Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Seule ou presque en ce 24 décembre

    Chéri est parti dîner chez ses parents.

    Les filles étant (encore) très malades, nous avons trouvé préférables de ne pas les sortir et leur imposer une veillée.

    C'est plus raisonnable vu que l'on part dans 2 jours en vacances (histoire qu'elles soient en forme)

    Alors après avoir proposé que cela se fasse chez nous (refusé par ma belle soeur par peur des microbes) (mais je comprends ils partent à l'étranger dans 2 jours), il a été décidé que je resterais là et que lui irait réveillonner chez ses parents.

    Je trouve cela normal, mais j'avoue que j'aurais adoré passer ce moment, ce 24 décembre avec lui. Nous avions fait cela la première année de notre rencontre. A Marrakech sans famille. Sans les histoires de famille du coup.

    Soulagée en quelques sortes même si demain midi c'est réveillon avec ma famille et dans ces cas là c'est aussi toujours tendu...

    En tout cas j'ai adoré passer cette petite soirée avec mes filles. A parler de Noël, du père Noël et un peu de Dieu.

    J'ai beau ne pas être croyante, il faut bien leur expliquer ce qu'est Noël réellement. Avant le père Noël et Cie....

    Alors elles ont chanté leurs chansons apprises à l'école. Elles ont mises leurs chaussons prêt du sapin.

    (oui c'est bête que chéri n'est pas pu assister à cela)

     

    Et demain si nous avons été sages, le sapin sera rempli de cadeau ;-)

     

    photo(55).jpg

     

     

     

     

     

     

    **********

    Mes Noëls catastrophes... (pas tant que cela en fait)

     

    Il y a un an

    Il y a deux ans

    Il y a trois ans

    Il y a quatre ans

     

     

     

  • Comme du coton

    Avez vous remarqué comme la neige ralentit tout?

    (pas la circulation)

    J'aime quand il neige car tout est ouaté.

    C'est pas encore la gadoue à Paris alors on en profite.

    Les filles ont fait une bataille de boule de neige avec leurs copines à la sortie de l'école.

    Moi je draguais discutais avec le papa.

    On est rentrées (trempées). Et maintenant elles sont en pyjama, propres, réchauffées. Mon ange a aussi pris son bain et est tranquille dans son transat.

    Ma maison est propre, le panier de linge vide, je sais ce que je vais faire à dîner ce soir.

    Et en plus il y a Grey's Anatomy

     

    Alors moi au chaud dans ma maison (avec cette neige qui tombe) (que c'est beau), je me dis qu'une bonne soirée se profile...

    91924488.jpg

     

     

     

     

     

     

    ******

    Il y a un an, j'étais crevée

    Il y a deux ans, Sarkozy et Carla (entre autre)

    Il y a trois ans, encore des nouvelles en vrac (et je me rends compte que tous les ans c'est la même chose avec mon père)

    Il y a quatre ans, oulàlà:-((

     

  • Ce soir, je suis une autre femme

    Aujourd'hui je vais mettre un costume. Celui de la femme parfaite.

    Dîner avec les nouveaux associés de mon mari. Il faut que j'assure. Que je sois en représentation.

    Je m'y prépare depuis des semaines. Achat d'une robe qui mette en valeur mes jambes et cache mon ventre de grossesse. Achat de nouveaux escarpins haut perchés.

    Ce matin, j'ai été chez le coiffeur et j'ai fait une manucure.

     

    Ce soir j'enfile mon costume de femme active. J'oublie les jeans informes, l'absence de maquillage, le chignon fait à la va vite.

     

    Et lui, vous croyez qu'il va remarquer mes efforts?

    200117861-005.jpg

     

     

     

     

     

     

    *****

    Il y a un an, j'avais eu la peur de ma vie (et je faisais une belle rencontre aussi)

    Il y a deux ans, je me rendais compte que le bio c'était pas toujours le top...

    Il y a trois ans, je me gérais difficilement une dispute avec mon père. Aujourd'hui rien n'a changé!

    Il y a quatre ans, encore mon père...

     

     

  • Facilité

    Ma vie est semée de micro évènements que je pourrais vous raconter ici mais que je ne fais plus.

    Parce que quand tu ne bosses pas, t'as pas le temps d'être sur ton ordi à faire ta langue de pute sur ton entourage écrire tes malheurs!

    Je pourrais vous dire que mon ange fait ses nuits depuis 3 jours maintenant (dernier bib à 19h30, premier bib à 7H30) (bon ok réveil à 6h30 ce matin, direct dans mon lit il a été)

    Je pourrais vous dire que mon beau frère après avoir fait une fixation sur mon nouveau quartier ("t'es une vraie bourgeoise toi" à chaque fois qu'il me voit) (à se demander s'il est jaloux) est maintenant en disque rayé sur le fait que je sois licenciée à la fin de mon congé maternité ("cool tu as fait 3 enfants et maintenant tu es une femme entretenue")

    Je pourrais vous dire que nous avons fait le sapin de Noël, que les filles sont ravies et que moi j'apréhende les deux repas familiaux que nous allons nous taper.

    Je pourrais vous dire que je suis ravie d'avoir fait mon propre calendrier de l'avent. Avec pleins de petites surprises qui enchantent mes filles tous les soirs. (contrairement au calendrier Polly Pocket offert par mes beaux parents, tellement marketing et qu'elles ont délaissées dés le premier jour)

    Je pourrais vous dire que j'ai hâte de partir sous la pluie en Bretagne après Noël pour une semaine idylique j'espère dans la maison en bois que nous avons loué.

    Je pourrais vous dire que voir du monde me manque.

    Je pourrais aussi vous dire que je ne suis plus en retard et que je vous lis tous les jours. Et oui je vais dorénavant laisser un commentaire pour dire que je suis passée...

    photo(54).jpg

     

     

     

     

     

     

    (elles étaient fières de leur oeuvre)

    photo(53).jpg

     

     

     

     

    (moi ce qui m'émeut ceux sont les guirlandes faites maison)

     

    *******

    Il y a un an, je me cassais la tête à deviner les légumes livrés dans mon panier bio (aujourd'hui j'ai arrêté, le marché en bas de chez moi a un stand bio et un supermarché bio à ouvert à 5mn à pied) (et comme je ne bosse pas j'ai le temps)

    Il y a deux ans, j'ai eu envie de tuer quelqu'un

    Il y a trois ans, je faisais quelques voeux

    Il y a quatre ans, je vous parlais de la cuisine (honnêtement je suis devenue plutôt douée maintenant) (et je partais de bas)