Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

En ce moment j'ai parfois (souvent) peur de mourir

Autour de moi l'épidémie continue. (*)

En une semaine nous avons appris la mort du fils d'amis de mes beaux parents (40 ans crise cardiaque) et de la fille de mon ancien voisin (38 ans, mort inconnue).

2 personnes de mon âge ou presque.

2 personnes avec des enfants en bas âge.

 

La fille est morte chez elle. Elle a emmené son grand à l'école, est revenue avec sa petite de 18 mois. L'a couché. S'est allongée et ne s'est jamais réveillée.

L'alerte a été donnée quand personne n'est venu chercher le grand à la sortie de l'école.

 

Chéri voyageant énormément je stresse. Stresse de ne pas me réveiller, de faire un malaise et que personne ne le sache. Ou pire que les enfants soient là et vivent cela...

C'est terrible. C'est la première fois que cela m'arrive. Cette angoisse qui monte, la respiration qui devient plus difficile. J'arrive à me reprendre mais les bouffées d'angoisse sont souvent là.

 

* Et que ma belle mère arrête de me dire que l'on vit de plus en plus vieux!!! L'âge commence à baisser (mais on en parle peu) et surtout les morts non naturelles (cancers ou autres) se multiplient chez des personnes qui ne devraient pas être malades. Marre d'entendre la génération de nos parents se contrefoutrent de leurs actes et des conséquences que cela a sur nous!!!

 

108355435.jpg

 

 

 

 

 

 

 

****

Il y a un an, je rentrais du ski

Il y a deux ans, mon anti féminisme déclenchait la guerre des commentaires et je vous montrais les photos de ma puce

Il y a trois ans, c'était la tempête à Paris

Il y a quatre ans, j'étais au ski

Il y a cinq ans, tout était en place, j'entrais en hibernation et je profitais de la journée de la femme pour bien glander

 

 

 

 

 

Commentaires

  • La peur est inhérente à la maternité. Je prends l'avion depuis l'âge de 3 ans en long courrier, j'ai voyagé toute mon enfance et aujourd'hui encore l'atmosphère d'un aéroport déclenche instantanément en moi une pluie d'émotions, mais depuis que j'ai 4 enfants, j'ai peur quand je prends l'avion.
    Va comprendre...

  • Je suis peut-etre a la ramasse mais je vois as le rapport avec la generation de nos parents et le fait que l'on meurt plus jeune et plus souvent de mort non naturelles...
    Non la je vois pas....

  • Moi aussi j'y pense. Mon mari est en déplacement aussi souvent et j'ai les mêmes pensées que toi. Je visualise même mes filles errant dans l'appartement, c'est horrible. Sans enfant, on n'a jamais ce genre de pensées. Mais rien que de penser 3s que mes filles puissent perdre leur maman, les larmes me montent aux yeux (je suis au bureau, c'est malin ton post tiens!)

  • Moi aussi cela m'angoisse parfois. Mais mon chéri s'absente peu. En revanche ma voisine d'en face a 3 petits en bas âge et son mari est souvent absent 3 jours par semaine. Au bout d'une journée sans mails de sa part je commence à regarder par la fenêtre en imaginant une catastrophe...

  • Moi aussi, j'y pense. Si tu a lu une de mes dernière note, tu comprendras pourquoi.

  • j'ai failli faire une crise d'angoisse en lisant ton billet !
    rhalalala! allez va, on verra bien, hein :D

  • C'est normal de se dire que ça pourrait t'arriver. Je n'ai pas d'enfants, mais j'ai parfois la peur irrationnelle qu'un de mes deux parents disparaisse. Les faits d'hiver nous rappellent qu'on reste des êtres humains, et que ça peut arriver à n'importe qui n'importe quand. Reste à profiter du moment présent.

  • @Loréal: Moi aussi j'ai peur. Enfin j'y pense quand j'y suis en me disant que bon j'espère que...
    Là c'est différent, c'est une peur qui m'empêche de respirer et dés que chéri rentre c'est fini

    @Kaki: je crois que j'en avais parler dans une note précédente :-) Qu'ils ne s'intéressent pas à ce qu'ils mangent et non aucune conscience des désastres écologiques et sanitaires

    @Lalo: ah zut, voulais pas vous faire pleurer :-)

    @Lor: ...

