Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mais où va le monde?

Quand je vois cela, je suis révoltée...

Je n'arrive pas à juger de la violence d'un tel acte pour le professeur. Moi je me dis que bon quand on traîte un prof de connard (à 11 ans quand même) faut s'attendre à des représailles.

Moi ce qui me revolte c'est que les parents portent plainte.... Et ce matin à la radio j'ai entendu le père de cet enfant dire "c'est un élève sans problème avec de bonnes notes et donc le professeur n'avait pas à user d'une telle violence"... Ah bon? Par contre que son fils (de 11 ans je le rappelle) insulte un professeur (de connard, je le rappelle aussi) ce n'est pas de la violence (verbale certes mais tout de même).

Je trouve que l'attitude des parents en ayant porté plainte est inadmissible. Elle ne fait que légitimer les mots de leur enfant...

Quelle belle éducation ils lui donnent. Vas y mon fils tu peux insulter quelqu'un que tu dois tout de même respecter, de toute façon tu es dans ton bon droit car il n'avait pas le droit de te frapper...

N'importe quoi!

72896409.jpg

 

 

 

 

 

Je ne sais pas ce que j'aurais fait si un professeur avait frappé une de mes filles mais je n'aurais sûrement  porter plainte... surtout si elles l'avaient traité de connard!

 

Edit du 26/06/08: Plus de détails là dessus... L'affaire n'est effectivement pas aussi simple que précedemment évoquée

Commentaires

  • La vérité ne serait pas aussi simple qu'une agression verbale suivi d'une claque, il semblerait que la violence de l'enseignant ait été au delà d'une simple réponse réflexe.

  • Si tu as plus de détail, cela m'intéresse, ce que j'ai lu ou attendu n'en parle pas...
    (mis à part qu'il picolait et avait perdu son permis)
    Les antécédants sont ils si importants? Moi ce qui me choque c'est les parents qui cautionnent le geste de leur enfant en portant plainte.

  • En portant plainte, les parents pensent surtout que l'enseignant est allé trop loin dans ses gestes, cela ne veut pas forcément dire qu'ils pensent que leur enfant est un agneau.

    Sinon je n'ai pas les détails, ils ressortiront logiquement lors du procès et je préfère ne pas induire en erreur: il s'est dit tout et n'importe quoi les jours suivants cette affaire.

  • Perso je suis partagé: l'élève n'avait pas à insulter ainsi son prof.
    Néanmoins le prof n'avait pas non plus à gifler l'élève: la violence physique est interdite depuis bien longtemps seulement à ma connaissance les écarts de certains prof et instits ne sont pas sanctionnés par l'éducation nationnale alors si il faut passer devant la justice pour rappeler les règles....

    Bref j'aurais sanctionné les 2 sauf si il y a vraiment preuve que l'un des 2 ai vraiment commis une faute expliquant le geste de l'autre.

  • Le problème (je le connais bien puisque ma mère est prof en ZEP) c'est que les élèves savent que le prof ne peut répliquer.
    Les élèves, s'ils insultent ou plus le prof, risque des sanctions disciplinaires allant jusqu'à l'expulsion. Les profs, eux, risquent leurs postes.

    Les élèves ont de moins en moins de respect pour leurs profs, et c'est de plus en plus dur de faire classe.
    Est ce que ça nécessite une claque? je sais pas. Est ce que c'est nécéssairement lié à son alcoolisme? C'est une conclusion hâtive.

    Mais n'importe quel parent soutient naturellement son enfant (quitte à engueuler ma mère parce que ses notes sont basses, alors qu'avec tel prof, il avait 16), qu'il soit en tort ou non.

  • Oh tiens, hier je suis passée devant la grille d'une école primaire et j'ai entendu en substance: "ta gueule enculé" et "va te faire foutre connard"... chouette à même pas 10 ans non?! Et on s'étonne que ça finisse mal...

  • pour ma part je pense que parler a son prof le taiter de connard sa devien vraiment hallucinant....mais bon on a pas tous les elements et les media nous raconte se qu'ils on envie alor .....difficile de se faire une opinion!!!!Mais comme c'est parti le futur fait vraiment peur.......Que vont devenir nos enfants,la violence est partout est meme dans leur facon de s'exprimer....

  • ce genre d'histoires me gonflent profondément! pour moi les élèves n'ont pas à insulter les profs et point!

Les commentaires sont fermés.