Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Je crois qu'hier c'est la dernière fois où je parlais à mon père

(Bizarrement cela me touche encore)

Ceux qui lisent mon blog depuis un moment savent que j'ai un historique chargé avec mon père.

Malgré tout j'ai toujours essayé de continuer à le voir en ne disant rien et en passant beaucoup de choses.

Hier je crois que nous avions notre dernière conversation téléphonique.

 

Sans nouvelle de lui depuis le début de l'été (après qu'il ait annulé un déjeuner prévu chez lui), il m'a envoyée un email mardi pour venir déjeuner chez moi mercredi.

Je lui ai dit non car cela ne m'arrangeait pas et lui ai proposé de venir dimanche. Mon frère devait être là aussi pour aider chéri à monter une armoire pour les filles.

Dimanche matin, après avoir vidé les armoires et commencer à démonter, je me suis dit que c'était irréalisable ce déjeuner car nous n'allions pas pouvoir finir à temps si je devais préparer un déjeuner, rester deux heures à table et tout ranger ensuite.

Je l'ai appellé (certes à 10h) pour annuler. J'ai laissé un long message d'excuses, expliquant la situation, que j'avais mal évalué le boulot et que cela allait être trop compliqué de gérer les deux choses. Il m'a rappelée quelques minutes plus tard et je me suis faîte enguelée (comme quand j'avais 10 ans). Il m'a reprochée d'annuler en permanence (ce qui n'était jamais arrivé auparavant) (contrairement à ses nombreuses annulations) (qui a encore fait dire à chéri la semaine dernière: "il va annuler encore pour dimanche ton père"). J'ai voulu me défendre et là il m'a raccrochée au nez.

Voilà. Rien de plus.

Je vois pas comment passer à autre chose. Faire comme si de rien n'était.

(oublier que j'ai pleuré comme une gamine après qu'il ait raccroché)

 

(Je peux comprendre qu'il soit déçu de ne pas venir, mais les insultes c'est logique?)

Edit suite aux différents commentaires:

Vous pouvez relire cette note et rebondir sur les autres, vous comprendrez mieux mes relations avec mon cher papa...

103430264.jpg

 

 

 

 

 

 

***

Il y a un an, rien

Il y a un deux, je vous faisais part de mes lectures

Il y a trois ans, je me posais pleins de questions (beaucoup pas résolues encore aujourd'hui)

Il y a quatre ans, j'étais dans un jour sans...

Il y a cinq ans, j'allais bientôt ouvrir ce blog!!!

 

Commentaires

  • Légère digression par rapport au billet: ton fil rss est de nouveau tronqué.
    Nouvelle volonté éditoriale, mauvais paramétrage de ta part ou bien Hautetfort qui a bougé un truc?

  • Ben en même temps, annuler 2 heures avant le repas, c'est un peu moyen, non??

  • ..a la faveur d'une armoire en plus ;)

  • Moi ce qui m'interpelle, c'est le coup de rester 2 heures à table : pour 1 seule personne (fusse ton père), tu prépares un festin complet?

  • Je te lis depuis longtemps et je ne suis pas sure d'avoir signalé ma présence. Un tel sujet m'oblige à te répondre par une envolée d'ondes positives ...

    J'ai également un passé très lourd avec mon père et j'ai fini par rompre. J'ai l'impression qu'il y a des parents qui cherchent à tout prix à briser la relation avec leur enfant. Quelle qu'en soit les efforts, les aménagements ... Ce sont des gens jamais contents de leurs relations, de leur vie ...

    Ton père cherchait probablement un prétexte ... et même si c'est vrai que c'est moyen d'annuler 2h avant (tu aurais pu lui proposer un repas sur le pouce), je pense qu'il aurait trouvé autre chose une autre fois ...

    Bises

  • C'est des choses qui arrivent...console-toi, je suis sûre qu'il doit en souffrir autant que toi. Pour le prochain repas avec lui, je te propose de résister à la tentation d'annuler et de faire un truc express, juste parce qu'"il le vaut bien..." et qu'en fait, il devait avoir très envie de vous revoir tous...

  • je pense que parfois la déception (dej annulé) et les non dits (votre relation compliquée) donnent des réactions violentes parfois incompréhensibles...

  • "C'est la dernière fois que je parle à mon père!" Moi aussi je l'ai déjà dit, en étant convaincue que je ne le reverrai plus jamais.
    Depuis les choses se sont tassées mais nous sommes restés éloignés et je le regrette parce qu'aujourd'hui il est mort et j'aurais aimé lui avoir dit à quel point je lui en voulais. Et à quel point je l'aimais.
    Je te souhaite de ne pas avoir de regret et d'avoir le temps et l'occasion de lui dire tout ce que tu aimerais lui dire, en bien ou en mal.

  • @Stéphanie: pas plus que d'annuler systématiquement comme il fait depuis des années :-)

    @Mareme: oui mais elle est magnifique!

    @Jid: un repas c'est minimum 1heure puis le café, puis on reste discuter, ect... Et tout a rangé ensuite et l'après midi est déjà passée... Bref un repas familiale de dimanche non?

