne), disons que je suis bien en chair. Et malgré les discours de ma grand-mère ("mieux vaut faire envie que pitié"), j'avais plutôt retenu ceux de ma mère ("tu sais tu devrais faire attention"). Alors il y a quelques années avant de faire mes puces d'amour j'avais décidé de perdre quelques kilos (6 à l'époque).

    La semaine dernière en voyant les dernières photos prises à la campagne, je me suis dit que ce n'était plus possible. Ce n'est pas mon corps qui me gène (je suis ronde et je le reste) mais mon visage. Moi je ne me vois pas, car le miroir me renvoie une image qui me convient. Mais les photos sont au delà de mes cauchemards... (pas de cou, un double menton de profil...)

    Alors je me suis dit qu'il fallait que je me reprenne en main.

    Il m'a vu, il m'a dit que j'avais 10kg à perdre (il m'avait pas encore pesée). Il est gentil mon nutritionniste, il sait me parler. (parce que 10kg, c'est pas rien) (moi je pensais peut être 4-5)

    Et il m'avait pas encore pris la mesure de ma taille. Ensuite il m'a dit qu'il fallait vraiment que je maigrisse (risque de cholestérole et de diabète).

    Donc me voilà partie pour maigrir.

    Avec lui on mange de tout (ou presque) et on fait la chasse au gras. Pas ou très peu de beurre, huile et cie. Que des produits naturels (le tout préparé est bourré de gras). Des féculents, du pain, beaucoup de légumes et de fruits.

    Bref il me réapprend à manger. Pas de junk food (mon drame).

    Ah oui aussi beaucoup de sport (Quand j'ai essayé de lui expliquer que avec deux enfants et un mari cela devenait compliqué, il a pas semblé comprendre. Du coup je marche plus que d'habitude, mon sport à moi)

    Et comme il est gentil, il me donne des médicaments pour aider le processus d'amaigrissement. Vous inquiétez pas, des plantes, des trucs naturels.

    Mais du coup, je draîne à fond... Et je passe ma vie aux toilettes.

    Dans le cadre de mon nouveau job, mes collègues doivent se demander ce que j'y fous aux toilettes...

    855961178.jpg

  • Un geste (très) citoyen (à mon avis)

    Vous ne voulez pas d'OGM ? C'est le moment de le dire. C'est efficace : le projet de loi a été rejeté par les députés le 13 mai par 136 voix contre 135. Malgré ce rejet, le gouvernement a imposé le retour du même projet de loi devant les députés pour le mardi 20 mai et devant les sénateurs le jeudi 22 mai. Il est donc urgent de signer et de faire signer cette pétition ! N'oubliez pas d'écrire à vos parlementaires, c'est très facile à partir de ce site.

     

    1161675553.jpg

     (et lisez les réponses de certains parlementaires, terrifiant... je croyais qu'ils nous représentaient?)

  • Ouais

    We pas terrible.

    On reste à Paris parce que nous nous faisions livrer un nouveau lave linge. Impossible de le mettre car l'ancienne machine ne peut pas être sortie (la propriétaire a posé la machine puis construit sa cuisine. Donc il faut détruire la cuisine pour changer cette machine. Une histoire de fou...)

    Dimanche je suis allée seule (enfin avec les filles) passer la journée chez ma mère. Chéri a travaillé à la maison.

    Nous n'avons fait d'ailleurs que nous croisez ce we. Malheureusement je crois que ce n'était pas pour me déplaire. Je suis dans ma période alone en ce moment. Et je sens que lui cela le perturbe beaucoup.

    Je ne sais pas ce qui m'arrive. Et j'espère que cela va passer.

    (mais bon j'arrête d'en parler car vu vos commentaires j'ai l'impression d'avoir un mari spécial, moi qui pensais que tous les hommes avaient leur défaut. Vous avez toutes des maris parfaits ou quoi? :-))

     

    Une nouvelle semaine qui commence. J'espère plus excitante que celle de la semaine dernière.

     261947531.jpg

  • Gérer ses émotions

    J'ai remarqué que ma puce ne savait pas le faire.

    Depuis quelques mois déjà. Mais cela s'accentue de plus en plus.

