Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un air de déjà vu

Ce we, aprés deux mois de tranquilité, nous l'avons passé avec ma belle soeur et mon beau frère.

Deux mois de tranquilité car ils avaient laissé leurs enfants à mes beaux parents et allaient les voir tous les we dans le sud.

 

Ce we, aprés deux mois de tranquilité, nous avons retrouvé nos marques.

Au programme: rigolade quand même mais surtout enguelades.

 

Ce we, je me suis rendu compte à quel point mon beau frère et moi n'étions absolument pas sur la même longueur d'onde. Au moindre truc que je pense ou je fais, il pense ou aurait fait le contraire (et inversemment).

(et dire que nous sommes partis pour cohabiter pendant au moins 40 ans encore)

73270811.jpg

Commentaires

  • ça fait cher payé même si la maison est belle ;-)

  • maison commune?
    c est une belle idée mais ça ne doit pas être facile tous les jours, c est sûre!

  • @opio: si parce que certains we nous sommes seuls (et là c'est le bonheur)

    @laure: non c'est une résidence secondaire qui appartient à mes beaux parents. Jamais je ne partagerais avec quelqu'un ma maison!

  • Courageux l'achat en commun! C'est bien de cela dont il s'agit ?
    Et pas question de se répartir les WE de temps à autres? Et pour les vacances: toujours ensemble?

    Nous nous faisons maison de campagne commune avec mes parents! J'étais contre, mon mari voulait investir et ça permettait à mes parents de réaliser leurs rêves: une maison dans leur village natal! Les voisins: ma grand-mère (maintenant décédée) et mes oncles & tantes!
    Jusqu'ici ça allait à peu près, mais après 15 jours en de vie commune: dur, dur! Les remarques de ma mère sur l'éducation des enfants surtout!

    En novembre, ils s'y installent définitivement, je crois que la "donne" va peut-être changer (on s'y sentira moins chez nous), mais on continuera de payer l'1/2 des factures de rénovation... et ils y seront à chaque fois !

  • nous aussi c'est une maison de campagne. Mais elle appartient aux parents. (et nous la récupérons avec belle soeur à leur mort)

Les commentaires sont fermés.