Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • (en vacances)

    83589370.jpg

  • (en direct de chez ma mère)

    Nous avons commencé notre journée de Noël (malgré ma grippe intestinale- diagnostic confirmé par le médecin que j'ai finalement fait venir) avec les filles, sans chéri qui nous rejoindra en fin d'après-midi.

    Une petite pause ici avant d'entamer la préparation du dîner.

    Je vous souhaite à tous de très bonnes fêtes de fin d'année.

    J'espère qu'elles se passeront bien, que vous soyez seuls ou accompagnés.

     

    Je m'envole ensuite pour le pays des pyramides, au soleil. Je vous raconterais cela en rentrant.

    82399207.jpg

  • J-2 avant Noël

    Evidemment j'appréhende grave. Commes tous les noëls...

     

    (marrant d'ailleurs de lire ce que je marquais l'année dernière. Enfin marrant, je me comprends)

     

    Et puis j'ai eu de la fièvre tous le we avec des nausées de malade.

     

    Je suis au boulot et j'arrive à rien.

     

    Vous avez des médicaments contre la nausée et la fièvre homéopathiques?

    82245831.jpg

  • Par amour...

    Une très belle chanson de Diam's

    (que j'ai écouté ce matin dans le métro... coincée sur la ligne 13)

     

    Découvrez Diam's!
    Je découvre Diam's en fait.  Et j'aime. Je suis pas très rap. Mais là j'aime.
    Ses textes me touchent. J'aime assez le timbre de sa voix.
    A découvrir si vous ne connaissez pas. Elle a bercé mon (horrible) voyage en métro.

     

  • J'ai encore besoin de vos lumières...

    Bon j'ai reçu ça avec mon panier bio. Et bien sûr je ne sais ce que c'est...

    photo(7).jpg

     

     

     

     

     

     

     

    Une amie m'a dit que cela devait être une salade romaine...

    C'est pas un choux (enfin je crois)

     

    :-)

  • Je ne sais pas vous

    Mais moi en ce moment je suis épuisée.

    Impossible de me lever le matin. Mais vraiment impossible. J'ai l'impression que c'est le milieu de la nuit quand le réveil sonne.

    Je ne sais pas si c'est du à l'année (de merde) que je viens de passer.

    Ou à ma reprise du sport :-)

    Ou à l'hiver qui est bien là (et tant mieux)

     

    Je pars au soleil (il fait 26° actuellement là bas, je viens de regarder) pendant une petite semaine. Je compte me reposer et me ressourcer là bas.

    Et vous, vous allez la commencer comment cette nouvelle année?

     

    En parlant de l'hiver, j'ai une petite pensée pour ceux qui habitent le centre ou le sud et qui sont sous la neige ou la pluie. Parfois sans électricité depuis plusieurs jours.

    (moi je n'en ai pas eu dans la nuit de samedi pendant 4h, et j'étais au bout du rouleau. Alors vraiment je pense fort à eux)

    sb10068212o-001.jpg

  • La lettre (la suite)

    Aujourd'hui je voulais vous parler de l'email que j'ai envoyé à mon père. De ce qu'il m'a répondue. Puis moi. Puis lui encore.

    C'est dur, c'est triste.

    Impression d'avoir fait ce qu'il fallait mais en même temps d'avoir fait une erreur.

     

    Je suis mal je vous le cache pas.

    Faut que je digère.

     

    Aujourd'hui je ne vais pas être très bavarde.

    J'ai le coeur lourd.

     

    83266522.jpg

  • ah les pompiers!

    (Bon j'en rigole maintenant mais sur le moment je faisais pas ma fière)

     

    Faut que je vous raconte.

    Samedi soir, nous étions chez des amis. Super dîner, super soirée. Ma baby sitter appelle en me disant que les plombs ont sauté. On essaye vagument de lui expliquer comment les remettre. Elle n'y arrive pas. Je lui dis de ne pas s'inquiéter que de toute façon on allait pas tarder.

    A minuit, je dis à chéri qu'il faudrait rentrer, que ce n'est pas cool pour elle d'être dans le noir, ect...

    Le taxi nous dépose à l'angle de notre rue et je vois une bagnole de policiers devant le café. Je me dis qu'il y a du y avoir un problème mais je ne fais pas encore le lien avec l'appart. Je tourne et là je vois dans ma rue 3 camions et une bonne dizaine de pompiers devant mon immeuble.

