Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Hard day

Une vraie journée de merde celle ci.

Celle où on apprends de choses que l'on préférerais ne pas savoir.

Celle où on a peur pour sa mère, petite chose faible et non combative.

Celle où on se doit de détester son père (mais que ce sentiment fait peur non?)

 

Je sais pas comment vont finir toutes ces histoires.

J'ai honte de mon égoïsme, de mon argent, de ma façon de vivre.

 

Et surtout j'ai peur de devenir aussi comme cela.

Comment ferais je sans chéri, son argent, sa situation. Ne deviendrais-je pas comme elle petite chose et non combative?

(c'est sûrement pour cela que d'une certaine manière, je la rejette)

 

Commentaires

  • Oh mon dieu ... Mais j'aurai pu ecrire mots pour mots cette note. J'en ai les tripes toutes retournées !!
    Mais ce que cela m'evoque aussi, en lisant cela plutôt qu'en le pensant comme j'ai aussi l'habitude de le faire, c'est qu'il ne faut avoir honte de rien, et surtout pas de la chance que l'on peu avoir d'etre dans une situation confortable.
    Chaque situation est l'issue d'une longue succession de situations :-) et tu n'es pas arrivée là par hasard !!
    L'autre chose aussi c'est que rejeter c'est se proteger. Et nous ne sommes aps programmées pour etre les meres de nos meres ...
    Voila entre autre ce que cela m'evoque ... ta note. Je repasserai probablement, car je n'ai pas tout dit.

    Curieux comme certaines notes de gens qu'on ne connait pas peuvent toucher en plein coeur ...

  • Dure ton post mais certainement très vrai

  • Ton message me parle et cette phrase de cerysette "L'autre chose aussi c'est que rejeter c'est se proteger. Et nous ne sommes aps programmées pour etre les meres de nos meres" m'évoque ces 10 jours que je viens de passer avec ma mère. 10 jours éprouvants pour toutes les deux et ce soulagement ressenti quand je l'ai déposée à l'aéroport hier. Cette impression d'avoir à jouer le rôle de sa mère, de la cocooner et protéger comme je le fais avec mon fils mais ce n'est pas mon rôle à moi et je n'ai pas à l'assumer.
    Toi non plus.

  • si tu perdais tout, tu te battrais… (crois-moi)

  • mais tu t'en sortirai très bien... et fini les week end avec la BS qui fait la gueule

    bon courage... c'est jamais agréable d'avoir à regarder ses parents se déchirer...

  • mais je ne comprends pas : tu as une situation, un salaire honnête? tu T'en sortirais ! ;-)

  • C'é fou le nonbre de fote dans ce blog, pour quelq'1 qui a fé des études!

  • oh la vilaine laure (1carton rouge car la diplomatie a autant de valeur que l'orthographe!!)
    tu as 30 ans? et toute la vie devant toi ,moi j'ai 55 ans jet e peux te dire que tu vas encore t'en faire des souvenirs ,quant à ta mère laisse la à sa place ,reste sa fille,ne deviens pas sa mère il est encore trop tôt,une amie à la rigueur ,ce qui est d'ailleurs trés rare , mais surtout deviens la femme qui n'ayant pas de regret supportera mieux la vieillesse de sa mère et la sienne ce qui arrivera trop vite ..mais la vie est belle !!!

  • Je suis effarée de constater que certaines personnes en sont toujours à : Bonne situation / Bon salaire = Bonheur .... Punaise !!! :-s

Les commentaires sont fermés.