    @Koko: oui je l'ai lu, elle est arrivée juste au moment où j'apprenais les différentes morts, comme un écho...

    @nino & jane: oui personne ne sait mais cela m'angoisse d'avoir ces angoisses!

    @Charlotte: ce que j'essaie de faire au maximum!

  • Etrangement je suis convaincu de finir centenaire avec toute ma tête évidement.
    Mais je n'échape pas pour autant les angoisses: que z'hom meurt dans un accident dès qu'il à 1/4d'h de retard. Qu'on se fasse cambrioler et surtout qu'on soit très mal remboursé par les assurance avec tout notre vieux matos en grande partie récupéré mais qui marche toujours, etc...
    Bref je comprends très bien que tu psychote avec ses drames autour de toi.
    J'envisage de faire du yoga à la rentrée prochaine, pour mieux gérer tout ça.

  • je psychote comme toi, des vertiges souvent, des petites frayeurs... donc j'ai essayé de montrer aux enfants une touche rapide pour appeler leur papa; ou même pour courir chez le voisin dans le cas où il serait en voyage... et j'ai arrêté le coca light !!

  • Je crois que c normal avec l arrivée des enfants de se poser la question de sa propre mort, parce qu'ils nous continuent et que d une certaine manière en naissant et en perpétuant le cycle de la vie, ils nous rappèlent qu un jour on va mourir.

    Moi aussi je suis obsédée par l idée de mourir, de ne plus être là. J'ai appris tôt qu'on est tous mortels et que la mort n a pas d âge.
    Cela se traduit un peu dans tout : la peur en avion, la peur en voiture, la peur qu il arrive un truc à mes enfants... mais aussi au delà, la peur de rater sa vie, de ne pas avoir assez profité,

    Pourtant c'est vrai un jour on va mourir, c'est une certitude. Mais ce jour là, heureusement, on ne sait pas quand il sera.
    D'où l importance je crois de vivre en accord avec soi même et d'essayer de toutes ses forces de vivre dans le présent (même si c pas facile, et c pas moi qui vais dire le contraire)
    Pour gérer ton angoisse la question que tu peux te poser au moment où elle arrive, c'est "est ce que je suis en danger de mort là maintenant ?.
    Non. Donc je n ai aucune raison de m angoisser"
    Les angoisses, les peurs sont générées par notre mental et nos projections dans l avenir. Mais cet avenir n existe pas, pas encore, seul existe le moment présent.

    Bon j arrête parce que je vais vous saouler... c juste que c un sujet qui touche PARTICULIEREMENT l enorme angoissée que je suis :))

  • ça m'arrive moi aussi assez souvent et surtout depuis que je suis maman. L'agoisse de les laisser si petites, l'angoisse de ne pas les voir grandir, de ne plus les toucher, les embrasser ...

    Mais quand cela m'arrive, j'essaie de me dire que je suis là, à leur côté, pour encore, longtemps, très logtemps j'espère ...

  • ça m'arrive moi aussi assez souvent et surtout depuis que je suis maman. L'agoisse de les laisser si petites, l'angoisse de ne pas les voir grandir, de ne plus les toucher, les embrasser ...

    Mais quand cela m'arrive, j'essaie de me dire que je suis là, à leur côté, pour encore, longtemps, très logtemps j'espère ...

  • Qu'ils ne s'intéressent pas à ce qu'ils mangent et non aucune conscience des désastres écologiques et sanitaires

  • merci pour le partage

  • Merci pour ton blog.Je suis d'accord avec vous mes amis mais qu'est ce qu'on peut faire? Essayons tous de vivre chaque jour comme ce sera le dernier. Ce moment critique va arriver un jour pour tous mais pour le moment il ne faut pas hésiter pas à passer de très bons moments avec les personnes importantes pour nous.

Les commentaires sont fermés.