Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le meilleur comme le pire

Ma vie est une succession de chaud et de froid.

De bonheur et de déception.

 

Le déménagement c'est bien passé. Et il n'y a eu aucun clash avec chéri pendant. Les enfants n'étaient pas là. J'imagine que cela aide.

Parce que j'ai bien fait attention ce we et 90% de nos enguelades sont à cause des filles.

 

Je suis fascinée (oui vraiment fascinée) par sa capacité a m'insulter (vraiment m'insulter) et 2mn après me demander un truc gentiment (avec des "ma puce" et cie) (comme si de rien n'était)

Voilà le meilleur comme le pire.

J'imagine que si je n'avais que le pire je ne tiendrais pas.

Mais quand le meilleur arrive juste après, je passe à autre chose (j'oublie pas mais je passe à autre chose)

sb10065848ce-001.jpg

 

 

 

 

 

 

 

*******

Il y a un an, je m'y suis faîte mais c'est pas le job de mes rêves

Il y a deux ans, je vous faisais la liste de ce que je cachais à chéri

Il y a trois ans, chéri avait envie (mais pas moi)

 

 

 

Commentaires

  • Des insultes?? Ah ouais, quand même... Et tu supportes juste parce qu'il t'amadoue avec des "ma puce"??... Pffff... Suis bluffée, moi...

  • et c'est inacceptable. :-(
    en plus t'es une nana géniale ! comment lui faire comprendre qu'il va TROP LOIN. c'est de la violence...

  • Génial, génial c'est vite dit ;-)
    (tu n'as vu que les bons cotés)

  • Les insultes, c'est de la violence verbale et c'est inacceptable.
    Tu devrais lui en parler car pour lui, sans doute, cela n'est pas grave , "on ne va pas en faire un plat"(vu sa capacité à oublier et être tout "mamour" après) mais, en plus de cette violence gratuite qui t'est faite, c'est un exemple très néfaste pour vos filles. Le femme n'est pas le défouloir de l'homme, le respect s'apprend tôt. Et j'ose à peine ajouter que tu es enceinte: ne devrait-il pas être encore plus bienveillant envers toi?
    Je ne veux pas te juger, chacun doit essayer de faire au mieux et je te souhaite du courage ...

  • oui tu as raison ce qui me gène le plus au fond c'est l'image que l'on peut donner aux enfants. Je n'en parle jamais vraiment mais je pleure souvent seule à cause de cela. Que vont penser mes filles?

  • Fais attention à toi.
    Et cherche à comprendre, ça vaut le coup puisqu'il y a plus de "ma puce" dans la balance.

  • parfois les insultes fusent ici, mais jamais de la sienne, de bouche. je m'excuse ensuite, je suppose que ses "ma puces" sont une sorte d'excuse peut etre ?

    c'est horrible c'est incontrôlable.

    Je suis sure que je reproduis le schéma familal, ma soeur a le "connard" facile également... arf... spa drôle.

    mais evidemment que personne ne tiendrai si t'es là à ses côtés c'est qu'il en a des bons aussi, montre les nous un peu !!!!!!!!!

  • J'ai la même chose à la maison: des insultes (mais quel con,...) puis 15 minutes après comme si de rien n'était.

    Je me force à ne pas rebondir dessus (ce n'est pas facile, et ça foire dès que je suis fatigué) et franchement l'ambiance est bien meilleure depuis que j'ai compris que effectivement c'est surtout la faute aux enfants.

  • (ouf je suis pas la seule)

  • non, t' es pas la seule, nous aussi on se fighte à mort; parfois les insultes fusent, c' est violent!!!
    mais c' est la vie.
    moi quand ça arrive devant les petits, j' explique, je dedramatise et hop on va manger une glace.
    on n' est pas chez les bisounours.
    bref c' est compliqué.
    ps: j' adore ton blog.

Les commentaires sont fermés.