Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Je n'abandonne pas

    ce blog.

     

    Je suis juste en vacances ici:

    photo(18).jpg

     

     

     

     

     

     

    (photo de notre balcon pris par ma puce)

     

    Et puis j'ai une semaine précédent ces vacances assez difficile et je n'avais pas envie de le raconter.

     

    Ici je me repose, profite du superbe temps et mange (trop) de tartiflette.

     

    Back to reality next monday!

  • Je fais de ces rêves...

    Je suis toujours étonnée de voir à quel point mon subconscient travaille...

    Depuis que je suis enceinte (ou pratiquement) , je fais des rêves érotiques toutes les nuits (voir même plusieurs par nuit).

    Des trucs de malade (où je suis dégoutée de me réveiller)

    ...

     

    Pourtant j'ai tout sauf envie en ce moment d'être la maîtresse idéale... Les nausées et la fatigue ne me donnent envie de rien!!!

     

    Et pourtant je rêve.

     

    (je vous les raconte pas, je en saurais pas le faire, et puis ils doivent être d'une banalité)

    (femme coincée que je suis)

    84003648.jpg

  • Humeur de ce matin


     

    (Fatiguée ce matin, la journée va être longue)

  • La tempête

    (pas bien original cette note, tout le monde doit en parler)

     

    J'ai super mal dormi cette nuit.

    Bien sûr le vent qui s'engouffre dans les cheminées et fait un bruit de malade.

    Et puis les fenêtres de mon salon qui s'ouvrent au moindre (gros) coup de vent. (La propriétaire a fait installer des fenêtres PVC. Déjà c'est moyen. En plus elles sont mal installées donc aucune isolation, on sent le froid l'hiver passer, et en plus elles s'ouvrent)

    Du coup je me suis levée trois/ quatre fois dans la nuit pour les fermer (et pourtant j'avais fermé les volets)

     

    Mais au moins à Paris on a de l'électricité.

    Et puis les filles étaient contentes de lutter contre le vent ce matin.

    Et puis moi j'aime bien aussi être décoiffée.

     

    (cela ne change pas de d'habitude)

    82135294.jpg

  • Un petit haricot avec un coeur qui bat...

    Evidemment ce week end, le point d'orgue a été l'échographie que je suis allée faire samedi matin.

    Tout va bien.

    Nous avons vu un petit coeur qui bat vite (un seul ouf!) et un petit haricot (pas de bras, pas de jambes)

     

    Toujours aussi émouvant de voir et t'entendre ce petit coeur (même au bout du troisième. On est jamais blasé finalement)

    Heureuse que chéri soit venu avec moi. Ma mère gardait les filles. On a du coup déjeuner à St Germain tranquillement, puis fais quelques courses.

    ( c'est bien aussi une vie sans enfants :-)))

    Et puis ce we pas de montée d'hormones qui me mettent de très mauvaise humeur. Pas d'enguelade.

    Un we sympatique donc. Dommage que je sois aussi crevée et aussi nauséuse.

     

    (d'ailleurs c'est possible que cette fois cela soit un garçon, car j'ai des cheveux secs comme jamais, ce qui n'était pas le cas de mes deux précédents grossesses) (enfin nous le saurons dans 7 mois, car je ne compte pas encore une fois demander)

    AA022642.jpg

  • En ce moment...

    • Hier au détour d'une conversation téléphonique, une de mes amies avec qui nous passont depuis deux ans les vacances d'été (ils viennent chez nous dans le sud ouest) m'a appris qu'ils avaient discuté avec d'autres de nos amis et qu'ils pensaient louer une maison en Italie. En rajoutant que vu mon état (8 mois de grossesse en Août), cela risquait de ne pas m'intéresser. C'est con mais cela m'a deçue. Et sans eux les vacances cet été risquent d'être vachement moins fun...

     

    • Gros stress sur l'appartement. Nous signons dans deux semaines et les différentes banques tardent à nous débloquer notre argent (apport personnel). On compte les jours et les heures en espérant que tout va bien se passer.

     

    • Les déceptions en amour fait toujours autant de ravage. Et j'ai mal de voir comment une personne devenue une amie depuis peu souffre pour un homme. Les rapports humains sont vraiment la chose la plus compliquée au monde (oui je sais je suis d'une banalité dans cette phrase) (du coup, dans ces cas là, je relativise toujours mes disputes avec chéri)

     

    • Je flippe du troisième (évidemment il fallait que cela arrive). Peur de l'annoncer au boulot et de la réaction de mes boss (cela va est très mal pris je le sais). Peur de devoir recommencer les couches, les biberons, ect... alors que cela redevenait plus simple avec deux. Peur de devenir une famille nombreuse... Mais bon une fois qu'il ou elle sera là, ce sera cool hein?

     

    83744982.jpg

  • Je ne vais rien vous apprendre

    En vous disant que ce matin à Paris c'était ça:

    photo(14).jpg

     

     

     

     

     

     

    (photo prise ce matin sur le chemin de l'école)

    Du coup évidemment rien ne marche (attendu 1/2h mon bus)

    Faut dire que c'est la première fois depuis longtemps (enfin que je me souvienne) que nous avons de la neige à Paris deux fois en hiver

     

    J'aime bien. C'est le bordel mais c'est beau

     

  • Parfois je me demande

    Ce que je fais ici avec lui.

    Et puis parfois pas.

    Hier justement j'étais heureuse. Les filles étaient avec ma mère et nous étions tous les deux à acheter une cuisine (et à négocier fort) sur la même longueur d'ondes.

    Aujourd'hui j'ai juste envie de tout plaquer. Parce qu'il ne fout rien. Mais vraiment rien. Qu'il est depuis 4h devant la PS3. Que je me suis tapée le rangement de l'appart, le bain des filles, la préparation du dîner et des crèpes à emmener demain à l'école.

    Au déjeuner j'ai pêté un cable. Comme d'hab il ne se levait pas pour aller chercher les trucs. J'ai attendu au moment du fromage et ben non il a pas bougé. Quand j'ai gueulé, il m'a répondue qu'il fallait que je lui demande... Mais c'est justement cela!!!! Je ne devrais pas avoir à lui demander de m'aider à faire les choses.

    Je me suis cassée du coup. Me faire une séance de cinéma. Comme ça pas prévu.

    Et j'ai vu Twilight.

    Pendant 2h, sans enfants, sans mari, j'ai cru que j'avais 17 ans. Et que je retrouvais mes émois d'adolescente (que je suis toujours).

    (j'ai quand même hâte de voir la suite au cinéma, parce que les bouquins sont de mieux en mieux)

    Alors voilà, y'a des jours comme aujourd'hui j'ai envie de le plaquer et de ne pas avoir ce troisième enfant dans mon ventre qui m'oblige à rester (ou pas)

    (et puis demain je serais de nouveau amoureuse) (enfin j'espère)

     

    En bonus mes belles crèpes à la farine de chataigne bio pour l'école de ma puce.

    Tout est bio dedans évidemment. Et j'ai un petit pincement au coeur de me dire que malgré tout elle risque de ne pas manger les miennes mais celles d'autres mamans qui attachent moins d'importance à ce qu'elles donnent à leurs enfants.

    photo(13).jpg