Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Comment je suis devenue une (presque) consommatrice raisonnable

J'ai vraiment beaucoup changé. Je reviens même de très loin.

Enfant nous ne mangions que des conserves, jambons sous cellophane, surgelés et cie.

Ma mère n'a jamais su voulu cuisiner. Une vraie catastrophe. Mère de quatre enfants, au foyer et pourtant le plat de prédiction à la maison c'était les raviolis en boite.

Lorsque j'ai quitté la maison et que je me suis installée dans mon petit studio seule, j'ai continué à manger n'importe quoi. J'étais seule, je sortais beaucoup, je mangeais mal, souvent au resto, j'achetais un tas de fringues (H&M venait d'arriver en France), j'achetais n'importe quoi.

Ma grande période de surconsommation.

Ensuite j'ai emménagé avec chéri. Je cuisinais un peu plus mais je bossais aussi beaucoup et donc achetais souvent à l'arrache le soir des petits plats tout faits. On sortait aussi beaucoup.

Le changement c'est opéré à la naissance de ma puce. J'ai commencé à préparer des plats pour elle (avec l'achat du baby cook) (achat totalement inutile, un vrai produit marketing pour primapare ce truc). Mais je continuais à acheter beaucoup de fringues, jouets et cie.

Depuis deux autres enfants sont nés et je tombe de plus en plus dans le cliché de la mère (au foyer en plus): repas entièrement préparés par moi avec 90% de produits frais, je fais mes yaourts, mes pains, mes patisseries, mes pâtes à pizza, mes biscuits. Je n'achète que du bio. Je fais attention aux fringues que j'achète pour moi et les enfants. Je me fais prêter un maximum de choses.

Et tout cela pour des raisons purement idéologiques!

Le problème avec cette prise de conscience c'est que j'ai de plus en plus de mal à manger ce que je ne fais pas. Pas envie de manger une viande déguellasse. Pas envie de manger des BN chimiques. Pas envie que mes enfants le fassent aussi.

Parfois je suis même prête à ce que mes filles ne mangent plus à la cantine et donc que je perde le peu de liberté que j'ai entre 9h et 16h (et puis quand je vais bosser hein?)

Le problème avec cette prise de conscience, c'est que je ne pourrais plus jamais revenir en arrière.

Le problème avec cette prise de conscience, c'est que cela ne sert pas à grand chose d'un point de vue collectif. Je ne peux rien changer et je ne peux pas empêcher la surconsommation et la malbouffe autour de moi  (et cela me rends malade).

 

Et vous, vous vous situez où? (Caroline Ingalls ou pas?)

88552937.jpg

 

 

 

 

 

 

 

****

Il y a un an, rien

Il y a deux ans, rien

Il y a trois ans, je vous parlais de mes conversations du matin

Il y a quatre ans, drame familial

Il y a cinq ans, je vous parlais du noël de ma société

 

 

 

 

Commentaires

  • Je suis très curieuse des commentaires qui vont suivre car je suis un peu dans le même cheminement que toi. D'ailleurs grâce à ton blog, j'ai découvert des choses comme le babypote, les serviette hygiéniques lavables (moins glamour certes !!),je commande maintenant également un panier de fruits-légumes bio, bref des changements intervenus grâce à tes articles donc, tu vois, tu changes des choses !!! Ne pas désespérer...

  • Je suis admirative, car pour l'alimentation, je n'en suis pas arrivée à ton niveau, ce week-end on a mangé des crèpes fourées surgelées et du couscous en conserve(même pas comme la-bas dit!) mais aussi des croques monsieur, et des cakes jambon-olives que mes loulous adorent.
    Bon j'ai une excuse: je travaille et je n'ai pas de femme de ménage ;-)
    Pour le reste je fais attention aussi, bon j'ai encore parfois des envies, mais je n'ai jamais été excessives en matière de fringue. et je peste contre tous les appareils "à consommer" que les industriels inventent justent pour nous faire dépenser toujours plus: Machine à café à dosette et dernièrement à thé sont vraiment le summum selon moi.

  • J'essaie mais ce n'est pas toujours simple.
    Je me fais livrer le frais bio la plupart du temps par un site super qui livre depuis Rungis.
    Pour le reste, notamment les vêtements, j'avoue que pour mon fils je ne fais pas trop attention, pour moi c'est tout autre chose, je vais plutôt à l'essentiel.
    Quant à ta remarque sur le baby cook, je suis bien d'accord avec toi! L'expérience m'aurait évité bien des achats inutiles!!!

