Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mes bribes de souvenirs

Mon ange continue ses réveils autour de 6h30. Je lui fais un calin et il se rendort (et râle quand je le réveille à 7H30).

C'est mieux mais le problème c'est que moi je ne me rendors pas...

Du coup je pense.

Ce matin je me disais que malgré ce sentiment permanent de ne pas me souvenir de mon enfance et de mon adolescence il y a des choses, des impressions qui sont là.

(ouf je ne suis pas une handicapée de la mémoire)

  • Je n'ai aucun souvenir de mes 18 ans, mais je me souviens très bien de la surprise que ma mère m'avait préparée pour mes 20 ans. Je travaillais le samedi dans un magasin de vêtements et lorsque je suis rentrée chez moi en fin d'après-midi tous mes amis étaient là. Je me souviens de cette différence flagrante entre mes amis de lycée, ceux de la prépa et mes nouveaux de mon école de commerce. Je me souviens que ces derniers n'étaient pas restés lorsque nous avions décidé d'aller en boite. Je me souviens que cela m'avait rendue triste. Je me souviens aussi que ce jour là je me suis dit que peut être finalement je comptais pour ma mère.

 

  • Je me souviens parfaitement de l'été de mes 18 ans, où partie en Espagne avec mes parents et une amie, nous n'avons pu sortir qu'un seul soir en deux semaines (alors que j'étais sérieuse, que j'avais mon bac, que je rentrais en prépa) (bref que je le méritais amplement) (et que j'avais 18 ans surtout!). Je me souviens que nous étions sorties avec des suisses et rentrées bien au delà de la limite autorisée. Je me souviens que mon père était venu nous chercher (ma mère était très inquiète) et qu'il m'avait retrouvée en train de galocher un des suisses.

 

  • Je me souviens de cette classe de terminale. Je les ai tous aimés. J'ai bien rigolé. J'avais l'impression que ce serait mes amis pour la vie et aujourd'hui je ne me souviens pas du prénom de la moitié d'entre eux.

 

  • Je me souviens de la boum pour les 18 ans de ma meilleure amie de l'époque. Le plus beau garçon de la classe était venu me chercher en voiture. Je me souviens de moi l'attendant devant Beverly Hills (et oui cela passait le samedi vers 18h). Je me souviens de ses yeux bleus magnifiques quand je lui ai ouvert la porte. Je me souviens de ma fierté à arriver avec lui.... Et puis rien. Il m'a ramenée ensuite et rien... Je me dis aujourd'hui que si j'avais été moins timide (et lui aussi) , peut être que...(parce que l'on ne vient pas chercher quelqu'un et on ne la raccompagne pas si...?)

 

  • Je me souviens de cette horrible année de seconde. Trop petite, trop plate, trop petite fille.

 

  • Je me souviens de cette classe de troisième où nous n'étions que deux filles et les reines de la classe.

 

  • Je ne me souviens pas du tout de ma primaire. Enfin des bribes, des impressions. Mon premier vrai baiser en classe de mer. Moi dans la cour jouant à l'élastique.

 

  • Je me souviens de cette maison en Ardèche où nous passions tous nos étés. Mon grand-père qui m'apprennait à faire du vélo, Yves Montand et Gérard Lenormand dans le radio K7 de sa Renault. Cette magnifique maison en pierre, cette chaleur. Mon père absent. Ma mère triste. Et leurs enguelades.

 

  • Je me souviens de mon ancienne chambre avec mon frère qui me lisait des histoires. Lui et moi jouant des heures au playmobil.

 

Pas grand chose finalement mais un peu quand même?

109947476.jpg

 

 

 

 

 

*****

Il y a un an, rien

Il y a deux ans, j'étais toujours à la maternité

Il y a trois ans, rien

Il y a quatre ans, rien

Il y a cinq ans, rien

Il y a six ans, je me préparais à écrire ma première note

 

Commentaires

  • Je trouve que c'est déjà beaucoup, et puis il y a surtout des bons souvenirs là-dedans :)

  • Galucher un Suisse, quelle bonne idée !!! Tu recommnences quand tu veux... je suis partant...

  • Je suis d'accord, c'est déjà pas mal ;)
    Je me souviens d'avoir beaucoup regardé Beverly Hills le samedi après-midi, mais y avait pas de beau gosse pour venir me chercher ...

Les commentaires sont fermés.