Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

A la dérive

Je me suis fait une sacrée insomnie dans la nuit de lundi et comme chéri est en voyage, je me suis matée la TV dans la chambre (oui nous avons la Tv dans la chambre, et c'est une très mauvaise idée c'est clair)

Je suis tombée sur TF1, 3h du mat, et un film avec Madonna que je n'avais jamais vu...

A la dérive (Swept Away, titre original)

Un film totalement absurde de Guy Ritchie

 

Le pitch:

Amber, une femme fortunée, gâtée par son mari, et quelques amis louent un yacht pour faire une croisière sur la Méditerranée pendant l'été. Parmi l'équipage figure Giuseppe, un marin communiste qui n'apprécie guère les caprices de cette femme riche.
Un jour, celle-ci se réveille tard dans l'après midi et demande au marin de l'emmener rejoindre ses amis qui ont fait une escale. Malheureusement, le petit bateau à moteur sur lequel ils avaient embarqué tombe en panne. Après avoir dérivé toute la nuit, ils accostent sur une île déserte. Amber est alors obligée de se plier aux volontés de Giuseppe..

C'est clairement pas le meilleur film de Guy Ritchie (il a d'ailleurs obtenu le prix du pire film et du pire réalisateur au moment de sa sortie) mais j'ai pas pu m'empêcher de le regarder jusqu'au bout. Et contrairement à ce que l'on a pu dire aussi, je ne trouve pas que Madonna joue mal dans ce film.

Je crois que ce qui m'a scotchée, c'est le sujet du film et l'évolution des personnages. Cette femme qui devient l'esclave de cet homme, cela m'a beaucoup perturbé. Ce rapport de force, à la limite du sadisme, m'a perturbée.

La bande annonce pour ce qui ne connaisse pas:

 

C'est clairement pas la meilleure collaboration entre Guy Ritchie et Madonna. Moi j'avais adoré celle là:

 

(regardez c'est génial)

(vraiment regardez jusqu'au bout!)

 

Commentaires

  • Je pense effectivement que ce film évoquait quelque chose de sensible en toi, c'est interessant que tu ai pu le voir justement en ce moment.
    Je trouve qu'au delà du film c'est une belle extrapolation des contraintes que l'on se creer tout à fait volontairement ou non tout au long de la vie et de la façon dont on les envisage.
    Le jour ou je me suis sentie prisonière de ma relation de couple j'ai mis un très grand coups de frein. Nous sommes reparti correctement et alors que nous n'avons rien cassé de nos liens je ne me sens plus du tout prisonnière.

  • et c'est passé à 3h du mat sur tf1… ben merde…

  • @Cleanette: Oui effectivement je n'avais pas pensé à ça

    @Charl': ouais c'est dingue. Canal + encore mais TF1!!!

Les commentaires sont fermés.