Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pas si simple

Une amie sur son statut Facebook se demandait si l'année 2011 serait aussi pourrie que ces quinze premiers jours...

Disons que je suis pas loin de me faire la réflexion aussi.

  • On enchaîne bien les maladies chez nous (comme tout le monde) (avec une mention particulière pour mon ange). Du coup je suis presque tout le temps bloquée à la maison avec un, deux ou trois enfants. De mauvais poil car malade et excités car ils ne sortent pas de la journée

 

  • Mes differents avec mon amie font comme d'habitude le tour de la planète et je me retrouve tricarde à des dîners de filles où je deviens le nouveau sujet de conversation. Ce qui m'énerve au plus au point car cette histoire ne regarde que nous deux et ne doit pas faire le tour de la planète. Envie de faire du tri parfois (souvent)

 

  • Ma vie en parrallèle de chéri. 2 étrangers dans une maison. Qui communiquent à peine. Ou pour s'engueuler. Ou pour faire du sexe quand chéri se réveille avec une envie du matin.

 

  • Les recherches de boulot, les entretiens qui n'aboutissent à rien et tout le monde qui me demande sans arrêt où j'en suis. Pour moi c'est aussi indécent que de demander à un couple marié depuis 10 ans sans enfant quand ils comptent si mettre. J'en parlerais non si j'avais trouvé du boulot??!!!!

 

  • Cette lassitude que j'ai souvent en journée, le soir, le matin. J'ai juste envie qu'il se passe quelquechose dans ma vie.

 

106001975.jpg

 

 

 

 

 

 

****

Il y a un an, rien

Il y a deux ans, je recevais un email comme je les aime de la part de mon père. Un an après je n'ai pas réussi à couper les ponts et pourtant je devrais (samedi il est venu déjeuner et cela a fini en enguelade devant mes enfants pour toujours et encore le même sujet)

Il y a trois ans, je vous parlais des requests google qui amenait à mon blog

Il y a quatre ans, les soldes n'était pas pour moi

Il y a cinq ans, je vous parlais des odeurs à Paris

 

Commentaires

  • Oh non, ça n'est pas indécent, les gens sont prêt à te donner un coup de main ou une adresse si tu la leur demandes (alors que pour aider un couple à avoir un enfant, hum, non, personne ne peut donner de coup de main :D)

    courage !

  • Ici tout les indicateurs donne mon site de travail fermé d'ici 6 mois ou au mieux déménagé à une centaine de km de là.
    z'hom lui a eu confirmation de son non renouvèlement de contrat au mois de juillet.
    a part ça tout va bien: on a réussi jusque là à éviter tous rhume depuis sept: un véritable exploit!

  • @mamzellecarnetO: oui et non, les personnes qui me demandent sans arrêt ne peuvent pas m'aider (domaine professionnel différent ou en inactivité). Mais c'est moi aussi qui suis sensible au sujet...

    @cleanette: Dur dur en ce moment. J'espère que les indicateurs se trompent....

  • Courage allez ca va aller mieux, et sinon tu expliques a tes "copines" que tu les emmerdes un peu quand et que t'as pas que ca a foutre... je dis ca je dis rien....

  • moi aussi je trouve que le début d'année est pourri...

  • @Mademoiselle A. : je suis pas une fouteuse de merde donc généralement je dis rien pour pas créer encore plus de polémique...

    @ Funny Help: ah zut....

  • j'ai même tellement peté un cable que j'ai demandé à mes amies qu'on mette des distances gloups

  • oui pas très folichon ici non plus... je sature de mes quatre petits... je vais peut-être retravailler mais c'est loin et je n'ai pas de nounou pour le dernier. Allez courage, nous vaincrons ;)

  • @funny help: carrément?
    @sabine: oui nous vaincrons :-)))

  • et bien c'est que du bonheur... je te conseille de faire comme moi ;-)) de toutes façons mêmes les amies disent des choses de nous alors...................

Les commentaires sont fermés.