Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Fucking seven!

Cette note a été difficile à écrire. Beaucoup de peine, de honte et puis peur d'être jugée. Alors je vais faire ma fachiste sur mon blog mais abstenez vous si c'est pour laisser des commentaires du genre"quitte le c'est un con". Je n'ai pas besoin d'entendre cela. Aujourd'hui j'ai juste besoin de l'écrire pour que la page soit (presque) tournée.

 

 

(et en plus dans 5 ans il va me faire la crise de la quarantaine...)

 

Bon alors vous prenez un homme et une femme qui s'aiment depuis 7ans

Vous ajoutez un mariage et deux enfants en 3 ans

Une pincée de stress post natal pour la maman

Un homme qui voyage beaucoup

 

et vous obtenez: chéri qui se tape une pute un soir à Londres.

(oui dit comme cela c'est hard)

 

Depuis que nous nous connaissons j'ai toujours dit à chéri que je ne croyais pas à la fidélité. Je n'ai toujours pas changé d'avis d'ailleurs (et bizarrement je ne lui en veut pas pour ce qu'il a fait, limite je peux comprendre). Par contre je lui avais toujours dit que je ne voulais pas le savoir. De quelques manières que cela soit, il devait tout faire pour me préserver.

Et il ne l'a pas fait. Et c'est sur ce point que je lui en veux.

Vendredi soir je rentre et je vois une lettre de l'hopital américain. Tiens bizarre il doit payer pour des examens. Je ne m'inquiète pas plus que ça, chéri est hyponcondriaque alors... Je l'appelle quand même pour lui demander la raison de cette visite. Il me réponds qu'il y a été car il a eu mal ces derniers temps en allant aux toilettes. Je lui demande pourquoi il ne m'en avait pas parlée. Il ne me réponds pas. Nous raccrochons.

Et là j'ai compris. J'ai su sans même avoir besoin d'y réfléchir. Cela aurait pu être une banale infection urinaire, mais non je savais que c'était autre chose. 

Le soir aprés avoir couché les enfants. Je lui ai demandé pourquoi il ne m'avait pas dit qu'il avait mal. Il m'a dit qu'il comptait m'en parler. Et là je lui ai demandé, parce que je suis scorpion, parce que j'étais trop avancé dans mes réflexions pour ne pas savoir. C'était trop tard quoi qu'il me dise, il avait déjà cassé cette règle de la préservation.

Je lui ai demandé s'il n'avait pas quelquechose à me dire. 

Aprés quelques minutes de silence, il a fini par me le dire. 

(un rapport protégé certes mais une fellation qui ne l'était pas. Sa culpabilité. Son stress d'avoir attrapé quelquechose. Ne plus me toucher depuis 10 jours de peur de me refiler quelquechose. Et finalement se décider à faire des examens. Se décider à me l'avouer car en attendant les résultats nous devons nous protéger)

 

Et maintenant me direz-vous?

Et bien nous sommes mariés pour le meilleur et pour le pire. 

Je ne lui en veux pas de l'avoir fait.

Je lui en veux de ne pas avoir fait en sorte que je ne le sache pas.

Je ne le quitterais pas évidemment (cela ne m'a jamais effleuré l'esprit)

Et je considère que c'est un mal pour un bien.

 

Depuis quelques jours c'est assez dur pour moi. Tant qu'à le savoir j'ai voulu tout savoir. Dans le moindre détail (plutôt que de l'imaginer).

Mais cela nous a permis de parler. De nous rendre compte paradoxalement que nous nous aimions encore (ou sinon pourquoi aurais-je si mal?)

De parler de ce qui ne va pas. Et de refaire l'amour (et non pas du sexe)

 

Les examens sont négatifs (il a somatisé bien sûr).

J'ai encore des images qui sont dans ma tête qui me font mal.

Mais il est là, c'est le père de mes enfants, c'est l'homme qui me fait (encore) jouir.

Alors pour le meilleur et pour le pire quoi qu'il arrive (en espérant que si il y a une prochaine fois, il me jure que non mais bon, il saura faire en sorte que je ne sois pas au courant)

 

200436802-001.jpg

 

 

 

 

 

 

 

J'adore le coquelicot, c'est ma fleur préféré

(vous vous en foutez mais c'est dit)

 

 

Commentaires

  • Je suis totalement d'accord avec toi, la fidélité, je n'y crois pas non plus même si je la souhaite au plus profond de moi, on a tous le risque de déraper un jour, mais ce qui fait mal à l'autre, c'est de savoir.

    Et la preuve d'amour, c'est qu'il s'est protégé.....

    Maintenant, avec le temps il va falloir que tu lui pardonnes de ne pas avoir su t'épargner d'être blessée par son ''dérapage'', mais la confiance et l'amour sont présents dans votre couple, c'est important.

