Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Finalement je suis une femme qui aurait du naître avant 68

(j'aurais été plus à ma place)

166473_134921806572219_100001632015104_207857_2770488_n.jpg

 

 

 

 

 

  • Faites en sorte que le dîner soit prêt... Même quand je travaillais c'était le cas!
  • Soyez prête. Bon c'est le cas maintenant puisque quand il arrive les enfants sont baignés, repus et souvent couchés. Limite il pourrait chanter la chanson de M. Banks dans Marry Poppins

(je résiste pas, je vous la mets)

 

  • Rangez le désordre. Evidemment puisque je passe ma vie à ranger, psychorigide comme je suis!!!
  • Réduisez les bruits au minimum. Bon les enfants sont couchés, mais ils arrivent souvent qu'une machine soit encore en train de tourner (honte à moi!)
  • Ecoutez le. Encore faudrait il qu'il est envie de parler...
  • Ne l'accueillez pas avec vos plaintes et vos problème. Là je suis mauvaise, car souvent je suis crevée, je fais la gueule et lui est de mauvais poil (et je remets souvent en cause son jugement malgré ce qui est conseillé) (zut et rezut)
  • N'acceptez pas l'aide de son mari pour débarrasser. Je suis plus rapide que lui donc cela n'arrive pas souvent mais il le fait. Mal mais il le fait
  • Pensez à préparer son petit déjeuner à l'avance. Le sien non mais le mien et celui des enfants oui. Trop speed le matin, faut que je m'organise
  • Soyez guidée par le désir de votre mari. Oui pas le choix parfois. Mais j'accepte l'accouplement non pas avec humilité mais avec plaisir parce que bon cela fait toujours du bien au final!
  • Si votre mari propose des pratiques moins courantes. C'est pas le genre (malheureusement)

 

 

Ah ah ah.

Notre vie a finalement un peu changé mais sur le papier.

Parce que au fond, c'est quand même encore un peu ça... (sauf que shuuut, il faut pas le dire)

 

****

Il y a un an, j'en avais marre de mes rêves

Il y a deux ans, ma fleur était odieuse

Il y a trois ans, rien

Il y a quatre ans, Mamzelle carneto me faisait un beau cadeau :-)

Il y a cinq ans, j'allais au concert de Mylène Farmer

 

 

 

 

 

Commentaires

  • Ah ben si tu y mets de la mauvaise volonté aussi ;-) Il est drôlement mal habitué ton mari, bien trop chouchouté !

  • Ah mais non, mais non, je ne veux pas que tu sois comme ça ! parce que j'ai peur qu'il en profite pour te crier dessus. Ca peut marcher avec un mec très gentil. Ton mari est sympa, mais pas "très gentil", hein ? Alors je crois qu'il faut que tu lui en imposes un peu plus, hihi !
    bisous

  • @Clementine: mal habitué sûrement mais je sais qu'il s'en rends compte

    @Mamzelle Carneto: Tu sais je crois que je suis comme ça et que aussi bizarre que cela puisse parraître, j'aime être comme cela. Je le vivrais mal autrement. Et puis en ce moment il crie plus trop sur moi :-)

  • Ce document nauséabond est heureusement un hoax... http://www.hoaxteam.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=45211
    Cela fait plus de 6 ans qu'il circule sur le net...
    Plutôt rassurant de savoir que, même en 1960, les femmes n'étaient pas si maltraitées... Quelle vision immonde des rapports homme/femme, ce doc à lire au 150ème degré...

  • Je ne sais pas quoi te dire, le mien n'est pas du tout comme ça. Il en fait quasiment autant que moi à la maison, sait tout faire (même repasser même si c'est "mon" taf parce que je suis hyper maniaque et vais plus vite que lui). Quand il est en récup, le repas est prêt quand je rentre, le linge étendu...
    Pas un homme parfait, non, juste un qui a compris que si on partage les tâches, on a plus de temps libre ensemble.
    Mon père était pareil, par contre ex-mari ne savait (ou ne voulait) RIEN faire. Une catastrophe...

  • Segolène, t'as tout dit :
    "Pas un homme parfait, non, juste un qui a compris que si on partage les tâches, on a plus de temps libre ensemble."
    punaise le mien commence à capter, c'est vraiment... une révolution.

  • "Pas un homme parfait, non, juste un qui a compris que si on partage les tâches, on a plus de temps libre ensemble." J'adore moi aussi cette phrase totalement synthétique, je la trouve très juste. Et je persiste et signe : on a les hommes qu'on mérite, un homme, ça s'éduque, ça sort rarement tout seul la table à repasser... sauf si on l'a "éduqué" dans ce sens et qu'il a en effet pigé que, pendant qu'il repasse, je passe l'aspirateur ou baigne les mômes et qu'après, on a un après-midi de libre tous les 4... ce qui est quand même nettement plus sympa que de mater seul la télé pendant que je me cogne le repassage... non???

  • "Pas un homme parfait, non, juste un qui a compris que si on partage les tâches, on a plus de temps libre ensemble." J'adore moi aussi cette phrase totalement synthétique, je la trouve très juste. Et je persiste et signe : on a les hommes qu'on mérite, un homme, ça s'éduque, ça sort rarement tout seul la table à repasser... sauf si on l'a "éduqué" dans ce sens et qu'il a en effet pigé que, pendant qu'il repasse, je passe l'aspirateur ou baigne les mômes et qu'après, on a un après-midi de libre tous les 4... ce qui est quand même nettement plus sympa que de mater seul la télé pendant que je me cogne le repassage... non???

  • Un professeur d'histoire nous avait fait lire quelque chose de similaire. Moi ca me fait apprecier d'etre nee quand je suis nee...
    Quand aux hommes, c'est une question d'education qui viens en partie de leur parents et en partie d'un equilibre qui se fait au sein du couple. Il a tendance a nettoyer les plans de travail derriere moi et c'est toujours lui qui s'occupe de la lessive. Par contre je cusine. Bon on a pas les enfants ajoute a la chose pour le moment donc ca reste assez simple.
    Je trouve super important d'avoir un equilibre au niveau des taches menageres.

  • Ça fait peur mais je suis comme ça aussi. Même mes collègues me disent que je suis une anti-féministe ! Mème pas honte !

  • Le plus marrant, c'est que cette phrase "si on partage les tâches, on a plus de temps libre ensemble.", c'est justement l'homme qui me l'a dite. Parce que moi, j'étais habituée à tout faire toute seule (maman solo depuis 5 ans oblige) et que j'avais du mal à lui laisser faire des trucs. Il a fini par me dire que si on voulait vivre ensemble, il fallait que je le laisse participer (surtout qu'il sait tout faire!) parce que rester les bras croisés pendant que je fais tout le ménage (et donc ne pas avoir vraiment de temps ensemble), ça n'allait pas fonctionner longtemps. Au final, c'était moi mon propre frein.

    Et je rejoins les autres sur le sujet "c'est une question d'éducation". Un garçon (comme une fille), ça aide à la maison: mettre ses affaires dans le panier de linge sale, mettre/débarasser la table... Et puis, si l'homme a vécu un peu tout seul (sans maman qui lui lavait/repassait son linge et lui fournissait les petits plats en Tupperware...), il sait faire pour de vrai!

  • ben ça me parait incroyable mais c'était une époque où les femmes ne travaillaient pas. Maintenant certaines sont obligées de travailler et de faire le max à la maison. Il me parait normal de partager les taches ménagères quand on est deux à travailler, mais il me parait normal également que ce soit celui qui reste à la maison (homme ou femme) qui se les tape s'il ne travaille pas.

Les commentaires sont fermés.