    Si une personne autre que son père ou moi la dispute (les grands parents, les oncles et tantes) elle se met à hurler limite en se roulant par terre. Elle est vexée je le sais mais sa réaction me semble vraiment excessive.

    Hier, dans le bain, alors que sa grand-mère lui disait au revoir et alors que je lui disais que celle ci partait en voyage, elle s'est mise d'abord à faire la tête (j'ai cru qu'elle allait pleurer), puis alors que je lui demandais ce qu'il se passait, elle est devenue hystérique (je vous assure que le mot n'est pas fort) en jetant de l'eau partout. Je l'ai sorti du bain en la disputant, elle hurlait... Aprés un retour au calme, je lui ai demandé une explication. Elle m'a dit qu'elle ne voulait pas partir avec mami en voyage. Certes elle avait mal compris. Certes elle a eu peur de partir sans nous. Mais cette réaction reste tout de même excessive.

    Je lui ai dit qu'il fallait qu'elle explique ce qui n'allait pas avec des mots plutôt que de s'énerver.

    Discussion hier avec chéri.

    Je m'interroge sur l'intérêt (ou pas) de l'emmener voir un pédo psy. Explosion de colère de son père qui trouve que c'est une idée complètement débile. Que sa fille va bien, que c'est moi qui noircit le tableau.

    Du coup je ne sais plus quoi en penser.

    Il faut que j'en parle à la pédiatre.

    2146898561.jpg

  • Histoire d'avoir encore plus peur...

    (mon dieu mais que pouvons nous manger en toute tranquilité?)

    Alerte Sanitaire sur les plastiques alimentaires 

    Pour des raisons de santé, le gouvernement canadien vient d'annoncer sa décision d'interdire prochainement la commercialisation de tous les biberons en plastique pour bébés. Dans le même temps un rapport préliminaire remis au ministère américain de la santé souligne que l'exposition de l'organisme humain à ces mêmes plastiques, dits "alimentaires" pouvait être à l'origine de problèmes hormonaux et neuronaux. Cette conclusion se fonde sur des résultats expérimentaux obtenus chez l'animal. "Il y a certaines inquiétudes quant à des effets sur le système nerveux et hormonal des foetus, des nouveaux-nés et des enfants" avec les niveaux actuels de certaines substances se retrouvant dans l'alimentation, écrivent les scientifiques du programme national américain de toxicologie dans un document récemment rendu public.

    On commence aussi, depuis peu, à s'inquiéter de ce côté-ci de l'Atlantique : l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) vient d'annoncer qu'elle allait procéder à une nouvelle évaluation de la situation. Dans ce nouveau dossier de sécurité alimentaire, la principale substance visée est le bisphénol A (ou BPA). Ce composé a été pour la première fois synthétisé par un chimiste russe en 1891. On sait de longue date qu'il peut interagir sur le système hormonal humain comme sur celui des mammifères. C'est pourquoi les spécialistes l'ont classé dans la catégorie des "perturbateurs endocriniens", en observant qu'à certaines doses il peut jouer une activité similaire à celle des hormones oestrogènes. A la suite de rapports de toxicologie sur les effets à faible dose du BPA chez les rongeurs ses possibles effets négatifs sur la fertilité et la reproduction humaine suscitent depuis des années de nombreux débats scientifiques.

    Il n'y aurait pas de polémique sur la sécurité alimentaire si le BPA n'était pas présent dans les polycarbonates, ce plastiques qui constituent de très nombreux récipients alimentaires, bouteilles d'eau et de boissons, biberons, vaisselle et récipients de conservation des aliments. "Des résidus de BPA sont également présents dans les résines époxy utilisées pour former une couche de protection intérieure dans les cannettes et les cuves contenant des boissons et des aliments, explique-t-on auprès de l'EFSA. Des petites quantités de BPA peuvent migrer à partir des plastiques polycarbonates ou des couches de résine époxy dans les boissons et les aliments. Le BPA peut également migrer dans les aliments si le plastique ou la résine sont endommagés ou fissurés." Il n'en reste pas moins vrai que le BPA est autorisé dans les matériaux en contact avec les aliments dans l'Union européenne, en Amérique du nord ou au Japon. Le sujet est très sensible compte tenu notamment des multiples intérêts économiques et industriels. En 2002, une première norme européenne avait été définie, un comité scientifique de l'alimentation humaine fixant la "dose journalière acceptable" à 0,01 milligramme de BPA par kilogramme de poids corporel et par jour. Puis l'EFSA entreprit une réévaluation de cette norme en 2006 sur la base d'une série de nouveaux résultats scientifiques publiés entre 2002 et 2006. Observant que les animaux de laboratoire (des souris) étaient a priori beaucoup plus sensibles que les humains aux effets hormonaux du BPA les experts estimèrent que l'on pouvait remonter le seuil de la dose journalière acceptable; ils le fixèrent alors à 0,05 milligrame de BPA par kilogramme de poids corporel et par jour.

