Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

le premier cri *

Cela crie un peu moins dans l'appartement depuis que nous avons déménagé. Gagner de l'espace nous a clairement fait gagner du calme.

Les filles sont plus souvent dans leur chambre.

Nous pouvons être à plusieurs dans la cuisine sans se marcher dessus (et donc sans que je râle).

Les deux salles de bains nous permettent de prendre notre temps.

 

Tout cela pour dire que cela m'a rappelée une réflexion de ma grand-mère qui quand elle venait nous voir chez mes parents disait toujours qu'il y avait beaucoup de tension dans notre maison. Je ne trouvais pas particulièrement. En fait j'étais habituée aux cris et au bruit ambiant. Nous étions 4 enfants dans une maison pas si grande que cela. Mais c'est clair que nous manquions d'espace.

Je me souviens que petite je rêvais de changer de maison. Pour avoir quelquechose de plus grand.

...

Rien à voir mais mes week-ends sont encore et toujours haut en couleurs à la campagne avec ma belle famille. Là ce n'est pas le manque d'espace qui rend l'atmosphère électrique! C'est la connerie de chacun. Sont toujours abordés durant les repas des sujets à polémique (politique ou économique généralement). Personne n'est d'accord et plutôt que de ne pas provoquer, les hommes s'engueulent. Mais pas des petites engueulades. Non, non!

A se demander pourquoi on continue à se voir aussi souvent et à passer des week-ends ensemble....

...

* Le titre n'a rien à voir avec ma note. Par contre je vous conseille ce film documentaire. Je l'avais adoré!

 

************

Il y a un an, la fête des mères me rendait toute émotive

Il y a deux ans, je rentrais dans la saga des bicyclettes bleues (même pas honte)

Il y a trois ans, je stressais pour les sous

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.