Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • En transit

    (Deux jours à Paris avant de repartir vers la plage et le soleil)

     

    Plus d'un mois passé à la campagne.

    Ce fût long et court à la fois.

    Hier soir en rentrant, dans ma cuisine, j'ai mis quelques minutes avant de retrouver mes marques et savoir où étaient rangés les différentes affaires.

    Cette nuit je me suis demandée plusieurs fois où j'étais (et là je me tape une putain d'insomnie)

    Ce fût top mais aussi pas super.

    Chéri me laissait seule la semaine avec les enfants et nous retrouvait le week end.

    J'ai eu des week end terribles. Du bon comme du mauvais.

    Un week end de 14 juillet avec ma mère et mon frère et un chéri odieux avec moi.

    (un week end que j'ai envie d'oublier mais que eux ne sont pas prêt de faire)

    Un week end d'anniversaire pour lui, top avec des amis présents. Un bon déjeuner, un après midi piscine, une soirée tous ensemble autours de la table, de très bonnes pizzas (home made bien sûr) et du bon vin.

    Des week ends plus calme avec juste nous et la boule au ventre quand il rentrait le dimanche soir.

    Et puis ces semaines qui passaient plus ou moins rapidement selon le temps que le mois de juillet décidait de nous donner.

    C'est le troisième été que je passe avec les enfants (déjà???) et c'est le premier où le temps est si inégale (canicule puis grand froid puis re-canicule)

    J'ai du coup beaucoup cuisiné. Je suis parée pour l'hiver concernant les confitures, les fruits en sirop, les chutneys et les ratatouilles en bocaux.

    Les enfants sont moins bronzés que d'habitude mais la quinzaine au bord de la mer s'annonce ensoleillée :-)

    Voilà, un été presque fini même si les vraies vacances (celles sans course, sans cuisine et avec un vrai dépaysement) commence pour moi dimanche.

    Un été qui m'a plue. Celui d'être là avec mes enfants, à profiter de ce jardin, de cette maison de week end, de cette piscine. A me dire que j'ai de la chance de l'avoir, d'en profiter et d'avoir ce temps si précieux pour eux mais aussi pour moi.

    Je ne sais pas si cela va durer, mais je savoure.

    photo.JPG

     

     

     

     

     

     

     

    photo(2).JPG

     

     

     

     

     

     

    photo(3).JPG

     

     

     

     

     

     

    photo(4).JPG

     

     

     

     

     

     


    Et vous cet été?