Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Pas facile d'être un enfant (à l'école)

    Ok on est tous passé par là.

    On a tous fait nos journées d'école et enchaîner avec les devoirs.

    On a tous passé des week ends à réviser ou à rédiger un devoir pour je ne sais quel prof.

     

    Et on en est pas mort....

     

     

    Mais hier quand pour la première fois, j'ai vu ma petite fille de pas encore 6 ans pleurer de fatigue parce qu'elle devait faire un fond à son dessin qui illustre la poésie qu'elle devait connaître, ben moi je me suis dit que les devoirs c'était vraiment une connerie!

    (le fond c'est moi qui lui ai fait en lui disant d'aller jouer dans sa chambre) (et j'ai même pas honte)

    Faut que l'on m'explique pourquoi on leur demande de recopier des lignes de mots le soir alors qu'ils font cela toute la journée.

    La lecture je veux bien, le maître ne peut pas les surveiller individuellement mais l'écriture?

     

    Moi je trouve cela dure.

    Ce matin elle est revenue me voir en pleurant dans la rue car elle pensait que j'avais oublié de lui donner sa trousse pour le dessin (alors que le dessin c'est demain)

    Elle serait pas déjà un peu stressée par l'école ma fille????

    104508526.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

    ****

    Il y a un an, rien

    Il y a deux ans, rien `

    Il y a trois ans, rien

    Il y a quatre ans, je pensais ne pas être prête à être mère au foyer (n'importe quoi!)

  • Egoïste!

    Je ne crois pas être la personne la plus égoïste au monde.

    Pas la plus altruiste non plus (loin de là...).

     

    Mais l'égoïsme flagrant me met toujours mal à l'aise. Surtout quand il s'agit d'argent.

    Dans ma famille, je suis celle qui gagne (afin gagnait car là mes revenus ont diminués) le plus. Deux de mes frères sont dans l'éducation (instituteur et professeur de fac) (et on sait que bon c'est pas ça au niveau du salaire) et le petit dernier a un salaire très correct mais de débutant (il va vite me rattraper je pense)

    Bref, entre mon salaire et celui de chéri nous ne sommes vraiment pas à plaindre.

    On ne regarde pas trop à la dépense sur l'alimentation, on se fait souvent des restos avec les enfants, on pars en vacances, on sors.

    J'accepte donc de faire profiter aussi ma famille proche de cette chance que j'ai.

    J'invite mon frère une semaine à la campagne chaque vacances avec son fils et je ne lui demande pas de participer aux courses.

    Je fais des cadeaux d'anniversaire alors que je n'en ai jamais de leur part.

    J'avance l'argent pour les cadeaux communs et ils oublient très souvent de me rembourser (et comme j'ose pas demander)

    Bref je ne laisse pas les histoires d'argent me pourrirent mes relations familiales.

     

    Mais là, y'a une petite goutte d'eau qui a fait déborder le vase:

    Lorsque j'apprend par ma mère que mon dernier frère qui déménage ce we se rachète une TV (car celle qu'il a est trop grosse), un lit (car son futon n'ira pas dans l'appart), et je ne sais quoi encore.... Et pinaille pour me donner 75 euros pour l'anniversaire surprise de ma mère.

    "parce que tu comprends je déménage c'est un peu tendu" (ben si tu rachètes tout oui)

    "on pourrait préparer nous même plutôt que de faire appel à un traiteur" ( ben voyons, tout me taper quoi)

    "on peut réduire le vin c'est beaucoup trop" (et prendre le risque de se trouver à court)

     

    Non là vraiment je trouve cela inadmissible.

     

    (Enfin peut être que c'est moi qui suis égoïste avec tout mon argent) (je suis sûre qu'ils pensent cela en plus)

    101048285.jpg

     

     

     

     

     

     

    ****

    Il y a un an, j'oubliais ce qu'était une fellation (aujourd'hui encore d'ailleurs)

    Il y a deux ans, le sexe se passait bien (décidemment je suis obsédée à cette période ou bien)

    Il y a trois ans, je me posais des questions existentielles

    Il y a quatre ans, j'étais schizophrène (et j'ai pas changé)

     

     

  • Des fleurs bordel!!!! (c'est pas compliqué)

    Je ne sais pas vous mais moi quand je suis invitée à dîner chez quelqu'un je n'arrive jamais les mains vides.

