Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

C'était pas mieux avant.

Je n'ai pas encore d'adolescents à gérer et de portable à interdire.

Mais tout ce que je sais c'est que moi à leur place j'aurais été très heureuse d'en avoir un.

Parce que quand moi j'avais 15 ans, avoir un portable ou un ordinateur pour échanger avec mes copines aurait très clairement changé ma vie et mes relations avec mes parents.

Le forfait illimité n'existait pas encore et tous les mois nous avions le droit à l'épluchage de la facture téléphonique.

J'étais la seule fille à la maison et j'étais celle qui passait le plus de temps au téléphone (et me faisait systématiquement engueler)

 

Je me souviens de cette véritable humiliation où à 18 ans passés (j'étais en prépa), je me suis retrouvée à discuter au téléphone avec un ami dans le salon devant tout le monde (avec le bruit de la TV en plus) parce que mes parents m'avaient interdit d'aller dans leur chambre (les téléphones étaient fixes à l'époque) (je dis cela pour les jeunes qui me lisent).

Double humiliation puisque, alors qu'il me plaisait, il a passé ce coup de fil à me parler de ma copine...

Et oui je ne suis pas et n'ai jamais été la fille qu'on baise (par contre qu'est ce que je peux en recevoir des confidences...)

Alors je ne sais pas comment je serais avec mes enfants. Portable, pas portable on verra. Mais j'espère me souvenir de cette période et leur permettre de refaire le monde pendant des heures avec leurs copines!

92781581.jpg

 

 

 

 

 

 

 

****

Il y a un an, rien

Il y a deux ans, un peu de moi

Il y a trois ans, boulot

Il y a quatre ans, toujours cette dispute avec mon amie

 

Commentaires

  • je compatis, chez moi c'était pareil! que de coups ratés a cause du téléphone dans le salon! que de mecs ratés!!! ah ah ah!!!!!!!

  • je compatis, chez moi c'était pareil! que de coups ratés a cause du téléphone dans le salon! que de mecs ratés!!! ah ah ah!!!!!!!

  • Chez moi on aurait même pas eu l'idée d'utiliser le téléphone pour téléphoner à une copine :-p
    A la maison, la ligne fixe ne sert qu'à recevoir des appels et nos forfait portable d'1h chacun à z'hom et moi nous suffit amplement. Du coup je ne comprends pas pourquoi on peut avoir besoin d'un forfait illimité.et si les prix ne baisse pas il risque fort de n'avoir jamais cours à la maison. Les conversations se tiendront par MSN.

  • Chez moi on aurait même pas eu l'idée d'utiliser le téléphone pour téléphoner à une copine :-p
    A la maison, la ligne fixe ne sert qu'à recevoir des appels et nos forfait portable d'1h chacun à z'hom et moi nous suffit amplement. Du coup je ne comprends pas pourquoi on peut avoir besoin d'un forfait illimité.et si les prix ne baisse pas il risque fort de n'avoir jamais cours à la maison. Les conversations se tiendront par MSN.

  • Chez moi on aurait même pas eu l'idée d'utiliser le téléphone pour téléphoner à une copine :-p
    A la maison, la ligne fixe ne sert qu'à recevoir des appels et nos forfait portable d'1h chacun à z'hom et moi nous suffit amplement. Du coup je ne comprends pas pourquoi on peut avoir besoin d'un forfait illimité.et si les prix ne baisse pas il risque fort de n'avoir jamais cours à la maison. Les conversations se tiendront par MSN.

  • ouille désolée ça a bugué quand j'ai tenté d'envoyer ma réponse :-(((

  • pourquoi tous les commentaires sont dupliqués?

    euh ici aussi j'ai bien connu les coups de fil perso entre copines à tirer le fil de ce foutu téléphone gris à cadran au milieu du couloir pour daigner avoir un minimum de "confidentialité"...ou encore moi toute rouge lorsqu'un pseudo copain appelait et que je pouvais pas parler car à 20h..tt le monde à table s'arrêtant de parler pour écouter...
    ggrrrr...

    mais effectivement, ajd les choses sont bien différentes, et imaginer ma puce, dans 10 ans, pendue à ses sms et son portable à longueur de journée ne m'enchante guère non plus...

    mais va falloir vivre avec notre temps non?

  • "Et oui je ne suis pas et n'ai jamais été la fille qu'on baise (par contre qu'est ce que je peux en recevoir des confidences...)"

    On est deux !

  • Pour ma part, le téléphone était juste à côté du fauteuil de mon père (vive l'intimité) et je devais noter chacun de mes appels (vive la vie privée) et les soirs de match, mon père criait "Au revoir" pour que la personne que j'avais au bout du fil sache bien qu'il dérangeait (vive la honte)et après 21h, interdiction formelle de recevoir un appel... mais au final, on a survécu, non ?

Les commentaires sont fermés.