Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

En apnée

Depuis quelques jours.

J'ai vidé des cartons qui étaient dans ma cave depuis le dernier déménagement (5 ans) et que je n'avais pas ouvert depuis le départ de chez mes parents (15 ans)...

Tous mes cahiers. Depuis que j'ai 11 ans.

Alors je suis en train de les relire et du coup je suis en apnée. Sur ce que j'étais, ce que j'ai pu écrire. C'est drôle, terriblement ridicule, souvent émouvant, parfois très réaliste et très triste...

J'en rêve la nuit. Je retrouve des noms, des visages.

Whaouh! Quelle claque quand même.

La petite fille que j'étais n'a pas changé. J'ai mûri mais je suis toujours la même complexée et si peu sûre de moi.

Bon c'est vrai que j'ai "réussi": un bon job, un mari, une famille. Tout ce dont je rêvais (enfin ce que j'écrivais)

Finalement je m'en sors pas trop mal. Et si la femme de 35 ans pouvait parler à l'adolescente de 15 ans, je lui dirais: "ok c'est pas facile, ta famille te bouffe, tu es mal dans ta peau, tu as l'impression de ne pas réussir, mais continue tu es (presque) sur la bonne voie. Et oui je te confirme, tu commenceras à vivre ta vie le jour où tu quitteras tes parents"

84910167.jpg

 

 

 

 

 

****

Il y a un an, je me rendais compte que j'étais une dame

Il y a deux ans, il ne faisait pas beau non plus et j'apprenais une bonne nouvelle

Il y a trois ans, je ne gérais pas les demandes absurdes de ma belle famille

 

 

Commentaires

  • des petits trésors que ces cartons là... j'ai hésité à jeter les miens après relecture, même si c'est émouvant, c'est quand même souvent la honte ces écrits d'ado... et puis finalement non, l'attendrissement a pris le dessus ils sont rescapés des ordures.

Les commentaires sont fermés.