Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

On change toutes mais quand même!

Ce week end nous avons été rejoint au parc par une amie (que je considère parmi mes meilleurs, ma soeur presque) et son petit garçon de 9 mois.

Ma puce et ma fleur ont deux caractères très différents. Autant la première est souriante et n'a pas peur des inconnus, autant ma fleur est très sauvage au départ.

Ma fleur est la filleule* de mon amie mais elle se sont finalement très peu vu.  

Au parc, ma fleur a été vraiment désagréable avec elle et avec son fils (qui lui n'arrêtait pas de faire des sourires trop mignons).

J'étais super gênée mais on ne peut pas forcer un enfant à faire des sourires et à être gentil.

Sur le moment cela m'a évidemment attristée car en plus cette amie n'a pas arrêté de me dire "sympa ta fille", "je l'embrasse pas vu qu'elle me fait pas un sourire", ect... Bref à me culpabiliser du comportement de mon enfant.

Nous nous sommes séparées et moi j'en voulais à ma fleur d'avoir été comme cela. De ne pas avoir été la filleule adorable qu'elle aurait du être.

Et puis les heures passant, j'ai vu la situation sous un autre angle.

Je me suis dit que si ma fleur avait réagi comme cela, c'est qu'elle ne sentait pas cette personne. Et c'est vrai que mon amie a changé depuis qu'elle est devenue maman (MAIS on a tous changé). J'ai cherché tout le we ce qui avait changé en elle et j'ai enfin trouvé ce matin:

Elle est devenue pleine de principe. Alors que c'était la personne la plus cool que je connaissais!

Un exemple: au parc, tous les enfants se piquent les jouets. Il faut surveiller certes mais bon c'est le principe du parc. Elle a passé son temps à reprendre les jouets de son enfant à ce qui le lui piquait.

Je crois que ça ma fleur, elle n'a pas aimé. :-) 

 74450020.jpg

*  D'ailleurs j'ai un gros regret là dessus, depuis que le jour du baptème alors qu'elle avait galéré pour venir à l'église (car pas de permis, donc obligé de prendre le train qui bien sûr a eu des problèmes), elle me sort "et ben c'est vraiment la dernière fois que j'accepte cette responsabilité, cela me saoule..."

Commentaires

  • Ah oui, en effet, on sent que ça a dû lui faire plaisir d'être marraine ! Mais peut-être va-t-elle lire ton billet et du coups, s'en rendre compte. Bye

  • elle t'a vraiment sorti cette phrase :-o
    GUEUX

  • ce n'est pas facile lorsqu'on se rend compte que ,même avec nos amis proches, finalement, nous commençons à prendre des chemins divergents et nous nous éloignons. Mais, en même temps, de nouvelles amitiés se nouent avec des personnes avec lesquelles on ne se serait peut-être pas "attardé" avant...

  • je n'en reviens pas de sa reflection.....

    Quant a la reaction de ta Fleur, je connais: je ne crois que ma BS ait vu les garçons tels qu'ils sont: Alexander qui est d'habitude de nature tres cool a été agacé toute la journée de dimanche: la bs ne voulait qu'il monte les escaliers (trop dangereux) moi je le laisse car j'estime que la descente est beaucoup plus dangereuse que la montee, elle ne voulait pas qu'alexander touche aux jouets de l'heritier (parce que ce sont ces jouets preferes....j'ai fini par confisque le jouet et disant a la BS que si'il etait si spécial ce jouet , il devrait resté a la maison...et tac!!!), elle ne voulait pas que Ruben jouent avec les filles (parce que les petits garcons ne mettent pas de robes ou ne jouent pas a la poupee).....GRrrrr mes gamins etaient tendus et il ya de quoi car chez nous on partage , on joue ensemble

  • Amusant comme changement de comportement. Je croyais que c'était l'inverse qui se passait d'habitude: plein de principes avant la naissance puis une fois qu'ils sont là, il faut s'adapter!!
    Mais je peux comprendre ta fleur. J'ai toujours réagi de cette façon et je le fais encore maintenant (à plus de 30 ans!). Le partage c'est important. Et s'il amène ses jouets au parc, il faut qu'il s'attende à les partager!

Les commentaires sont fermés.