    Bon c'est sur, mon avis peut choquer et on peut dire que je ne sais pas de quoi je parle vu que je suis seule. Mais je suis femme et adulte et je sais que dans la vie rien n'est toujours blanc, ou noir.

    Amitié

  • Pas de jugement, je peux tout à fait comprendre ce que tu exprimes. Je vous souhaite de tourner la page afin que les mois à venir soient plus sereins que ceux passés. Le bilan est positif puisque vous avez fait le constat que vous vous aimiez, je crois que tu tiens là l'essentiel.

  • Une coucherie avec une professionnelle c'est quand même nettement moins grave qu'une vrai histoire de tromperie. Par contre pour te le cacher il aurait fallut qu'il évite la fellation non protéger ou alors qu'il invente je ne sais quelle maladie sexuellement contagieuse mais tu aurais forcément eu des doutes. Et franchement les doutes c'est encore pire à mon gout.

  • On fait chacun de notre mieux. Je suis avec mon mari depuis 13 ans, nous nous sommes mis ensemble alors que nous étions encore tout jeunes, alors je sais ce que coûte la fidélité. C'est une vraie lutte, en essayant tous les jours de casser l'ennui et de renouveler le désir.
    Les tentations, on ne peut pas les empêcher. Malheureusement, ça arrive de se planter, on n'est pas des surhommes. Mais c'est aussi très difficile pour le partenaire de pardonner.
    En tout cas, je pense que vous êtes sur le bon chemin, celui du dialogue et de la compréhension.

    Bon courage !

  • Je trouve ta reaction et ton approche super saine en tout cas

  • Comme toi , j' ai maintes fois demandé à mon mari ( les premières années surtout jusqu'à ce que ce soit intégré ...) de taire et de bien cacher ses forfaitudes si un jour il forniquait avec une autre , car lui aussi s'est déjà absenté plusieurs mois d'affilée pour une mission à l'étranger ...
    Naturellement je parle de baiser avec une fille qu'il ne reverra pas , pas d'une liaison ...
    Il a eu ou il a toujours une grande amie au boulot , à qui il écrivait ou écrit quand ellle est à l'étranger , ou pour son anniv ... avec qui il mangeait ou mange à midi . Il lui parle de sport , de musique , d'éducation des enfants et de notre couple ... Elle est divorcée , célibataire avec deux enfants , elle est volontaire , sportive , fait du roller , est trés cool , a les cheveux longs ( il aime les cheveux longs ) etc... Elle a trop de qualités qui me font défaut , c'est pourquoi je ne peux pas la blairer , je ne lui adresse pas la parole quand on la croise , je m'en fous bien de passer pour une jalouse hystérique , mais complètement alors ! Je focalise sur le fait qu'elle conduise seule son camping-car ( je ne conduis rien qui roule avec du pétrole ) , c'est idiot mais comme ça .
    Donc je lui ai ordonné de supprimer son adresse electronique à elle , son numéro de portable de notre ordi et de nos téléphones , de jeter immédiatement après lecture ses envois de SMS , toutes traces de leur amitié , je ne veux pas savoir s'ils continuent à se parler , je veux pouvoir nier . Je veux faire comme si elle n'existait pas ...
    Voilà pour mon histoire personnelle .

    Revenons à toi . J'en voudrais à mort à ton mari de n'avoir pas su mentir , taire ce divertissement avec une pute . Tu n'avais pas besoin de savoir . Sauf si pour lui c'est un besoin régulier , un manque de sexe à combler ...
    Sinon comme toi , à partir du moment ou la coucherie ne remet pas votre couple en question , qu'il ne s'agit que d'une occasion de larron ... ben , à lui de faire avec ses remords ! Pas à toi de gamberger ...

    Je t'embrasse car je te comprends 5 sur 5 sur ton chagrin de colère .

  • @La JD: oui enfin il s'est pas complètement protégé d'où le doute, d'où l'obligation d'avoir des rapports protégés, d'où l'obligation de me le dire. Mais effectivement tout le monde peut déraper (moi la première) mais il faut savoir préserver son couple

    @Ségolène: oui c'est pour cela que je me dis que c'est un mal pour un bien.

    @cleanette: oui il était bloqué et obligé de me le dire... Mais quel con de ne pas avoir fait gaffe!

    @Cochon dingue: je lui pardonne, mais parfois en y repensant je me sens blessée et puis aussi moche (rapport avec la nana qui semblait être très très belle), même s'il me répète depuis quelques jours que fait l'amour avec moi a une autre dimension...

    @Miriam: Merci, je le souhaite. Même si parfois j'ai un doute en me disant que j'aurais du le foutre dehors juste pour qu'il comprenne et ne recommence pas.

    @Sandralou: c'est d'après lui la première fois. Et il a été obligé de me le dire (rapport aux examens qu'il a passé). Mais tu as raison, un homme doit garder ses remords, pas imposer cela à sa femme.

