Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Famille nombreuse, famille heureuse?

Deux de mes plus vieilles amies (l'une m'a connue au collège, l'autre au lycée) me disent être étonnées que j'ai pu faire trois enfants.

Je me demande bien pourquoi.

Et puis en fait non.

Elles étaient dans la pire période de ma vie. Impossible de trouver ma place dans cette famille de 4 enfants. Impossible de m'entendre avec mes frères (ce que j'ai pu rêver d'avoir une soeur) (quand je vois la complicité de mes filles, je revis à travers elles). Impossible d'être bien dans cette famille où nous étions plus proche de l'élevage intensif que d'autre chose (certes nous n'avons manqué de rien au niveau matériel, mais la tendresse bordel?).

Elles m'ont entendue me plaindre, pleurer, me désespérer. Et j'ai sûrement du dire que jamais non jamais je ferais pareil.

Pourtant je n'ai pas l'impression de faire vraiment pareil.

D'accord j'ai fait trois enfants (manque plus qu'un).

D'accord, parfois je crie comme ma mère a pu me crier dessus (Mon dieu qu'est ce que je peux lui ressembler en vieillissant).

D'accord je rêve de continuer à en faire même si je sais que c'est fini fini fini.

 

Et pourtant il me semble que je leur donne de la tendresse, de l'amour, de la compréhension, une écoute. Tout ce que j'ai eu l'impression de ne pas avoir.

J'espère ne pas me tromper.

Ce qui est sûr c'est que au final je reproduis le schéma familiale tant détesté.

(va comprendre)

 

sb10069682b-001.jpg

 

 

 

 

 

 

 

****

Il y a un an, un billet bien polémique (comme certains les aiment)

Il y a deux ans, tempête à Paris

Il y a trois ans, j'étais au ski

Il y a quatre ans, rien

Commentaires

  • "je reproduis le schéma familial tant détesté" mais pas que finalement puisque tu y ajoutes "de la tendresse, de l'amour, de la compréhension, une écoute".
    Pourquoi tu te tromperais?

  • "je reproduis le schéma familial tant détesté" mais pas que finalement puisque tu y ajoutes "de la tendresse, de l'amour, de la compréhension, une écoute".
    Pourquoi tu te tromperais?

  • tu le reproduis p-ê mais certainement pas dans les mêmes conditions..toi tu y ajoutes ce qui justement t'as manqué petite, donc, non, ça n'est pas le même schéma!

  • Tu le reproduis peut-être, mais en l'adoucissant et en l'améliorant.
    C'est ce que je me dis quand je constate que, moi aussi, je suis en train de devenir aussi irascible et intolérant que mon père, que ce soit face à mes enfants ou à mon épouse...
    Si on en est conscients, c'est déjà un premier pas pour s'améliorer... Mais, malheureusement, on n'est pas infaillibles...

Les commentaires sont fermés.