Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le lundi au soleil

    C'est une chance que l'on aura jamais!

    (oui je sais je commence fort, en même temps c'est lundi faut pas m'en vouloir)

     

    J'ai récupéré chéri samedi matin from NY.

    Y'avait pas 15 mn qu'il était là que l'on se prenait déjà la tête. Vu le temps, je voulais que l'on parte vite à la campagne et y être pour le déjeuner. Lui il voulait d'abord passer à l'hopital américain pour faire ses examens.

    "Bien j'irais plus tard puisque ma santé passe après"

    (gonflé quand même)

    Comment lui faire comprendre sans avoir besoin de lui dire que je ne me fous pas de sa santé, mais être bloquée à la maison en l'attendant au lieu d'être dans le jardin sous un temps magnifique tout cela parce qu'il ne veut pas y aller lundi et tout cela parce qu'il a fait des conneries ne font pas partie des choses que j'ai le courage d'affronter?

    On est parti à la campagne évidemment. Il ira lundi.

    Le jet lag étant vraiment trop fort, il est venu faire la sieste avec moi après le déjeuner (je suis une mamie, je fais la sieste tous les we avec mes filles).

    Je l'ai embrassé sur le cou et il m'a sautée dessus.

    Cela tombait bien, j'en mourrais d'envie.

    Et puis cela m'a rassurée, parce que si on ajoute au fait de ne plus (trop) se supporter le fait que l'on ne fasse plus de sexe, j'aurais du souci à me faire.

    De ce coté là ça va.

    De l'autre va encore falloir faire des progrès

    76038435.jpg

  • On se suffit toujours à soi même

    Chéri est à NY depuis lundi. Pour une semaine.

    Pour travailler et se taper des putes et faire un peu de shopping ("dis tu veux que je te ramène quoi?")

     

    Cela tombe mal pour moi, c'est la semaine de tarés au boulot (interviews presse jusque tard le soir).

    Dommage car finalement je profite peu de ces moments de célibat. Ou tu prends le temps de ne pas préparer à manger, de prendre un bain et s'occuper de soi (une fois les enfants couchés), de mater la série ou l'émission honteuse que lui déteste.

    Non je ne profite pas, je rentre tard, lis une histoire aux filles, lance les lessives que je n'ai pas eu le temps de faire avant, range la maison et il est déjà trop tard (pour moi, je suis une couche tôt) pour faire autre chose que de pseudo dîner (hier du pain, du fromage, du jambon, hop au micro ondes et un repas bougliboulga comme j'aime) et d'aller me coucher.

    Même pas la possibilité de faire un dîner at home avec mes copines.

    La loose totale.

    Mais j'apprécie quand même. J'aime ces moments de célibat.

    Une seule chose m'effraie: finalement je me demande si je ne me suffis pas à moi même.

    82251033.jpg

  • Ce n'est certes pas une révélation

    On a beau vous le dire mais tant que vous ne vous en êtes pas rendu compte par vous même...

     

    Ce we, à l'hôtel, au petit déjeuner, ma puce (3 ans 1/2) qui me dit "super y'a des coco pops" (Nous n'avons pas de céréales comme cela à la maison)

    Je lui demande évidemment comment elle connaît. Elle me réponds "la publicité à la TV".

    Elle m'a ensuite racontée l'histoire de la pub...

    Elle a donc retenu l'histoire et la marque!

    (d'ailleurs ils ont pas changé de nom? Avant pour moi c'était les choco pops)

     

    C'est terrifiant.

    Tout le monde le sait mais c'est quand même terrifiant

    (je fais gaffe à ce qu'elle regarde, DVD ou france 5 où il n'y a pas de pub entre les dessins animés, mais je ne fais pas attention à ce qu'elle regarde pendant que moi je suis devant la TV)

    sb10068636g-001.jpg

  • Ne sous estimez pas le pouvoir d'une voiture

    Ce matin dans le cadre de mon boulot, je suis allée chercher chez AUDI cette voiture:

     

    s5.Par.0148.Image.jpg

     

     

     

     

    Si vous êtes comme moi et que vous n'y connaissez rien, c'est une S5... S pour sportive.

    J'ai traversé Paris avec, et j'avoue qu'elle fait de l'effet.

    Pas qu'aux autres d'ailleurs (les gens me mataient grave dans la rue, les hommes semblaient dégoutés étonnés en voyant qu'une femme la conduisait), mais aussi à moi.