  • Bah , il avait qu'à demander à recevoir les résultats en poste restante ou chez un pote !
    Bon , je t'aide pas en l'enfonçant davantage ... Mais je commente , c'est tout .

  • Oui certes mais de toute façon nous devons avoir des rapports protégés pendant 3 mois (à cause du sida). Donc il était bloqué, obligé de me le dire (ou alors prendre le risque de me refiler un truc)

  • Je crois en la fidélite (moi) mais bon, une pute… C'est pas une maitresse régulière non plus.
    Juste je pense que ça blesse quand même un maximum…
    Et puis toutes ses précautions, il assume, il ne t'as pas vraiment menti finalement.
    Alors non, c'est loin d'être un con ;)
    Courage poulette…

  • un mal par le bien...comme tu le dis, je trouve que tu as super bien réagi. chose que je n'aurais surement pas fait.

    Courage ma belle

  • Comme toi, j'imagine qu'il est très difficile d'être fidèle à 100% tout le long d'une vie de couple qui dure et j'ai toujours dit à mon Homme qui si un jour il me trompe juste pour du sexe, je ne veux pas le savoir, mais qu'il est gentil, il ne me ramène pas de "virus, maladies...". A ce jour, j'ai toujours été fidèle et je pense que lui aussi.
    J'admire ta réaction: le dialogue! Mais j'imagine bien aussi la "fêlure" que cela provoque dans le lien...
    Je te souhaite beaucoup de courage dans cette épreuve! Ce sont certainement aussi ces épreuves qui construisent le couple!

  • On n'est pas chez les Bisounours, et le fait de penser que dans un couple, tout va toujours très bien et que ce genre de chose n'arrivera jamais, je n'y crois pas non plus ! Et cela peut arriver d'un côté comme de l'autre. Alors oui, il vaut mieux ne pas le savoir, pour ne pas souffrir. Mais quand on le sait, là, c'est très féminin, on veut savoir jusqu'au bout.

    Alors tu es courageuse, et que tu ne sois pas au mieux de ta forme en ce moment, c'est tout à fait normal !

    Prends soin de toi !

  • @Charl': Oui tu as raison, j'aurais vraiment été mal s'il m'avait dit "j'ai rencontré quelqu'un"...

    @koko: merci, j'espère effectivement avoir bien réagi et ne pas le payer ensuite

    @MèreIndigne2: pour l'instant cette histoire a renforcé nos liens mais dieu sait qu dans quelques mois je ne vais réagir et tout faire pêter!

    @Nath: merci! Mais ça va en fait, beaucoup mieux que je le pensais (bizarre)

  • La fidélité est qqchose de très relatif, et jugé de l'extérieur personne ne peut juger ce qui fait la solidité d'un couple ou pas... J'ai pardonné une infidélité parce que les motivations étaient pas structurelles à notre couple plus une envie, bref non assumé. J'ai pris en flag' ça a été violent (crise de film) après 8 mois cahotique séparation nécessaire non pas parce que tromperie mais parce que je voulais qu'il prenne conscience de pourquoi il l'avait fait. Après avoir remis les pendules à l'heure des deux côtés (j'ai tendance à faire la même chose de mon côté pour que je n'ai pas de rancoeur ce que j'ai fait...) aujourd'hui plus de 1 an et demi après, perso j'ai oublié et notre relation est très cool, lui en revanche a été traumatisé par le déroulement (mais bon je lui ai dis qu'on sait jamais si ça se reproduira ou pas).... Conclusion : y'a pas de règle. Courage car il va falloir digérer non pas l'acte en lui même mais la confiance ensuite....... mais rien n'est insurmontable quand on s'aime pour le pire et le meilleur effectivement....

  • j'admire ta réaction...de mon côté je suis tellement jalouse que rien que le fait que chéri ait des ex me traumatise ...mais on n'est pas au pays des bisounours et malheureusement je pense que ce sont des choses qui arrivent...et le fait que ce soit juste "un coup".. avec une professionnelle je trouve ça beaucoup plus encaissable qu'une relation suivie...ou même un flirt au bureau où il a des petits jeux de seductions quotidiens..
    je t'embrasse fort!

  • Ah les hommes !
    Idem j'ai toujours dit au mien qu'il pouvait arriver de craquer un jour et que si cela arrivait je ne voulais surtout pas le savoir.
    Il y a quelque temps suite à des doutes j'ai découvert qu'il avait eu une liaison et malgré ce que je lui avancé il prétendait le contraire !
    Je lui en veux d'avoir eu si peu de délicatesse pour faire les efforts nécessaires pour le cacher et ne pas me l'avoir avoué et s'être excusé alors que tout était découvert (messages de la nana à l'appui).
    Maintenant le doute et là et la confiance est rompue, il me faudra un moment avant que le doute permanent s'estompe.
    Il est en déplacement les 2/3 de la semaine alors comment savoir !
    Mais comme vous/toi je n'ai pas pour autant pensé au divorce, juste à me venger peut-être ! Niark niark niark !