  • j'essaie aussi, mais vraiment je trouve que ce n'est pas simple, et cher... mais Charlie le week end a des légumes frais et bios, ce qui n'est jamais arrivé à ses soeurs... les pauvres...j'y viens très progressivement. En revanche quand tu écris que tu ne peux rien changer, je pense que si, d'autres y sont arrivées.
    PLutôt que de rappatrier tes filles le midi tu voudrais pas monter au créneau pour que leur cantine passe au bio ? (et ensuite tu me briefes et je fais tout pareil dans l'école des miennes ???) c'est faisable, plusieurs cantines y sont passées... faudrait que je me rencarde pour voir comment les parents ont milité pour réussir...

  • http://www.les2vaches.com/lesdossiers/laPetition_new.php

  • Mon mari est vegetarien et vivant aux USA avec OGM et autre a gogo on se tourne plutot vers le bio du coup. Pas tres fan des antibiotiques a gogo dans les produits laitiers.
    Difficile de trouver un bon pain sans qu'il soit hors de prix donc je le fais a la maison.
    Finalement meme si il y a une ideologie derriere pour moi ici c'est aussi par necessité.

  • ben tout pareil.
    et d'un parce que j'en ai eu moi aussi ras le bol de la surconsommation (+ je gagnais, + je claquais)et de deux aussi , parce qu'avec la baisse du pouvoir d'achat, on se retrouve à faire preuve d'ingeniosité pour essayer de vivre aussi bien avec moins.
    ms les choses changent. on doit avoir à peu pres le même age et quand on etait gamine, on nous annonçait la fin de l'agriculture, la mort du livre, l'industrialisation à outrance, la mort des campagnes, le tout plastique ... qui aurait cru qu'en 2010, le tabac serait proscrit partout, que le covoiturage ferait des adeptes, que les gens quiteraient les villes pour aller s'installer ds des patelins hier desertifiés ???
    et la couche lavable , qui y aurait cru ???? Mhmmmm ?

  • Archi consciente mais toujours un vrai boulet en cuisine (j'étais un peu comme toi, ma mère cuisinait peu, ça ne m'a jamais intéressée jusqu'à ce que je sois responsable de la santé, de la croissance et du bien-être d'un enfant !!), donc c'est dur dur dur de bien faire, ça me fait chier chier chier ! En gros.

  • @Julie: Merci c'est cool, autour de moi cela fonctionne pas trop. Je passe pour une tarée :-)

    @Cleanette: Je travaille pas et je n'ai plus de femme de ménage. Mais malgré tout le retour en arrière va être dure quand je vais reprendre le travail. C'est bien ce qui me fait peur :-)

    @Bénédicte: le baby cook c'est vraiment la pire arnaque!!!

    @opio: je suis déléguée parents mais faudrait que j'assiste aux commissions à la mairie de Paris. Faudrait que je me bouge les fesses quoi!

    @Cécy: tu as raison car malheureusement aux Etats Unis, l'agriculture est encore plus industrielle que chez nous.

    @Caroline: c'est pas faux ce que tu dis, c'est pour cela que ma mère me regarde avec de grands yeux (pour elle je retourne en arrière). C'est vrai que la baisse du pouvoir d'achat se fait grave sentir!!!

  • on peut pas dire que ça ne fait pas réflechir un post comme ça.. c'est affreux je sur-consomme !!! la honte ! ais j'aime pas faire la cuisine, je ne sais pas coudre, bref un tas d'escuses pas possible !! ça se trouve quand tu seras à la retraite tu vas claquer tout ce que tu pourras (je ris jaune je me dis que moi ce sera l'inverse je cultiverai mes patates lol)

  • Moi j'essaie mais j'ai du mal ... je privilégie les legumes bio (souvent de chez picard quand même) les produits ménagers respectueux de l'environnement et surtout bcp de vinaigre blanc... mais le 100% bio je n'y arrive pas et pour la surconsommation je suis pas une grosse dépensière mais par exemple pas de couche lavable pour moi, pas de noix de lavage non plus ....ça pour moi c'est vraiment trop un retour en arrière ! non ?

  • Justement, je me demandais comment faisaient tes amies proches, si elles aussi, elles étaient dans ce "mouvement". Apparemment, non !

  • pour moi , les couches lavables , c'est un peu le retour en arriere . de surcroit , les creches ne les acceptent pas . mais le jour où on va payer nos poubelles au poid, je parie que ça va etre plebicité !!!

  • Y a peut être de l'espoir pour moi ;)
    C'est surtout une question de temps et de motivation, j'ai été élevée aux bons petits plats maison et pourtant je suis une adepte de Picard, tellement pratique après une journée de boulot.

  • @Funny Help: oh non je ne crois pas :-)

    @clementine: le problème c'est que bientôt on regrettera de ne pas être revenu en arrière

    @Julie: La plupart non... Mais j'en parle et petit à petit...

    @caroline: ce qui est déjà le cas dans certaines communes!

    @charlotte: Picard c'est pas si mal mais cela reste plus cher que de faire soi même

Les commentaires sont fermés.