Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Comment voulez vous que je sois féministe

quand ma belle mère me dit vendredi:

 

"Ah bon tu vas prendre ton congé maternité? Mais tout??? Et ben ils vont pas être content au boulot"

 

C'est fou non?

En l'occurence oui je vais le prendre mais en fait non pas vraiment. Car je vais bosser de chez moi.

C'est en tout cas ce que j'ai proposé à mes employeurs en leur annoncant ma grossesse vendredi.

Parce que je suis sur un projet que je veux finir.

Parce que je culpabilise d'être enceinte (je sais c'est dingue)

 

Alors voilà, sans relancer la polémique, on gagne en liberté, mais vous le savez, il n'est pas bon travailler et faire des enfants... (dans mon ancienne boite, j'ai été mise au placard au retour de mon premier congé maternité, qui avait duré 3 mois 1/2....)

sb10063787v-001.jpg

 

 

 

 

 

 

********

Il y a un an, je rajeunissais de 10 ans...

Il y a deux ans, je m'inscrivais sur le nuage des filles (cela existe encore?)

Il y a trois ans, je remerciais Jid (mais vu que sa note a disparu, je ne sais plus de quoi...)

 

Commentaires

  • Pas facile d'être femme au XXI è siècle, toujours tiraillée entre vie professionnelle, vie personnelle... Moi, je regrette tellement d'avoir "sacrifié" mon second congé mater, vu le "retour" que j'ai eu au bureau!
    Profite de ce congé, non, c'est aussi l'occasion de profiter de tes deux filles?

  • A mon avis, il ya 3 ans, c'étais le billet sur le CPE

    http://ordinairetrentaine.free.fr/dotclear/index.php?2006/03/30/56-mon-grain-de-sel-a-moi

  • et pendant ce temps là je pleure toute seule chez moi parceque je suis tellement naze que je ne tenais pas au boulot et que je ne peux rien faire de plus à la maison et tellement stressée et ennervée de n'être qu'une loque que je n'arrive même pas à dormir.

  • Oh Cleanette......je te fais une bise (si je peux me permettre) et bravo aux mamans actives, moi j'admire.

  • c'est à cause des féministes que tu vas bosser de chez toi ? que tu culpabilises d'etre enceinte ? que tu es contrainte de bosser tout simplement ? je reflechis en écrivant car je vois toujours pas le rapport :-D mais bon s'il faut un coupable ma foi...
    je pense que tu te trompes de cible ;-)

  • @mereIndigne2: Je suis d'accord avec toi que dans l'absolu il ne faut pas sacrifier ce congé maternité. C'est le seul moment de notre vie où l'on peut profiter de ses enfants en étant payée comme si l'on travaillait. Et puis comme tu dis on est souvent pas récompensé de cela à la fin. En fait je prends pas trop de risque en leur disant que je vais bosser de chez moi (je n'ai pas un boulot de dingue non plus), et puis ce projet me plait et je n'ai pas envie de totalement le lâcher.

    @jid: oui c'est ça je me souviens ;-) J'ai pas changé d'avis et toi?

    @cleanette: bon courage....

    @Cléa: Tu sais souvent c'est plus "reposant" de travailler que de s'occuper des enfants et de tenir une maison

    @opio: Autrefois une grossesse n'était pas considérée comme un handicap dans ton évolution. A vouloir être les égales des hommes, on doit montrer que nous pouvons être enceinte et continuer à travailler. Je connais aucune fille autours de moi qui ne soit pas revenue après un congé maternité et n'est pas été mise au placard (et donc changer de travail). C'est ce que je crains aujourd'hui. C'est ce qui me fait culpabiliser d'être enceinte 1 an après avoir été embauchée et c'est qui m'oblige à leur proposer de bosser de chez moi, pour espérer ne pas être mise à part à mon retour.

  • non, non, j'ai une copine qui vient de reprendre le boulot et apparemment elle a retrouvé un super poste (chez GDF). elle vient d'avoir son 3ème (et congé mat super long hein :D) si tu veux, vous échangerez vos coordonnées, elle te donnera ses trucs. Ou on se fait ENFIN un dîner ensemble !!

  • OUI je t'envoie un email

  • Exactement la question qu'on s'est posés en pensant à notre collègue carriériste qui venait d'annoncer sa grossesse. Mais je serais choquée qu'elle revienne avant 3 mois, étant donné que c'est son premier et qu'elle n'est pas jeune ...

  • m'enfin des contre exemples y en a ausis à la pelle bordel :-D et dans les pays nordiques elles font comment ?????????

    tu sais ce que tu as fait ? tu as promis qqch que tu ne pourras peut etre pas tenir... qui te dis que tu pourras bosser de chez toi ? que tu seras en état ? que tu auras toujours envie ? et qd tu vas (peut etre) les planter , ils pourront dire en se tapotant l'épaule : "tu vois les gonzesses on peut pas compter dessus"

    "Autrefois une grossesse n'était pas considérée comme un handicap dans ton évolution" bah evidemment puisque les nanas bossaient pas ou étaient au mieux secrétaires :-D mais t'as vu jouer ça ou sans déconner ? "Autrefois" ??? mais avant quoi ? tu dates ça de quand ? Avant 68 ?

    y a un truc à creuser dans ce "combat" contre les féministes :-D mais je sais que tu liras même pas ce que j'ai écrit, saleté !

  • Mais si je te lis morue, mais on a pas le même avis alors j'argumente plus.

    Allez je t'aime bien quand même! Faut pas parler des sujets qui fâchent c'est tout...

    :-)

  • "Je connais aucune fille autour de moi qui ne soit pas revenue après un congé maternité et n'ait pas été mise au placard" : plus je te lis, plus je suis ravie, avec le même niveau d'études que toi (enfin, j'imagine...), d'être fonctionnaire et provinciale... Je me fous totalement des liens entre une éventuelle grossesse 3 et mon boulot puisqu'il n'y en aura pas, ma maison de 150 mètres carrés en plein centre ville (petite ville, certes, mais on s'en fout), avec jardin, m'a coûté le prix d'un 5m2 dans ton quartier, je récupère chaque soir mes enfants à 17 h 15 et mon boulot consiste à être entourée de livres... Vos vies de femmes bac+5 à Paris me semblent définitivement trop flippantes. Je trouve vraiment incroyable qu'un bébé qui pousse ne puisse pas canaliser toutes les pensées de sa maman, qu'elle puisse être perturbée en plus des désagréments liés à la grossesse par des pensées liées à son job...

Les commentaires sont fermés.