  • @aurèle: oui comme tu dis c'est plus facile à encaisser. C'est sûrement pour cela que je l'accepte aussi. De toute façon que puis je faire? Je l'aime malgré tout et il ne veut pas partir.

    @Gwen: et alors qu'as tu prévu pour la vengeance? ;-)))

  • J'arrive après la bataille mais bon, ...
    je suis d'accord avec toi sur ton concept de préservation.
    j'ai prévenu mon copain, que s'il me trompait, je ne veux pas le savoir. (Si je le sais, je risque de demander tous les détails, etc.). Idem, s'il m'arrive de le faire, je compte rien lui dire.


    Je trouve que tu réagis plutôt bien, peut être parce que tu sais que c'était purement physique (et qu'il a payé ..), et visiblement ça vous a donné un petit coup de fouet (sans jeu de mots).

  • j'admire ta décision et je ne sais pas si j'en serais capable....
    je respecte beaucoup ton choix et ta rage !!
    courage

  • Alos là, j'hallucine !! Je croyais être la seule au monde à avoir cette philosophie (d'après mes copines !!). Et voilà, que je te lis ! Ca fait du bien de lire qq'un qui peut me comprendre. Je pense aussi que personne n'est à l'abri d'un dérapage et en effet, on ne remet pas une vie de famille pour ça. Je lui ai toujours dis la même chose que toi :"veut pas savoir". Donc, pour ma part, je ne sais pas (mais enfin, j'espère qu'il abuse pas !). J'ai quand même confiance.
    Bref, si cela a relancé ton couple, ce n'est finalement pas plus mal. Lui aussi a dû se rendre compte qu'il tenait à toi. C'est sûr !

  • @Nath: c'est sûr que le fait que cela soit une prostituée me permet de relativiser. Cela nous a aussi permis de parler mais cela reste très fragile tout ça pour moi...

    @Ophélie: Tu sais je crois que pour l'instant je réagis comme je peux, après j'essaierais de faire en sorte que cela fontionne

    @ctoutbon: c'est ce qu'il me dit en tout cas!

  • moi aussi le coquelicot est ma fleur preferée, décidemment on est raccord à 200% sur ce post ;-)

    tu dois etre en vacances, profites en bien.

  • tout le monde est bien zen par ici. a ma grande surprise, je vais faire un peu tache. Je crois en la fidélité et je ne pardonne pas les écarts.
    Cependant, je te souhaite le meilleur même si je ne crois pas à la sérénité après ce qu il vient de se passer. Prends soin de toi, écoute toi tout au fonds, prends garde à ne pas faire semblant.

  • C drôle, je pense comme Opio : je crois en la fidélité...quand on le veut vraiment on peut rester fidèle...que l'infidélité ronge le couple par la base...et au fur et à mesure, il ne restera plus grand chose que " du social". Perso, je me donne tellement à 200% dans mon mariage, que je pense que je serais définitivement cassée si pareille chose arrivait. Suis une grande sado maso en amour, je souffre en profondeur, je "rationalise" ma douleur. Je pense que ce serait plutôt invivable. Mais à chacun ses remèdes, je vous souhaite un bon redémarrage, sain, surtout que tu as une philosophie plus adaptable et moins "destructrice" que la mienne...Prends soin de toi.

  • L'impression se confirme, il faut beaucoup de lucidité et de talent pour écrire la chute de cette note. Et perso, non, je ne m'en fous pas. (Je te/vous connaissais depuis un moment) (souvent croisé chez la Reine des parenthèses).

  • Elle, elle a vraiment un talent d'écriture (et des histoires tellement plus intéressantes)
    (moi je ne fais que me faire du bien) (histoire de relativiser toutes mes minuscules histoires de femme bourgeoise) :-)

  • Je ne juge pas mais je m'interroge quand même:
    est-ce que dire à son homme "je ne veux pas le savoir si ça arrive" ça n'est pas lui donner carte blanche dans une certaine mesure????

    et surtout: depuis QUAND une fellation, même "non protégée" donnerait-elle le sida???

  • pourtant le risque de transmission d'une MST existe, même avec une fellation !

  • @ isa: non je ne crois pas que c'est une manière de donner carte blanche. C'est lui expliquer que l'on peut faire des erreurs dans la vie et savoir pardonner.
    Pour la fellation, c'est très rare mais malheureusement cela peut arriver, en cas de coupure dans la bouche par exemple et sur le sexe aussi.

    @Caroline: et oui!

Les commentaires sont fermés.