    @tchoukinette: Je dirais que pour une fois c'est de ma faute. Sauf que je ne l'ai pas fait méchamment, je me suis expliquée très longuement sur son répondeur, je lui ai proposé de passer plutôt prendre le thé vers 16h. Il devait être dans un mauvais jour

    @liseret: mais en fait il le vaut pas. C'est la seule personne qui me déçoit systématiquement. Il est parti après ma cérémonie de mariage parce qu'il ne se sentait pas à l'aise sans sa nouvelle compagne (que je n'avais pas invité pour des raisons diplomatiques avec ma mère). Il a passé le trajet de l'hotel à l'église à me faire un tableau ultra noire du mariage. Il ne m'appelle que quand il a besoin de moi.... Donc non il le vaut pas. Et là seule raison qui me fait garder des relations avec lui, c'est pour mes enfants.

    @funny help: oui sûrement, même si des non dits entre nous y'en a pas vraiment

    @pokou: Je lui ai tout dit, et comme je le disais à liseret, il me déçoit en permanence et je n'ai pas pour autant couper les ponts. Je suis celle qui essaye tout le temps de rattraper nos relations.
    Une fois une annulation et je me fais descendre...

  • Ah je pensais avoir commenté ce post.. je repasserai peut-être. Bon courage!

  • Bug de mon côté - pardon.

  • Les relations avec nos parents sont parfois difficiles et ils ne sont et nous ne sommes que des êtres humains avec des défauts... Le seul conseil que je pourrais te donner est que tu as encore de la chance que ton père soit encore là et malgré tout, il reste ton père avec ses défauts... et il reste le grand père de tes enfants... Je donnerai cher pour que ma mère puisse prendre une seule fois sa petite fille dans ses bras mais cela n'arrivera jamais...

  • Moi je commence à comprendre que les relations avec les parents passée la trentaine deviennent finalement aussi compliquées qu'à l'adolescence... On a envie de s'appuyer encore un peu, et eux commencent à avoir besoin soit d'etre tranquilles soit de s'appuyer sur nous, bref le rapport s'inverse et c'est déjà pas facile à gérer alors dans un contexte conflictuel comme le tien, Ouch !!
    Sur ton histoire je dirai juste que comme souvent ton père doit s'attaquer facilement à toi, soit parceque qqpart tu es la préférée ? ou alors parcequ'il sait que toi il te touche à chaque fois ?
    Courage !

  • Ma mère aussi une fois m'a raccrochée au nez, nous n'avions pas un aussi gros passif que le votre, mais suffisamment pour que l'une et l'autre soyons pour le moins en mauvais terme. Une fois qu'elle m'a eu raccroché au nez, j'ai comme d'habitude culpabilisé, beaucoup, vraiment beaucoup. Et puis je me suis dit que ça ne pouvait plus durer. J'ai repris mon téléphone et j'ai dit à mon père (c'est lui qui avait décroché) que j'étais une adulte, que j'en attendais au moins au tant de la part de ma mère. Et que dorénavant soit elle me traitait comme telle, donc comme elle aurait traité n'importe laquelle de ses amies, soit elle m'oubliait. Elle m'a oublié 3 semaines...

    J'espère qu'il en sera de même pour votre père, et si ça n'est pas le cas, alors laissez faire vos enfants, qu'ils envoient une carte à Noël et à son anniversaire par ex) il saura que c'est à lui de faire les choses. Pas à vous.

  • Un " vieillard " de 75ans, est étonné de toutes ses complications relationnelles... il faut quand même tenir compte que l'on a un seul père et unje seule mère..., c'est précieux... Et n'oubliez pas que vous êtes parents vous-mêmes, alors, que vous réserve l'avenir... ?

    http://vieillegarde.hautetfort.com/archive/2010/01/24/vieillesse.html

  • @Kisha: oui je le sais, c'est pour cela que je pardonne en permanence et que je continue à le voir.

    @clementine: c'est ce que me dit aussi chéri.Qu'il sait que cela me touche et que je vais réagir

    @Lapunaise: finalement il m'a écrit un email donc c'est lui qui a pris les devants et s'est excusé d'avoir surréagi

    @maudub: Je ne suis pas un femme idiote qui joue de ses relations avec son père. Je sais que la famille est la seule chose qu'il vous reste. Avant d'être mère, je pardonnais facilement à mon père. Aujourd'hui je ne le comprends plus. J'ai du mal à pardonner son manque d'intérêt pour moi enfant, j'ai du mal à pardonner son chantage à l'affectif quand il a besoin de moi (pour de l'argent ou pour une crasse à faire à ma mère), je ne peux pardonner ses grandes tirades sur le manque de ses petits enfants alors qu'il ne vient jamais nous voir (malgré mes propositions) (cette annulation est la seule et unique, lui annulait pratiquement à chaque fois)

    Alors oui c'est mon père civilement. Mais honnêtement il ne l'a jamais vraiment été d'un point de vue affectif. Il a gâché mon adolescence, s'est servi et se sert encore de moi.
    Je suis une gentille donc je continue à accéder à ses requêtes. Mais je ne suis pas idiote et je sais que ce n'est pas un comportement de parents.
    Et c'est justement parce que j'en suis un maintenant que je le sais d'autant plus.

    Ce qui est précieux c'est d'être un vrai parent et t'entretenir cette relation avec ses enfants. Ce que je m'efforce de faire avec les miens. Et ce qui lui n'a jamais su faire.

Les commentaires sont fermés.