    Je cours.

    Ils me demandent si j'habite là

    Oui

    Et à quel étage

    5ème

    Vous ne pouvez pas rentré il faut aller dans le café ou attendre dans la rue

    Mais j'ai mes enfants avec la baby sitter là haut, qu'est ce qui se passe? ( voix hystérique)

    On évacue l'immeuble

    Y'a le feu?

    Non un dégagement de monoxyde de carbonne. On va les chercher venez avec moi.

     

    Je peux vous dire que j'ai jamais monté aussi vite les 5 étages.

    On a réveillé les filles pour aller au café en attendant qu'ils réglent le problème.

    (m'en fous je les avais avec moi saines et sauves)

    2h à attendre.

    Finalement ils nous ont dit que l'on pouvait rentrer chez nous mais sans électricité (et sans chauffage)

    (m'en fous aussi elles étaient avec moi saines et sauves)

     

    Je n'ai pas dormi de la nuit. A flipper au moindre bruit.

    Et surtout à me dire que si nous étions arrivé 10 mn plus tard, nous aurions retrouvé nos filles dans la rue avec la baby sitter. Et cette image, je la supporte pas...

     

    Ou sinon, quand même y'a pas à chier, c'est sexy un pompier avec son masque rutilant :-)

    200305137-001.jpg

     

     

     

     

     

     

     

    Et puis j'ai aussi eu une fin de semaine riche en émotion. J'ai rencontré quelqu'un qui me tenait à coeur (en tant que blogueuse). Une que je suis depuis longtemps. Ses écrits me parlent beaucoup. Et elle en vrai c'est tout pareil, impression de se connaître depuis longtemps, passé le moment de timidité inhérrant à la rencontre. Encore une belle rencontre grâce à ce blog.

     

  • La lettre

    Cela fait déjà quelques jours que je dois la faire. Que je l'écris et réécris dans ma tête.

    Le but est le même. La forme change.

     

    Je dois écrire à mon père pour lui dire que je ne veux plus le voir (les 3 fois par an où cela arrivait), ni lui parler au téléphone, ni recevoir ces mails.

    J'ai 34 ans et aujourd'hui je crois que j'ai la force de me passer de lui et de son image.

    Jusqu'à présent, je lui disais que je ne voulais pas prendre partie dans la bataille qui se livre avec ma mère. C'était faux. Mon opinion sur lui, sur elle, sur leur façon de gérer la chose, je l'ai toujours eu. Mais je ne voulais y penser pour ne pas perdre mon père (ou l'image que je me faisais des relations familiales). Alors j'ai lutté. Pour qu'il vienne à mon mariage, aux baptèmes des filles, et pour qu'il fasse partie de ma vie (en tant que père et en tant que grand-père).

    Au final il y a très peu participé à cette vie (j'ai écrit quelques notes à ce sujet), mais au moins je me sentais rassurée de l'avoir fait.

    Seulement aujourd'hui il est allé trop loin. Le divorce est prononcé. La liquidation du ménage pas tout à fait certes.

    Et voilà ce qu'il fait:

    - Il ne paye plus ses amendes et ma mère reçoit des courriers d'huissier

    - Il ne paye plus ses prêts et ma mère reçoit des courriers de la banque

    - Il lui dit qu'il n'a jamais payé son ursaff et qu'il va se dénoncer

    ...

    - Il lui envoie des emails ou lui laisse des messages en disant qu'il en a plus rien à foutre, que c'est elle qui va payer maintenant.

    Et ça je ne peux le supporter. Je ne peux plus faire semblant.

    Alors voilà il faut que j'écrive cette lettre, mais je n'y arrive pas. Je n'ai pas le courage.

     

    Mais il le faut. Oui il le faut.

     

    sb10068599z-001.jpg

     

  • Aujourd'hui cela fait

    11 jours que nous n'avons pas échangé nos fluides avec chéri.

    Et encore la dernière fois c'est moi qui est du le violer (en pleine aprés-midi, avec les filles qui tapaient à la porte de notre chambre pour savoir ce que l'on faisait)

    En ce moment je ne supporte plus son parfum. Je vais d'ailleurs lui en acheter un autre pour Noël (si je trouve celui que je veux)

    11 jours...

    Y'a 8 ans quand on s'est rencontré, cela aurait été inimaginable.

    200278687-001.jpg