Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Evidence

Quand mon ange est né, quand j'ai appris que je n'allais pas retrouver mon boulot à la fin de mon congé maternité, quand chéri a signé son nouveau contrat de boulot, quand j'ai compris que la place en crèche en janvier c'était pas pour moi, je me suis dit que peut être cela pourrait être cool de ne pas bosser un petit temps. Histoire de profiter des filles et de mon petit garçon.

Mais maintenant que l'hiver est bien là, que mon ange ne dort que dans mes bras (ou presque) la journée, se réveille deux fois par nuit, que je n'ai rien à raconter à chéri le soir, que je croule sous les tâches ménagères, et ben je dis non!

En fait ce matin, c'est devenu une évidence pour moi. Je ne m'épanouirais jamais dans un rôle de femme au foyer. J'ai besoin de voir du monde, de discuter, réfléchir, sortir... J'ai besoin de bosser.

Alors voilà, malgré mon cerveau en vrac, faut que je me mettes sérieusement à chercher un boulot. Cela va être chaud, je le sais. Mais il le faut. Ou sinon, je vais m'éteindre. Et ça c'est juste pas possible

91988438.jpg

 

 

 

 

 

 

******

Il y a un an, rien

Il y a deux ans, le boulot c'était n'importe quoi!

Il y a trois ans, le boulot encore

Il y a quatre ans, j'écrivais deux notes! Une sur la crèche, une autre sur chéri

 

Commentaires

  • ah oui, c'est une évidence. c'est génial des évidences ! ça aide à se motiver ! Et tu vas trouver quelque chose de bien !! vas-y mummy !
    ps : ça t'embête si je te pique l'idée des "il y a un an" ? j'adore !
    pps : Tu me le demandais, voilà un dessin spécial "se laver les mains" chez moi aujourd'hui ! qui reprend un peu l'affiche de mon boulot, un peu...

  • L'ambiance à la maison, ça va? Ma femme était d'une humeur exécrable, on s'engueulait plus que régulièrement!

  • @Mamzelle: Oui oui pas de souci, je t'avais répondue sur FB ;-)

    @Jid: comment oses tu poser la question? C'est l'horreur évidemment... Entre les nuits difficiles, le bébé qui hurle, les filles qui sont difficiles et moi qui ne bosse pas.... Limite, je regrette vraiment le troisième (allez dans quelques mois cela ira mieux)

Les commentaires sont fermés.