    Donc j'arrive avec des fleurs.

     

    Je fais régulièrement des dîners à la maison.

    Et jamais je ne reçois de fleurs.

    Les gens viennent avec une bouteille de vin ou de champagne.

     

    (comme en plus je ne bois pas, ou très peu, j'en profite absolument pas).

     

    Inutile de vous dire que cela me rends dingue!

     

    Je suis frustrée que mes invités ne pensent pas à la maîtresse de maison (qui se tape le dîner à préparer, le service a géré, et le nettoyage ensuite) (oui j'ai un mari qui ne se lève pour aider).

    En plus j'adore les fleurs.

    En plus je viens toujours avec des fleurs.

     

    (je sais pas moi, on oublie les belles manières dans mon entourage?)

     

    Et vous vous en offrez (ou on vous en offre)?

    C'est moi qui suis trop old fashionned?

    (mummy nadine de Rothschild)

    103796332.jpg

     

     

     

     

     

     

    ****

    Il y a un an, j'essayais de trouver mon équilibre (aujourd'hui je l'ai pas encore vraiment trouvé) (mais j'y travaille)

    Il y a deux ans, je me demandais si je ne me suffisais pas à moi même (aujourd'hui j'apprends à vivre accompagnée mais souvent seule)

    Il y a trois ans, pourri

    Il y a quatre ans, tout allait bien

     

  • Green mummy

    Toujours dans ma démarche écologique.

    Depuis quelques années que je m'y suis mise, je me suis jamais sentie aussi en phase avec moi que maintenant.

    Avec mes contradictions bien sûr. On ne peut pas être parfait. On n'empêche pas toujours les achats compulsifs (d'ailleurs j'adore ce concept de no shopping month), ni les envies de junk food, ni la conduite d'un 4x4.

    Nous mangeons bio le plus possible évidemment. Et contrairement aux idées reçus le budget reste sensiblement le même (puisque j'achète exactement ce qu'il faut, donc finalement moins). Et puis surtout je fais beaucoup de choses moi même et forcément cela coûte beaucoup, beaucoup moins cher...

    • Je pense tout d'abord au yahourt. Je ne sais pas comment j'ai pu vivre avant sans ma yaourtière. C'est ultra simple à faire, cela prend cinq minutes montre en main, et ce n'est que du bon que je mets dedans...

    (sans vous parler de la diminution des déchets) (5 yahourts en moyenne par jour, cela faisaient une tonne de déchets) (et cela revenait plus cher que de les faire)

    • Je pense aux gateaux du goûter... Certes je ne travaille pas et j'ai plus le temps. Mais: cela prends 10mn à préparer des cookies ou madeleines ou petits gateaux cuits dans des moules à muffins. J'en prépare plusieurs fournées et je les garde trois jours sans problème dans une boite en fer (sauf quand chéri ouvre la boite et mange tout).

    (là encore diminution énorme des déchets) (surtout vu la prolifération des sachets individuels) (et pareil, je maîtrise totalement ce qu'il y a dans mes gateaux) (vous avez déjà lu la composition des biscuits industriels?)

    • Je ne fais pas ma compôte moi même (ouh!!!). Mais je l'achète en gros pot de verre. Pour la sortie d'école, j'utilise le babypote de Beaba (une idée géniale)

    (encore une sacrée réduction de mes déchets) (parce que entre les emballages individuelles de pom'pote et ceux des compotes individuelles, je remplissais ma poubelle à vue d'oeil)

    • Je pense aux produits ménagers que je fabrique moi même (pas tous hein). A la maison, j'achète la lessive pour le linge et le lave vaisselle, le produit vaisselle et c'est tout! Je nettoie mes toilettes et ma salle de bain avec un produit anticalcaire maison. Je cire les meubles avec un produit maison aussi. Je nettoie les sols avec un produits maison

    (vous imaginez la réduction de budget???) (parce que chaque produit pour chaque endroit de la maison, ce sont des conneries) (du marketing quoi)

    • Je fais mon pain aussi. Là le bilan est mitigé. Rien ne vaut une bonne baguette du boulanger. Le pain de mie que je fais n'est pas toujours une réussite (mais reste moins cher que celui acheté en boulangerie). Mais la brioche est une merveille.
    • Et puis je pense aussi au recyclage des vêtements. Je n'achète pas (encore) en dépot vente mais je sollicite les amis pour me donner des vêtements enfants qu'elles n'utilisent plus. Je donne aussi les miens évidemment. Pour mon ange, j'ai acheté très peu de choses. Et il s'en porte très bien.