    J'avoue que la puissance et la maniabilité de cette voiture m'ont agréablement surprises. Et moi qui ne m'intéresse pas au bagnole, j'avoue que si j'avais 60 000 euros des sous un coup de folie je me la prendrais bien pour moi

     

    :-)

     

    (dites les rares lecteurs hommes de ce blog, vous êtes verts?)

     

  • Je crois que je vais lancer une pétition

    J'essaye de préserver au maximum mes filles des images violentes (incluant le sexe par exemple)

    Le gouvernement fait en sorte que internet soit méga surveillé pour que les enfants ne puissent pas avoir accès à des sites explicites.

    Je suis pour évidemment.

     

    Mais quand dans la rue on se promène et quand tous les matins passant devant le kiosque à journaux, une fois sur deux à l'arrêt (en attendant que le feu piétons passe au vert), mes enfants ont une belle vue sur les couvertures de magazines de cul (oui cela s'appelle de l'affichage), et que en plus la grande me le fait remarquer (genre c'est quoi ça maman, en parlant de la dame à poil qui tire la langue en écartant ses jambes), et ben moi je deviens super conservatrice.

    J'ai vraiment envie de lancer une pétition, ou écrire à je ne sais qui pour interdire ce genre d'affichages.

     

    Je suis la seule?

    sb10069763a-001.jpg

  • Mes réflexes (ou pas) éco citoyens

    Chéri a râlé hier soir quand je suis revenue des courses avec des couches bio. Il ne comprenait pas pourquoi j'achetais des couches deux fois plus cher que des classiques.

    Je lui ai répondu que c'était certes peu de choses vu la catastrophe qui se profile mais au moins j'avais l'esprit tranquille de faire ces petites choses à mon niveau.

    Dans ma vie quotidienne, j'essaye d'avoir un comportement éco citoyen. Je ne suis pas parfaite loin de là mais j'essaye.

    • Je n'achète plus de fruits et légumes dans les supermarchés. Je me fais livrer tous les lundi par une ferme bio des produits de saison et de qualité. J'en suis ravie. Mes filles un peu moins lorsqu'elles ont du manger des blettes.
    • Je n'achète que des produits laitiers, des céréales, des gateaux, du sucre et de la farine bio.
    • Je n'ai pas encore passé le pas pour la viande et le poisson. Je n'ai pas de marché bio le dimanche près de chez moi et la viande du naturalia me plait moyen.
    • Mes produits ménagers sont exclusivement bio. D'ailleurs je vous conseille ce produit. L'odeur est juste à tomber.
    • Nos savons , shampoings et crèmes en tout genre sont évidemment naturels. Chéri les utilise aussi depuis un an et ne râle pas. J'utilise aussi du maquillage naturel depuis peu.
    • Je ne trie pas ou très peu mes poubelles. Ma minuscule cuisine ne me permet pas d'avoir plusieurs poubelles et j'hésite encore à acheter la fameuse Brabantia (trop cher mes amis)
    • Mes filles prennent encore un bain tous les soirs. Mais nous, nous prennons des douches.
    • Toutes mes ampoules sont basses consommations.
    • J'utilise malgré tout encore un micro onde (je n'arrive pas à m'en passer)
    • Nous ne prenons jamais la voiture pour des trajets paris intra muros. Nous allons au travail en métro.
    • Je n'achète pas encore la totalité de mes vêtements en coton bio (bon à peine 10% soyons honnête) mais j'ai du mal à résister à l'appel des zara et H&M (même si eux s'y mettent aussi)

    Et sûrement encore pleins de faux pas.

    Mais à mon petit niveau j'essaye. Du coup je consomme beaucoup moins qu'avant (et donc ce n'est pas plus cher au final). J'ai moins de gachis.

    Si tout le monde faisait ça, peut être que nos enfants ne nous accuseront pas.

     

    images.jpg

     

     

  • Quoi qu'il arrive tu vas encore payer

    Pendant nos vacances (dans le sud ouest), nous nous sommes fait avec des amis un restaurant étoilé. Notre petit plaisir.

    Les hommes ont payés, et je ne tenais pas spécialement connaître le montant de cette belle soirée. Ce ne fût pas l’avis des autres femmes (qui doivent faire compte commun pour réagir comme cela) qui se sont empressées de le demander à leur mari. J’ai ainsi connu le prix de cette parenthèse dans nos vacances perturbées.

    Et aigrie méchante comme je suis, je n’ai pas pu m’empêcher de faire la comparaison avec ce qu’elle lui avait coûté (je vous l’ai dit, j’ai voulu tout savoir)

    On était loin du compte (et oui c’est cher, je pensais pas autant) (je comprends que certaines fassent cela).