    "Dans son évaluation, le groupe scientifique a porté une attention toute particulière aux nourrissons et aux enfants car ils appartiennent aux groupes où l'exposition alimentaire potentielle au BPA est la plus élevée par rapport au poids corporel, souligne-t-on auprès de l'EFSA. Les estimations du groupe scientifique concernant l'ingestion de BPA reposaient sur les hypothèses les plus prudentes ("scénario du pire" envisagé). Il est estimé que l'ingestion potentielle pour les nourrissons et les enfants est largement inférieure à la dose journalière acceptable." En pratique un bébé de trois mois nourri au biberon et pesant environ 6 kg devrait boire, par jour, plus de 4 fois le nombre de biberons habituel à cet âge pour atteindre cette dose.

    Pour autant, au vu de l'évolution de la situation américaine, l'EFSA a annoncé qu'elle allait faire procéder à une nouvelle réévaluation des risques. Les résultats devraient être connus très rapidement.

     (source: lemonde.fr)

  • En plein changement

    Ma vie est en train de changer. D'abord ce nouveau boulot.

    Un peu dur ce premier jour. Je n'ai pas encore mes marques. Je ne connais personne. Je ne sais pas par où commencer et pour couronner le tout mes boss sont tous en déplacement. Journée creuse hier. Mon matériel informatique n'est pas encore arrivé, j'utilise mon mac perso et ma connection à mon adresse pro fonctionne une fois sur deux. Dans quelques semaines, j'espère que j'aurais oublié ces journées creuses.

    Et puis ma nounou qui me lâche. Recherche d'une autre. Devoir trouver la bonne à qui on va devoir faire confiance. Je m'étais habituée à elle (malgré ses défauts), et il va falloir que je parte super tôt demain pour faire la première sortie d'école et de crèche avec la nouvelle. Pour ma première semaine de boulot, je suis ravie... (et que vont penser mes boss? Cela me stresse bien cette histoire de devoir leur dire, "encore une maman à problème ils vont se dire!)

    Enfin chéri. Là je ne sais quoi dire. Parfois je me dis que ce n'est plus possible. Parfois je me demande comment je ferais sans lui. Je suis dans le brouillard total. Et de temps en temps, quand il fait chaud dans l'appartement, quand nous sommes fatigués, quand nous communiquons peu, j'ai l'impression que nous ne faisons que nous croisez... 

    (et puis aujourd'hui c'est encore belle maman qui garde les filles. Elle les emmène au chalet des îles pour le déjeuner et cela me stresse) (je sais c'est con mais c'est comme ça)

    1532702296.jpg

  • Fais chier (désolé pour ce titre peu sympathique...)

    Je commence aujourd'hui mon nouveau job.

    Je reçois un texto de ma nounou à midi me disant qu'elle ne pourrait plus venir car elle avait dorénavant cours l'aprés-midi.

    Que dire?

    Que je m'en doutais? oui. Je n'ai jamais pu lui faire confiance à ce niveau là. Ce n'est pas la première fois qu'elle me plante (sauf que là elle le fait définitivement).

    Vous imaginez dans quel état je suis depuis midi. Plutôt que de bosser, je passe mon temps à appeler de potentiels nounous... Fais chier!

    (elle commence bien cette semaine vous ne trouvez pas?)

    (Pour une fois, je suis heureuse de dire "heureusement il y a belle maman)

    450243850.jpg