Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le lundi au soleil

C'est une chance que l'on aura jamais!

(oui je sais je commence fort, en même temps c'est lundi faut pas m'en vouloir)

 

J'ai récupéré chéri samedi matin from NY.

Y'avait pas 15 mn qu'il était là que l'on se prenait déjà la tête. Vu le temps, je voulais que l'on parte vite à la campagne et y être pour le déjeuner. Lui il voulait d'abord passer à l'hopital américain pour faire ses examens.

"Bien j'irais plus tard puisque ma santé passe après"

(gonflé quand même)

Comment lui faire comprendre sans avoir besoin de lui dire que je ne me fous pas de sa santé, mais être bloquée à la maison en l'attendant au lieu d'être dans le jardin sous un temps magnifique tout cela parce qu'il ne veut pas y aller lundi et tout cela parce qu'il a fait des conneries ne font pas partie des choses que j'ai le courage d'affronter?

On est parti à la campagne évidemment. Il ira lundi.

Le jet lag étant vraiment trop fort, il est venu faire la sieste avec moi après le déjeuner (je suis une mamie, je fais la sieste tous les we avec mes filles).

Je l'ai embrassé sur le cou et il m'a sautée dessus.

Cela tombait bien, j'en mourrais d'envie.

Et puis cela m'a rassurée, parce que si on ajoute au fait de ne plus (trop) se supporter le fait que l'on ne fasse plus de sexe, j'aurais du souci à me faire.

De ce coté là ça va.

De l'autre va encore falloir faire des progrès

76038435.jpg

Commentaires

  • Oh lala, j'avais pas vu le machin à droite...alors je commente, parce que je viens souvent et repars en général sans faire de bruit, pour ne pas déranger, tout est si intime que moi, ben, j'ai un peu peur d'abîmer quelque chose. Je te comprends, moi aussi je blogue (en privé) et je suis frustrée par le peu de commentaires parfois.

  • Coucou,
    Contente que tu l'aies retrouvé en toute passion...mais pourquoi vous vous supportez plus...je pensais que tu étais arrivée à faire abstraction de "cette chose" ?

  • @Clea: merci de me laisser un commentaire. je n'avais pas réalisé que certaines personnes n'osaient pas laisser de commentaires.

    @Gnima: Disons que le quotidien n'est pas facile depuis quelques temps et que son dérapage me pèse un peu aussi. (même si je dis même pas mal)

  • C'est pas encore gagné côté "pardon" n'est-ce pas ? Je comprends. Question bête : si vous ne pouvez plus vous supporter, sexe ou pas sexe, ça change quelque chose ? Parce que moi, c'est pas l'un sans l'autre ! Il faut que je le supporte (le mot me parait même incongru) à quoi bon vivre avec si on ne fait que se "supporter" ? Et l'amour ? Bon, je sais, je suis une inconditionnelle romantique, je m'en vais ;o)

  • Je pense comme Cléa. Ben, on dit ça...mais après ce n'est pas aussi facile quand on est "en plein dedans"... il y a des choses à sauvegarder, et on a parfois pas d'autre choix que de dire : "même pas (trop) mal"...
    En tous cas, "gros courage" et prends soin de toi !

  • moi j'ai beaucoup de mal à être intime quand la situation est insupportable,

  • moi je laisse des comm' et toc !
    Les hauts et les bas dans le couple je connais, faut s'accrocher, ça fait partie de la vie ! Courage

  • @Nath: Le mot supporter est très fort. En fait on se dispute beaucoup en ce moment, d'où cette sensation de devoir se supporter alors que lorsqu'il n'est pas là c'est tellement plus simple. Il y a de l'amour ça j'en suis persuadée (ou sinon je ne resterais pas avec lui) mais pour moi l'amour ne fait pas tout.

    @Gnima: dans 10 ans je suis sûre que j'aurais tout oublier et que j'en rigolerais :-) (hope so)

    @koko: Pas moi, au contraire cela peut débloquer beaucoup de choses.

    @e-zabel: oui je suis complètement d'accord, il faut s'accrocher

  • suite à ta demande sur mon blog pour des pressing bio à Paris, voici un lien où trouver des adresses
    http://www.sequoiapressing.fr/greenearth_france.htm
    (il n'est jamais trop tard )

  • souvent, c'est agréable de se disputer et de finir ça sur l'oreiller. Ça apaise les tensions (momentanément), ça met de bonne humeur etc. Donc je comprends que vous arriviez à rester intimes malgré tout.
    Le dialogue et le sexe sont le ciment d'un couple donc il faut aussi en parler ... (je reconnais que c'est un peu présomptueux de dire ça alors que j'ai 10 ans de moins et pas du tout ta situation, mais j'imagine ce que je ferais à ta place).

  • @evydemmentbio: merci! Y'en a un dans le 7ème. Pas complètement à coté mais on peut faire cette effort. Je vais aller le tester

    @Cha: 10 ans de moins? Qu'est ce que je vieillis moi... (la midinette a raconté ses histoires de coeur que je suis...)

Les commentaires sont fermés.