Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Chewing Gum (en pleine introspection je suis)

    Je me suis achetée il y a quelques jours des chewing gums à la menthe verte.

    Bizarrement cela faisait des années que je n'avais pas acheté de chewing gum.

    Lorsque je l'ai mis dans la bouche et que je l'ai mâché, je suis revenue vingt ans en arrière... Au lycée quand on en machait en permanence pendant les cours.

    Des tas de souvenirs me sont revenus. Whaouh!!! Incroyable l'effet que peut faire un goût ou une odeur!

     

    J'ai aussi vu hier soir le film LOL.

    Les critiques étaient super mauvaises et pourtant j'ai trouvé cela vachement bien. J'ai beaucoup rigolé et je me suis complètement identifiée à la maman.

    (et quel appart, mon dieu quel appart)

    Les adolescents d'aujourd'hui ne sont pas si différents de ce que l'on était finalement (sauf les coupes de cheveux des garçons): On ne pensait qu'aux mecs et nos parents ne comprennaient rien (et on couchait pas si tôt) (enfin moi en tout cas)

     

    92545738.jpg

     

     

     

     

     

     

     

    ****

    Il y a un an, j'étais en vacances (et je pars demain pour une semaine)

    Il y a deux ans, les politiques étaient pathétiques (et c'est de pire en pire)

    Il y a trois ans, je vous parlais de mes lectures inavouables

    Il y a quatre ans, j'étais heureuse

     

  • C'était pas mieux avant.

    Je n'ai pas encore d'adolescents à gérer et de portable à interdire.

    Mais tout ce que je sais c'est que moi à leur place j'aurais été très heureuse d'en avoir un.

    Parce que quand moi j'avais 15 ans, avoir un portable ou un ordinateur pour échanger avec mes copines aurait très clairement changé ma vie et mes relations avec mes parents.

    Le forfait illimité n'existait pas encore et tous les mois nous avions le droit à l'épluchage de la facture téléphonique.

    J'étais la seule fille à la maison et j'étais celle qui passait le plus de temps au téléphone (et me faisait systématiquement engueler)

     

    Je me souviens de cette véritable humiliation où à 18 ans passés (j'étais en prépa), je me suis retrouvée à discuter au téléphone avec un ami dans le salon devant tout le monde (avec le bruit de la TV en plus) parce que mes parents m'avaient interdit d'aller dans leur chambre (les téléphones étaient fixes à l'époque) (je dis cela pour les jeunes qui me lisent).

    Double humiliation puisque, alors qu'il me plaisait, il a passé ce coup de fil à me parler de ma copine...

    Et oui je ne suis pas et n'ai jamais été la fille qu'on baise (par contre qu'est ce que je peux en recevoir des confidences...)

    Alors je ne sais pas comment je serais avec mes enfants. Portable, pas portable on verra. Mais j'espère me souvenir de cette période et leur permettre de refaire le monde pendant des heures avec leurs copines!

    92781581.jpg

     

     

     

     

     

     

     

    ****

    Il y a un an, rien

    Il y a deux ans, un peu de moi

    Il y a trois ans, boulot

    Il y a quatre ans, toujours cette dispute avec mon amie

     

  • Un peu de repos (ou pas)

    Je ne suis pas mécontente d'entamer ces quinze jours de vacances scolaires.

    Bon c'est vrai cela veut dire s'occuper à PLEIN temps de 3 enfants toute la journée, mais cela veut dire aussi ne pas mettre son réveil à 7h pour aller à l'école. Et même si je suis réveillée entre 6h30 (mon ange chante dés cette heure, on lui remet la tétine et il se rendort, mais bon après impossible de se rendormir vraiment) et 7h30 (là ce sont les filles qui se réveillent), je n'ai pas besoin de me dépêcher et croyez moi cela change tout!

    Je pensais partir à la campagne cette semaine mais beaux parents et leurs (autres) petits enfants y sont aussi. Et ça c'est au dessus de mes forces. Supporter les enfants de ma belle soeur et les réflexions à la con de mon beau père, non vraiment non merci!

    Alors du coup j'ai inscrit ma puce à un stage de peinture.