    Et au bout du rouleau réaliste, je lui ai fait remarqué qu’il allait devoir m’offrir encore quelques restaurants avant de se rattraper.

     

    Depuis la rentrée, nous sortons le mercredi. Nous appelons cela le japonais du mercredi. Il m’invite dans les bons japonais de la capital (si vous voulez des adresses). Officiellement parce que nous adorons cela et que nous en avons marre de manger les yakitoris/ shashimi chinois. Officieusement je le soupçonne de vouloir éponger sa « dette ».

     

    Si troisième enfant il y a (pas encore de règles et d’après mes calculs hasardeux- je ne me souviens plus de la date exacte de mes dernières règles- j’ai trois jours de retard) il pourra dire qu’il est là à cause des écarts de son papa.

     

    Et bien sûr cette histoire de nourriture et prostituée me fait penser à ce merveilleux film (Once Upon a Time in America) et la scène où le jeune homme préfère manger son choux à la crème plutôt que de le donner à la jeune fille qui lui offre ses faveurs en échange

     

  • Cela peut vous intéresser

    Si comme moi vous êtes toujours à la recherche de bonnes adresses pour consommer éco raisonnable, j'ai trouvé ce site là que je trouve vachement bien fait:

    annuaire-bio-eco.jpg

     

     

    (l'image est pourrie, vous n'avez qu'à cliquer )

     

    Il nous trouve des adresses en fonction de notre lieu de départ, et propose même des itinéraires.

     

    Pratique et efficace moi je dis!

  • Le pire c'est qu'ils ont raison

    (billet non sponsorisé. Je précise vu que je ne cite qu'une seule marque et que j'en fais l'apologie)

    J'ai du nouveau électroménager dans ma cuisine (pas un luxe vu ce que j'avais avant).

    Et j'avoue que je me suis faîte plaisir.

    Le lave linge je l'ai payé cher mais je voulais le top du top.

    Et j'ai pris cela:

    La pub est (à mon goût) très belle.

    Et le pire c'est qu'ils ont raison.

    Hier j'étais fascinée devant ma machine à la regarder tourner (une vraie bree de kiffer comme cela). J'aurais pu rester des heures tellement je trouvais cela beau de voir le linge tourner (et sans bruit en plus)

    Voilà, je vous ai encore avoué un de mes défauts: je suis une femme d'intérieur qui n'ose pas se l'avouer.

     

  • Ainsi va la vie (non?)

    J'ai eu un appel hier d'un chasseur de tête pour un job. Head of Marketing dans une société à Copenhague.

    Evidemment j'étais contente. D'abord de recevoir ce genre d'appel. Et puis moi qui rêve de quitter la France c'était une belle opportunité. (et surtout qu'est ce que je me fais chier dans mon nouveau job)

    En plus Copenhague pour moi c'est le vert, l'écologie, l'espace. Bon aussi le froid et la nuit qui tombe à 15h l'hiver. Mais cette ville est magnifique. J'y suis allée pour le travail en période de noël et j'en ai gardé un souvenir charmant. Ses canaux, les illuminations et les gens très sympas...

    Hier chéri et moi sommes allés au restaurant en amoureux (cela faisait une éternité que nous ne l'avions pas fait). Il voulait se faire un bon restaurant japonais (un vrai pas un chinois).

    Nous en avons évidemment longuement discuter. Lui est contre. Il me dit qu'il ne veut pas aller vivre là bas. Qu'il ne serait pas sûr de retrouver l'équivalent de son job dans cette ville, bla bla bla. Bref on est coincé à Paris. Il est pas prêt de repartir (il a vécu 7 ans à l'étranger avant de me connaître)

    Le sujet à dériver sur le futur. Le fait que je ne me plaise pas dans mon job. Et la possibilité du troisième enfant. (vu ce qu'il s'est passé récemment le sujet est plus qu'absurde mais en même temps nous sommes toujours mariés et avec l'envie de continuer longtemps)

    Lui n'est absolument pas contre. (moi non plus vous le savez, je ne vis que pour mes enfants).

    Hier soir lorsque nous sommes rentrés, nous avons fait l'amour. Avec un préservatif (vous savez pourquoi pour ceux qui suivent). Et pour la première fois de ma vie, il a craqué.

    C'est con je ne prends plus la pillule (depuis 3 mois, pourquoi avoir une double protection? Ah bah si j'aurais du!).

    Ainsi va la vie...

    (en même temps y'a une chance infime, je sais pas où j'en suis au niveau de mon cycle mais plutôt faire la fin je crois)

    200247795-001.jpg