    Petit à petit je sous consomme et comme je vous dis, je ne me suis jamais sentie aussi bien.

    Et vous?

     

    103089546.jpg

     

     

     

     

     

    ****

    Il y a un an, j'étais à la maternité!

    Il y a deux ans, j'aime bien la note que j'ai écrite

    Il y a trois ans, nounous et entretiens , que du passionnant!

    Il y a quatre ans, je voyais ma fleur en 3D

     

     

     

  • Elle me saoule...

    (un titre magnifique)

    (un sujet récurrent)

    (aucun intérêt donc) (mais ici c'est aussi ma cocotte minute)

     

    Ma belle soeur étant dans mon quartier hier après midi m'a rejointe au parc après l'école.

    1 mois 1/2 que je ne l'avais pas vu (ni parlé au téléphone).

    3 mois que je n'avais pas vu ses enfants.

     

    Evidemment son ainée ne m'a pas dit bonjour (et a tourné la tête quand j'ai voulu le faire) (vieille tata qui pue de la bouche) (que je dois être). Son deuxième non plus mais il a l'excuse de n'avoir que 2 ans (ou pas)

    Evidemment pendant 2 heures j'ai eu le droit à la liste de ses choses tellement parfaites qu'elle fait ou qu'il lui arrive (un incroyable we en amoureux avec son mari, l'école géniale où va sa fille, le magasin géniale qu'elle a trouvé, les moments géniaux qu'elle a passé pendant que ses enfants étaient chez les grand-parents, ect...)

    Evidemment elle m'a soualée très très rapidement.

    Le pire c'est que je l'aime bien. J'aime pas son mari mais elle je l'aime bien.

    Mais depuis que nous avons des enfants. Elle est rentrée dans un mode systématique de comparaison et je n'en peux plus. Peut être est ce une manière de se prouver que malgré tout* elle a quand même de l'avance sur nous.

    * Malgré qu'elle est rencontrée son mari 10 ans avant que chéri et moi nous nous rencontrions et qu'il m'ait épousée et fait des enfants avant que cela ne lui arrive (ce qu'elle n'avait évidemment pas prévu du tout) (surtout que son mari lui a demandé sa main une semaine après que nous ayons annoncé la prochaine grossesse de ma puce)

     

    Bref un moment agréable entre belles soeurs un jeudi soir de rentrée....

    imsis507-016.jpg

     

     

     

     

     

     

     

    ****

    Il y a un an, rien

    Il y a deux ans, fan de la série des Twilight

    Il y a trois ans, la rentrée aussi

    Il y a quatre ans, la grossesse de ma fleur

     

     

  • J'arrive pas à y croire

    Que c'est la fin des vacances.

    Que demain tout recommence, les levées avant les enfants, le speed pour préparer tout le monde, le calme une fois que tout le monde est à l'école (et bientôt à la crèche pour mon ange).

    Qu'il va vraiment falloir que je trouve un boulot car je n'aurais plus l'excuse de "l'été qui arrive" pour justifier l'absence totale d'entretiens.

    Qu'il recommence à faire nuit de plus en plus tôt.

    Qu'il va falloir ressortir doudounes, écharpes, bonnets, gants, homéopathie, mouchoir, serum physiologique et cie beaucoup trop tôt à mon goût.

     

    Le cartable de ma puce pour son entrée en CP est prêt.

    Le sac de ma fleur pour son entrée en moyenne section est prêt aussi.

    Le planning de mon ange pour son intégration en crèche semaine prochaine est calé.

     

    Voilà c'est la rentrée (enfin demain)

    102483977.jpg

     

     

     

     

    ****

    Il y a un an, rien

    Il y a deux ans, toujours mon beau frère qui fait chier

    Il y a trois ans, rien

    Il y a quatre ans, c'était vendredi et j'étais contente