Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les enfants terribles

Thanks god on est lundi.

Ce week end, ce matin, la semaine dernière, tout le temps en fait en ce moment je rêve de ne pas avoir d'enfants.

Ils sont devenus odieux, capricieux, irrespectueux, insolents. Tous les trois.

Mes filles se chamaillent sans arrêt, puis jouent ensemble et préparent ensemble la connerie qui va me faire râler.

Mon garçon devient exigeant. Me tape dès qu'il n'est pas content. Tape ma fleur (et pas la grande bizarrement) dés qu'elle lui refuse un jouet. Crie, bats des pieds, pleure.

Je passe donc ma vie à hurler sur les uns et les autres. Hurler après dix menaces de punition qui évidemment ne fonctionnent pas (même si elles sont appliquées, ils continuent).

Je passe ma vie aussi à taper (et du coup me faire sacrément mal à la main) (la tape arrive au sommet de mon énervement et donc est super forte) (et me fait donc aussi super mal).

(juste envie de chialer ensuite)

Je dois être en train de payer l'éducation que j'essaie de leur donner. Je pensais qu'en étant ferme, mais aimante, compréhensive et un peu copine, je réussirais à être différente de ma mère. Je pensais que je saurais leur faire comprendre ce qu'il y a de bien ou de mal en leur expliquant. En fait non. Et justement je deviens comme elle à ne plus rien supporter et à interdire sans expliquer.

(je me déteste à être comme ça)

Je paie aussi cette entente merveilleuse que nous avons avec chéri. Ces enguelades systématiquement devant les enfants lorsqu'il n'est pas d'accord avec mes décisions.

Chéri a besoin d'un public pour me contredire. Ce sont les enfants mais aussi nos amis. Et systématiquement il règle ses comptes devant eux. Nous n'avons jamais de conversation sur nos différents en privé. Comme si il avait besoin de montrer que c'est lui l'homme de la maison.

Je suis exigeante avec lui, pas toujours facile à vivre, j'accepte de moins en moins ces décisions, je le laisse de moins en moins entrer dans ma vie, mais jamais je ne discute de cela avec lui devant un public extérieur.

(j'ai honte de nous) (vis à vis de mes enfants) (vis à vis de nos amis)

(tout ce que je voulais pas être)

 

Thanks god on est lundi.

Jusqu'à 16h je suis libre.

Après tout va recommencer.

106378641.jpg

 

 

 

 

 

****

Il y a un an, rien

Il y a deux ans, rien

Il y a trois ans, ma puce préférait les soupes industrielles aux miennes...

Il y a quatre ans, ma fleur n'était toujours pas née.

Il y a cinq ans, rien

 

 

Commentaires

  • argh. et si tu te chouchoutais aujourd'hui et que tu te REPOSAIS ? (sinon tu peux lire aussi le burn out des femmes au foyer. ou Marie France Hirigoyen...)

  • Je te trouve un peu dure avec toi, il y a des périodes où les enfants sont plus difficiles c'est ainsi, cela ne fait pas toi une mauvaise mère.
    Il faut que tu essaie de rester zen, crier, taper ou punir à répétition ne sert pas à grand chose, si ce n'est à te culpabiliser davantage, mieux vaut que tu ailles respirer un grand coup dans la pièce d'à côté car plus tu seras énervée, plus ils le seront aussi...
    Allez, courage :)

  • Je suis désolée de lire tout ceci. Les enfants qui étaient quelques parts ton réconfort ne t'aident plus, au contraire. :-(
    En fait, j'ai bien l'impression qu'ils reproduisent ce a quoi ils assistent. Les enfants ont d'instinct les pulsions de frapper, ou de se défendre par l'agression verbale dès qu'ils en ressentent le besoin. C'est déjà difficile de leur faire maitriser ces penchants quand on ne montre pas l'exemple, mais quand soit même, ont tape, on reçoit les humiliations...
    Les enfants ne comprennent peut-être pas tout de vos disputes mais ils ressentent forcément que leur père prend le dessus et qu'il te fait te sentir mal et que lui ce sent bien à ce moment là.

    L'éducation des enfants, même en étant doux, respectueux et explicatif ne garanti pas que les régles seront acquises et respecté illico. et puis parfois ils ont un soucis avec toi et enfreignent les règles juste pour que tu les regardes un peu(les enfants prèfèrent encore rececoir une tape que pas d'attention ou d'interaction du tout), ou alors juste pour que te faire oublier l'engueulade de ton mari.

    trouve quelqu'un avec qui vraiment parler de tout ça!

  • Même avec la perspective de Noël, ils ne sont pas sages ?? (c'est le genre de menace qui marche à tous les coups)
    Prends du temps pour toi (massage, etc.) profite de leur absence pour souffler, de détendre et mieux pouvoir affronter les disputes.

    Tu veux pas envisager un thérapie de couple ? Ou du moins proposer à ton mari qu'il se défoule autrement sur toi ? (est ce qu'il s'en rend compte au moins ??)

  • courage... on passe toutes par là

  • Comme je te comprends !!!
    On dirait ma vie... parfois...

    Quand la frustration personnelle prend le dessus sur le reste et qu il devient difficile de supporter sa vie...
    Oui ! prend du temps pour toi et surtout acceptes de ne pas être une mère parfaite et d'être une maman qui parfois a aussi du chagrin et des problèmes !

  • aie, taper les enfants est vraiment LA grosse erreur... ne fais pas ca, pour eux et pour toi!

  • Stooooooop ! Arrête de culpabiliser, de t'enfoncer, de te dire que tu as tout loupé .... les enfants ont des phases et toi aussi et si tu n'es pas hyper bien dans tes baskets, ils le sentent et c'est pire. Le mieux bien sûr, est de prendre du temps pour toi.
    Taper c'est mal, certes.
    Culpabiliser sans arrêt, je crois que c'est pire.
    Courage.

  • petit rajout, contrairement à Charlotte, j'ai toujours constaté que l'approche de noël était souvent la plus mauvaise périodeavec des loulous en bas age. ça les énerve au plus au point, et les menaces sur la possibilités de en pas avoir de jouets les insécurise et donc les rends encore plus infernal: très mauvais plans. soit ça leur fait très peur et du coups d'angoisse ils petent encore plus les plombs soit ils se disent que c'est déjà foutu alors que ça ne sert à rien de faire des efforts. Comme sur le marché c'est une période ou nous ne sommes pas au top: le froid, le manque de lumière du jour etc... ça devient forcément explosif.

  • Aie courage .... Je crois que ce blog te sert de défouloir mais tu n'as pas aussi un vrai défouloir ? ça te ferait du bien non ? quelqu'il soit ...

  • Je repasse te voir ce soir parce que tu vois, aujourd'hui, ben, ça ne l'a pas fait du tout. Elles m'ont gonflée jusquà maintenant et j'ai été en dessous de tout !
    Bises !

Les commentaires sont fermés.