    Et puis y'a les invitations chez les copines pour qu'elles ne s'ennuient pas toute la journée (et que je ne devienne chêvre)

    Voilà je suis toujours une mère au foyer et maintenant je dois occuper les enfants pendant les vacances (j'adore)

    95619563.jpg

     

     

     

     

     

     

    ****

    Il y a un an, rien

    Il y a deux ans, je racontais ma visite chez l'homéopathe

    Il y a trois ans, je me posais pleins de questions

    Il y a quatre ans, triste d'avoir cru perdre une amie

     

     

     

     

     

  • A la recherche du boulot (perdu)

    (Ce matin j'ai écouté Florence Aubenas qui a écrit un livre sur le travail des précaires) (cette nana est passionnante)

    Et moi alors mes recherches de boulot?

    Car contrairement à ce que peuvent penser certaines de mes lectrices, je ne suis pas une femme entretenue qui payent la femme de ménage avec le salaire de son mari (je cite).

    Après un long congé maternité pour mon troisième enfant (vous savez que l'on avait le droit à 6 mois? Whaouh!!!) (parce que pour les deux premières j'ai repris le travail lorsqu'elle avait deux mois et demi), je n'y suis pas retournée parce qu'on m'a annoncée que je serais licenciée un mois après mon retour (ils doivent attendre ce délai légalement).

    Au début je me suis dit que ce serait l'occasion de m'occuper de mes enfants. Mais vu la pression sociale et maritale, vu le salaire que je toucherais du chômage, vu que mes neurones sont très fatiguées, vu que je m'ennuie quand même de ne pas voir plus de monde, je me dis qu'il faut que je travaille quoi qu'il arrive.

    Je suis en recherche active (2 heures par jour en moyenne, mais entre deux siestes, ménage, rangement et cie) depuis janvier et j'ai eu UN entretien (qui n'a pas abouti)

    Autant vous dire que c'est la loose.

    Faut dire aussi que dans mon métier, je me rends compte que je vieillis et que je n'ai pas forcément les connaissances demandées.

    Et puis je suis aussi en train de me poser des tas de questions: Absolument pas envie de continuer à travailler comme une dingue. Envie de faire un temps partiel (mais dans mon métier c'est quasi impossible, surtout quand on est en recherche). Et pas envie de gagner moins d'argent qu'avant.

    Oui je veux le beurre et l'argent du beurre.

    Alors je réfléchis à d'autres possibilités. Mais pour l'instant rien de concret.

    Alors je continue à répondre à des annonces (sans réponse)

    Alors je me dis que cela va être beaucoup beaucoup plus compliqué que ce que je pensais.

    91988034.jpg

     

     

     

     

    ****

    Il y a un an, rien

    Il y a deux ans, c'était chaud au boulot (finalement j'ai trouvé autre chose et j'ai démissionné)

    Il y a trois ans, rien

    Il y a quatre ans, j'étais heureuse de me dire que chez les autres c'était pas le bonheur

     

     

  • Attention je griffe!

    Lors d'un dîner de filles, une amie nous racontait ses disputes avec son chéri.

    Je les savais violent en paroles (elle insulte autant que lui l'insulte) mais pas en geste.

    Apparemment elle l'a griffé au bras tellement fort qu'il a saigné (mmmm c'est beau l'amour)

    Elle a eu de la chance de ne pas se prendre une baffe (pas que j'aurais trouvé cela normal, loin de là) (mais un homme ça aime pas trop être battu non?)

     

    Maintenant je relativise vachement nos disputes

    (et oui on trouve toujours pire ailleurs)

    92383790.jpg

     

     

     

     

     

    ****

    Il y a un an, je rêvais beaucoup

    Il y a deux ans, les magasins préparaient déjà Pâques....

    Il y a trois ans, Mademoiselle

    Il y a quatre ans, je soutenais la Saint Valentin

     

  • Anniversaire

    Je sais pas vous mais c'est fou le nombre d'anniversaires auxquels mes filles sont invitées!!!

    Rien que pour cette semaine nous en avons trois (dont un le dimanche) (bizarre je trouve)

     

    Du coup je me pose de plus en plus la question sur le budget alloué au cadeau. Avant je faisais en fonction de ce que je trouvais. Maintenant je me demande combien mettre en moyenne ou maximum.

     

    Vous faîtes quoi vous? Vous mettez combien en moyenne?

    95726652.jpg

     

     

     

     

     

     

    ***

    Il y a un an, tempête à Paris (aujourd'hui neige)

    Il y a deux ans, rien

    Il y a trois ans, rien

    Il y a quatre ans, je ne comprenais pas les jeunes

     

  • Trop une petite pipelette

    Ce soir ma fleur en rentrant de l'école n'avait pas l'air dans son assiette.

    Le bilan de la journée m'a permis de comprendre qu'elle s'était faîte disputée par la maîtresse, parce qu'elle avait été trop une petite pipelette!

     

    J'ai trouvé cela mignon (ma petite pipelette d'amour) (comme sa maman au même âge)

    94265748.jpg

     

     

     

     

     

    ********

    Il y a un an, rien

    Il y a deux ans, rien

    Il y a trois ans, chéri devait se mettre au régime

    Il y a quatre ans, je kiffais l'instit

     

     

  • Ah oui y'a du boulot chez moi??!!!

    Je suis grave... Très grave.

    Nous avons avec une amie notre femme de ménage en commun. Très bavarde. Je suis au courant de ce qui se passe chez elle ou chez les autres.

    J'imaginais qu'elle faisait pareil et parlait beaucoup de moi, mais je l'oubliais.

    Samedi, alors que nous parlions d'elle, ma copine me dit qu'elle lui avait dit qu'il y avait beaucoup de boulot chez moi.

    Première réaction: Ben tant mieux vu ce que je la paye! (oui c'est débile comme réaction je le sais bien)

    Deuxième réaction: Ah bon? Pourtant je fais super gaffe...

     

    Là où je suis grave, c'est que j'ai passé mon dimanche après-midi à nettoyer l'appartement à fond (alors qu'elle passait le lendemain matin)

    Vexée comme un pou que j'étais.

     

    Ce matin, l'appart était nickel.

    (elle a plus intérêt à dire que y'a du boulot chez moi)

     

    (Bon et puis en fait je suis tellement vexée qu'elle raconte ce genre de trucs à ses autres employeurs que je suis décidée à en changer)

    (oui oui je suis rancunière sur ce coup là)

    95763953.jpg

     

     

     

     

     

     

     

    ****

    Il y a un an, je me demandais si cela n'allait pas être un garçon

    Il y a deux ans, je faisais une petite pause

    Il y a trois ans, je rentrais de Londres

    Il y a quatre ans, chéri était un incompris

     

     

     

     

  • Un peu de tendresse

    Ce matin un peu avant que le réveil ne sonne, je me suis réveillée.

    Je n'avais pas vu chéri hier soir (il est rentré tard du bureau et je me suis endormie avant) et je voulais vérifier qu'il était bien rentré en touchant du coté de son lit.

    Chéri a beau être parfois le plus grand des imbéciles, il a la peau super douce.

    Alors j'ai eu envie de lui faire des mini caresses sur le dos. Cela faisait quelques mois que je n'avais plus vraiment ce genre de tendresse vis à vis de lui.

    5 minutes après il se blotissait dans mes bras. Comme cela juste pour faire un calin.

    Et là je me suis dit que j'étais quand même dure avec lui. Je suis froide, désagréable, hautaine... Attitude justifiée ou non d'ailleurs. Mais ce qui est sûr c'est que lui qui a toujours été très calin, il était vraiment en manque vu sa réaction.

    (bad bad bad wife)

    88274171.jpg

     

     

     

     

     

     

     

    *****

    Il y a un an, quelques pensées du jour (et mon dieu, oui que c'est bien d'avoir fait mon petit ange)

    Il y a deux ans, rien

    Il y a trois ans, rien

    Il y a quatre ans, rien

     

  • Un petit pipi

    Tout à l'heure alors que nous étions dehors ma fleur a voulu faire pipi. Je lui ai expliqué qu'il fallait attendre. Evidemment elle se met à chouiner! Je lui dis que nous allions arriver et que je n'avais pas d'autre solution à lui proposer. Et cela rechouine encore!

    Je finis par lui dire excéder "ben t'as qu'à faire dans ta culotte".

    5 mn après je l'entends dire "ah c'est tout chaud"... Effectivement elle avait suivi mes conseils...

    (pas pu m'empêcher d'éclater de rire!!!)


    AA053168.jpg








    ****

    Il y a un an, rien

    Il y a deux ans, rien

    Il y a trois ans, rien

    Il y a quatre ans, rien